Appelez-le « Monsieur le Maire » !

Le processus électoral en suspens, Tours n’a pu désigné son maire le 22 mars dernier… Mais outre le maire en place, il en est un autre qui a été affublé de ce surnom. Si vous fréquentez les Halles, vous l’avez forcément croisé. C’est là que Didier Sommier fait la manche en journée, avant de regagner ses pénates. Dans son appart, il a conservé une précieuse relique : l’écharpe tricolore dont il se paraît jadis pour célébrer des mariages punks. Toute une époque….

Les sites touristiques peuvent rouvrir !

À condition de respecter les mesures sanitaires et de suivre un protocole d’accueil élaboré par la Région qui gère des sites importants, de nombreux châteaux, parcs et jardins et autres sites patrimoniaux ont pu rouvrir dès cette semaine. Une bonne initiative alors que l’on est limité dans nos déplacements à 100 km alentour et une excellente occasion de redécouvrir le patrimoine unique en Indre-et-Loire et dans les départements voisins.

Les médecins touchés par la crise !

Les médecins libéraux du Centre-Val de Loire et de nombreuses professions paramédicales auraient perdu entre 50 et 90% de leur patientèle durant la durée du confinement. Selon eux, les patients ont eu peur de venir dans leurs cabinets…

Les boulangers ont répondu présent !

Ils font partie de ces professionnels qui ont continué leur activité pendant le confinement pour permettre à la population d’avoir son pain quotidien, denrée de première nécessité s’il en est. Malgré tout, pour ceux qui sont restés ouverts, la baisse d’activité a été importante, car les clients n’ont pas eu les mêmes besoins qu’en temps normal. Et alors que la vie reprend peu à peu son cours, les inquiétudes de la profession demeurent quant à son avenir comme nous l’explique Philippe Desiles, le président de la Fédération des artisans boulangers d’Indre-et-Loire.

Une baisse d’activité de 30% en Indre-et-Loire

L’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours (ATU) synthétisée des différentes données recueillies par les organismes publics, l’INSEE, la Banque de France et l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE)
fait apparaître une baisse d’activité importante pendant cette crise du Covid-19, mais moindre cependant qu’au plan national où elle est évaluée à 32 % contre 29 % en région Centre-Val de Loire également.

Le réseau Fil Bleu s’adapte

Jamais totalement interrompu pendant le confinement, le service Fil Bleu, bus et tramway, est remonté en puissance depuis le 11 mai avec pour objectif un retour à la normale pour la fin mai. Condition importante pour accéder aux transports en commun : le port du masque est obligatoire sous peine d’interdiction de monter !

Une reprise en douceur pour 3 niveaux d’abord !

Le conseil municipal extraordinaire du mardi 5 mai a été l’occasion pour le maire Christophe Bouchet de préciser les modalités de la reprise – et non pas de la rentrée – des classes fixée à ce jeudi 14 mai pour 3 niveaux seulement dans un premier temps : grandes sections de maternelle, CP et CM2. Les effectifs sont limités à 15 enfants par classe et le repas du midi sera assuré tout comme l’accueil périscolaire du soir mais pas du matin… Détails pratiques.

Déconfinement : le vélo a la cote

Ce pourrait être l’une des conséquences inattendues de la pandémie : l’accroissement de la place accordée au vélo dans nos déplacements. Tours Métropole a entériné un réseau transitoire vélos pour encourager son utilisation pendant la période de déconfinement et qui sait, au-delà. Une initiative bienvenue pour les partisans de ce mode de déplacement dont le Collectif Cycliste 37, qui en a profité pour élaborer de son côté un plan vélo ambitieux pour le territoire métropolitain. En attendant, les premiers aménagements de ce réseau transitoire ont été réalisés cette semaine rue des Tanneurs ou sur le pont d’Arcole qui franchit le Cher…

Les collèges rouvrent le 18 mai !

Le conseil départemental, en charge des collèges, a organisé la reprise dans les 56 collèges publics d’Indre-et-Loire ce lundi 18 mai pour les classes de 6e et 5e puis le 25 mai pour les 4e et 3e. « Nos agents ont travaillé avec les personnels de l’Éducation nationale pour préparer cette reprise, explique Judicaël Osmond, vice-président de l’instance départementale […]

Will Luigi : tendez l’oreille

Au standard de France Bleu Orléans, il accueille les auditeurs qui veulent passer à l’antenne. Ceux-ci ignorent peut-être que l’homme qui les reçoit a bouclé en novembre dernier son deuxième bouquin, et su transformer une enfance déroutante en vraie force intérieure. 

Un légataire nommé Médor ?

