Un souffle de liberté

Un souffle de liberté

La programmation de la saison 2019-2020 de la Scène nationale, qui était déjà bouclée avant que la Covid-19 ne fasse fermer les salles de spectacles en mars, se trouve enrichie de dates reportées. La SNO va sinon proposer une année pleine de découvertes, et les amateurs de danse et d’art circasien devraient notamment être comblés…

Ségolène Beauchamps À livres ouverts

Il est difficile de ne pas la remarquer : au-delà de son sens du style impeccable et de son écoute attentive, Ségolène Beauchamps exerce une profession qui ne court pas les rues d’Orléans : experte en livres anciens. Et bien qu’elle soit discrète devant l’objectif, cette femme indépendante et active n’a rien d’un rat de bibliothèque, étiquette que l’on attribue aisément aux gens du métier…

LE SARAN LOIRET HANDBALL VEUT RENOUER TRÈS VITE AVEC L’ÉLITE… « Une carte à jouer pour la montée »

LE SARAN LOIRET HANDBALL VEUT RENOUER TRÈS VITE AVEC L'ÉLITE...

Comme de nombreuses disciplines, le handball français a subi de plein fouet les conséquences de la crise de la Covid-19. Sur une bonne dynamique à l’entame des matchs retours, le Saran Loiret Handball a dû se contenter d’une huitième place finale en Proligue. Fabien Courtial, l’entraîneur des Septors, dresse le bilan de cette saison tronquée et évoque les objectifs de son équipe.

Christophe Chaillou, patron chahuté

Christophe Chaillou, patron chahuté

Quelques jours après notre dernière publication saisonnière, début juillet, la Métropole d’Orléans, qui regroupe des élus des 22 communes de l’agglomération, a désigné son nouveau président et ses 20 vice-présidents.

Le Loiret FACE À une résurgence de l’épidémie COVID-19, ÉPISODE DEUX ?

Généralisation du port du masque dans deux villes de la métropole, seuil de vigilance largement dépassé dans le Loiret et classement, la semaine dernière, de ce dernier parmi les onze départements français en vulnérabilité élevée… Une deuxième vague de Covid-19 se prépare-t-elle à Orléans ?

Métropole : C.-É. Lemaignen va abandonner sa délégation aux Transports Urbains

Le mouvementé conseil métropolitain d’installation du 16 juillet dernier connaît un nouveau rebondissement : Charles-Éric Lemaignen, fraîchement élu vice-président aux « Mobilités, aux Transports urbains et à la politique ferroviaire », va abandonner sa délégation aux Transports urbains, suite à un avis négatif rendu par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie publique.