Les Panthères persévèrent

Les Panthères renouent avec le championnat de France dès ce jeudi, en ouverture de la saison de Ligue Butagaz Énergie. Au cours de cette saison, qui acte le retrait de Jean-Pierre Gontier comme partenaire principal, le club devra se montrer astucieux sur le plan financier pour terminer dans le haut du tableau, objectif que se sont fixés staff et dirigeants.

Un sérieux coup de neuf

Il n’y a pas que les écoles qui font peau neuve : en juillet et en août, la pause estivale a permis d’effectuer des travaux au sein des équipements sportifs orléanais et de pointer quelques priorités pour le mandat.

Rentrée

Si le fond de l’air reste agréable et les shorts toujours d’actualité, il n’y a pas de doutes : la rentrée nous est tombée sur la tête comme la vérole sur le bas-clergé. Et visiblement, les embruns n’ont pas rafraîchi les idées de touts les bons samaritains : à Orléans, les affrontements de la dernière campagne électorale […]

Ils veulent « dynamiser La Chapelle »

L’association Villa Berarii est née cet été et entend bien animer La Chapelle-Saint-Mesmin. Au programme, des propositions d’animation locale, culturelle, sportive… À commencer par un nettoyage des bords de Loire, le 26 septembre prochain.

Bourgogne : un café à la page !

Le projet de son café littéraire, Jenni Potd l’a eu longtemps en tête avant d’oser se lancer. Elle imaginait un lieu dans lequel on se sentirait comme chez soi, entouré de livres que l’on pourrait lire, mais aussi acheter. Bonne nouvelle : un tel endroit n’existait pas sur Orléans, si bien que le public s’est pressé d’en pousser la porte lors de son ouverture en août.

Guinguettes : entre ombre et soleil

Tandis que les rayons du soleil n’étaient pas forcément au rendez-vous, les Orléanais ont pourtant semblé nombreux à réinvestir les guinguettes, lieux incontournables des soirées ligériennes. Si le port du masque obligatoire (excepté à table) et le fait d’être assis n’ont pas visiblement découragé le chaland, quel est, en cette fin de saison, le son de cloche côté organisateurs ?

Une nouvelle énergie circule

La Covid-19 rebat les cartes : la transition écologique et énergétique des entreprises devient une priorité en Centre-Val de Loire. Dans le cadre de la COP régionale en faveur du climat, l’agence régionale Dev’Up travaille avec l’Ademe pour impulser un redémarrage économique durable.

Les fumeurs frappés au porte-monnaie

Depuis le 1er septembre, l’amende forfaitaire délictuelle pour usage de stupéfiants est généralisée à toute la France. Vendredi dernier, la place de Gaulle et ses abords ont été le théâtre des premières amendes délivrées à Orléans.

La nouvelle proc’ est installée

Ancienne conseillère de Nicole Belloubet au ministère de la Justice, Emmanuelle Bochenek-Puren, 47 ans, a succédé à Nicolas Bessone comme Procureure de la République d’Orléans.

786 000 € d’aides sociales détournés !

Jeudi dernier, c’est un détournement de 786 123,68 € au préjudice du Conseil départemental du Loiret qui était jugé au Tribunal judiciaire d’Orléans. Sur le banc des accusés : une ancienne fonctionnaire de la collectivité, ainsi que son époux, ont tenté de justifier cet acte frauduleux.

« L’archange terrassant le virus ! »

Jeudi dernier, plusieurs personnalités politiques avaient fait le déplacement à l’Hôpital d’Orléans pour découvrir une statue fabriquée par plusieurs makers orléanais.

Déjà des classes fermées !

La rentrée vient à peine de s’achever, mais pour cause de Covid-19, huit premières classes ont été fermées dans sept écoles du Loiret.

Le chiffre de la semaine

363 C’est le nombre de km du réseau routier départemental qui repasseront à 90 km/h d’ici à la Toussaint. Ce périmètre a été défini sur la base d’une étude d’accidentologie réalisée axe par axe. À noter que des mesures seront prises pour abaisser la vitesse à 70 km/h sur la tangentielle dans sa partie urbaine, entre Orléans […]

Le pylône de la discorde

Une pétition rassemblant plus de 1 200 signataires, des recours gracieux menés par trois riverains, un conseil municipal qui s’affronte et les locaux d’un pépiniériste-horticulteur dégradé : le moins que l’on puisse dire, c’est que la construction programmée d’un pylône de 30 m, rendue publique cet été, fait jaser à Saint-Denis-en-Val…