Vous considérez votre animal de compagnie comme votre meilleur ami, voire comme un membre de votre famille à part entière ? Mais pouvez-vous pour autant en faire votre héritier aux yeux de la loi et lui léguer vos biens ? 

Revenez chez Le TOUBIB !

Les médecins libéraux du Centre-Val de Loire ainsi que de nombreuses professions paramédicales auraient perdu entre 50 et 90 % de leur patientèle -et notamment des personnes âgées- durant la durée du confinement. 

Ces héroïnes du quotidien…

Pendant le confinement, les aides à domicile et les auxiliaires de vie sont restées sur le pont, au quotidien, auprès de nos aînés. Souvent invisibles, elles ont pourtant dû s’équiper, comme le personnel soignant, pour continuer leur activité.

Face à la crise, l’OLB attend

La saison de l’OLB s’est arrêtée mi-mars. Reste aujourd’hui à savoir si elle n’est que suspendue… ou si elle reprendra en septembre. Didier Nourault, le président du club, semble ne pas vouloir d’une année blanche, mais demande surtout de ne pas se presser. Explications.

Des maillots… et un quiproquo

Lors du confinement, Thomas Renault, le gardien de but de l’USO, s’est associé à son ami Martial Desbordes pour lancer l’opération « Un cœur, un maillot ». Un peu plus de 50 000 € ont été récoltés lors d’une vente aux enchères numérique qui s’est close le 3 mai dernier et a occasionné, malgré tout, quelques petites frictions politiques… 

Carré / Grouard : le match continue

La passe d’armes sur les masques (voir ci-contre) le prouve : malgré l’épreuve du confinement, les inimitiés entrevues entre Serge Grouard et Olivier Carré lors de la campagne des municipales à Orléans restent vivaces.

Au bal masqué des rivaux…

À deux reprises ces dernières semaines, Serge Grouard a proposé des masques à la mairie d’Orléans, qui a décliné. La Ville explique ses refus par des stocks et des commandes suffisantes, mais aussi par une « provenance juridique lui paraissant contestable » des masques proposés par Serge Grouard. Dans l’esprit de la mairie, le rôle tenu par l’Association des Maires du Loiret pose notamment question.

Commerces : l’heure de vérité

Une partie des commerces du centre-ville d’Orléans ont rouvert leurs portes depuis lundi. L’association des Vitrines d’Orléans, qui a lancé une opération solidaire pour dynamiser la demande, se demande en outre quel impact auront les mesures prises par la mairie sur les mobilités, le vélo et le pont George V.

« Limiter les dégâts »

Commande de masques, soutien à l’économie locale… Durant les deux derniers mois, le Département du Loiret s’est retroussé les manches pour accompagner les Loirétains dans la crise. Mais comme l’explique Marc Gaudet, le président du Conseil départemental, cet effort a aussi (eu) un prix pour sa collectivité…

Plus belle la France !

Pendant les deux mois écoulés, on a beaucoup pleuré sur ces morts frappés à l’aveugle sous les assauts d’un virus sans frontières ; on a compati avec leurs familles impuissantes, désabusées, abandonnées, empêchées d’aller leur donner un dernier baiser ; on a beaucoup plaint ces mal lotis de la vie, privés des petits boulots bien utiles ou […]

Faut-il craindre une catastrophe ?

Le pire serait devant nous : c’est ce que martèlent, à longueur d’antennes, des « experts » de tout poil. Doit-on pour autant être aussi pessimiste ? À leurs échelles, les acteurs politiques et économiques du territoire rappellent chacun l’effort accompli et à venir pour soutenir les entreprises locales. De quoi voir l’avenir dans un gris moins foncé ?

Réouverture des écoles : les jours d’à peu près

Mardi, les petits Orléanais ont, pour une minorité d’entre eux, renoué (en partie) avec ce qui faisait leur quotidien d’avant confinement. Mais cette réouverture des écoles a laissé songeurs, pour rester poli, plusieurs parents d’élèves et certains élus.

Les chiffres de la semaine

108 C’est le nombre de personnes décédées des suites du covid-19 en Indre-et-Loire à la date du 10 mai, veille du déconfinement. Les victimes se répartissent entre 66 décès en milieu hospitalier et 42 dans les EHPAD. Ce nombre représente aussi un taux de mortalité d’un peu moins de 10 % puisque sur la même période (comptabilisée à partir du […]

Vivre avec

Il y a, dans l’Histoire, des événements qui s’imposent d’eux-mêmes et qui créent des césures. Comme 1914 établissait l’entrée dans le XXe siècle ; comme le 11 septembre 2001 plongeait le monde dans le XXIe, la période que nous sommes en train de vivre sera certainement analysée, dans plusieurs années, comme celle où l’humanité aura basculé dans une nouvelle […]