Carole Lebrun et son orchestre

La présidente de la Scic Ohé du Bateau, qui a fait revivre la salle du Bateau Ivre, professeure de théâtre de profession et chanteuse de formation, a accepté de tenir ce rôle très prenant au sein d’un Conseil d’administration exigeant parce que les candidat.e.s n’étaient pas légion. Et alors que son mandat s’achève, elle n’a pas encore décidé si elle replongerait..

2021 : l’Opéra de Tours sur la ligne de départ

Arrivé à la tête de l’Opéra de Tours en septembre, Laurent Campellone n’a eu que quelques semaines pour élaborer la programmation 2021 qui débutera en janvier. Avec un maître-mot : le renouveau.

La Région veut développer la marque © du Centre

L’exécutif régional a décidé d’investir dans une véritable marque territoriale. Plus qu’un simple label, elle doit permettre de renforcer l’attractivité des produits régionaux tout en soutenant les différentes filières touchées par la crise sanitaire. Les entreprises qui veulent en bénéficier doivent en faire la demande et s’engager à respecter un cahier des charges.

Commerce : mobilisation générale pour les Fêtes !

Nous avons déjà rendu compte dans notre précédente édition du 3 décembre des différentes mesures et dispositifs mis en place pour soutenir les entreprises commerciales ou artisanales touchées de plein fouet par la crise sanitaire. A l’approche les Fêtes, de nouvelles initiatives ont vu le jour pour booster l’activité des commerçants et artisans et ainsi faire en sorte que Noël soit aussi une fête pour le plus grand nombre d’entre eux…

Finances : cap sur 2021 !

Le conseil municipal de mercredi 16 décembre a débattu du rapport d’orientations budgétaires 2021 pour ce qui sera le premier budget du mandat d’Emmanuel Denis. Au menu : hausse des investissements, baisse de la dette et stabilité des impôts !

La culture sacrifiée

Nous sommes tous allés faire des courses de Noël. Et, comme vous peut-être, nous avons été frappés par la densité humaine à certains endroits. La foule est là, comme rue Nationale à Tours les week-ends passés, masquée globalement, respectant plus ou moins le mètre de distance. Alors oui, les Fêtes approchent et ni les Tourangeaux […]

Le chiffre de la semaine

32 % C’est le montant de sous-investissement moyen de la ville de Tours par rapport aux autres villes de même taille sur la dernière décennie. En clair, alors que Tours a consacré en moyenne 24 M€ par an aux investissements, d’autres villes sont au-dessus de 30 M€. C’est pour cela que dans son projet de budget 2021, la […]

© du Centre, et bien d’chez nous !

L’exécutif régional a décidé d’investir dans une véritable marque territoriale : plus qu’un simple label, © du Centre doit permettre de renforcer l’attractivité des produits régionaux tout en soutenant les différentes filières touchées par la crise sanitaire. Les entreprises qui veulent en bénéficier doivent en faire la demande et s’engager à respecter un cahier des charges bien défini.

Le Département veut du soleil

Outre le budget 2021 de la collectivité, les élus du Conseil départemental du Loiret ont abordé, lors de leur dernière session de l’année, le dossier de la transition énergétique. Des projets d’installations photovoltaïques sont ainsi évoqués, notamment à Saint-Cyr-en-Val.

Héros

Le monde n’a pas attendu 2020 pour se chercher des héros. La semaine dernière encore, les médias, dans leur quasi-unanimité, se sont empressés d’applaudir, à grands renforts de titres laudateurs, le footballeur Demba Ba qui, lors du match PSG-Istanbul Basakhesir, fut « l’homme qui a dit non » (L’Equipe) en faisant cesser le spectacle après les déclarations « racistes » […]

Le chiffre de la semaine

717 C’est le nombre d’affaires enregistrées en 2020 pour violence conjugales « au sens large » par le parquet d’Orléans. Néanmoins, une part beaucoup plus importante des faits de violences conjugales constatés concernent des femmes : 644 affaires ont été enregistrées, soit près de 89 % de la totalité des affaires. Pendant les trois mois de confinement (mars, avril et mai […]

Mais si, Orléans reste animée !

Entre l’installation de la grande roue finalement retoquée par le ministère de l’Intérieur et l’absence du marché de Noël, que reste-t-il de l’ambiance traditionnelle de fin d’année à Orléans ? Quelques fanfares, calèches et lumières éclatantes…

L’ami Pierrot

Mardi soir, la mairie d’Orléans a annoncé le décès de Pierre Moreau, président de la Société des Amis des Musées d’Orléans. En août 2015, L’Hebdo lui avait consacré un long portrait dans ses pages, que nous vous proposons de redécouvrir…

Maryam Makosso : Quel talent !

La gagnante du concours Jeunes Talents 2020 dans la catégorie « art de la scène » n’en est qu’à ses débuts, mais ça promet ! Depuis qu’elle a décidé de vivre ses rêves, cette jeune Orléanaise trace en effet sa route vers le succès : en janvier, elle intégrera l’école de cinéma Kourtrajmé, créée par Ladj Ly.

Fortnite s’invite aux châteaux

Depuis vendredi dernier, il est possible de jouer virtuellement à Fortnite dans le château de Chambord. Jusqu’ au 15 janvier, ce sera aussi le cas d’autres édifices ligériens. Cette initiative a été rendue possible grâce à un partenariat entre la Région Centre-Val de Loire, l’équipe de joueurs professionnels Solary et WSC Group, agence de communication spécialisée dans l’e-sport, basée à Tours.

Lumière pour les salles obscures

Si les chiffres liés à la Covid-19 le permettent, les salles de cinéma pourront elles aussi se déconfiner le 15 décembre prochain. Une bonne nouvelle potentielle qui n’empêche pas les directeurs des établissements orléanais de rester prudents…

« Les gens ont envie de revenir »

Tout comme les musées et les cinémas (voir ci-contre), les théâtres pourraient rouvrir à nouveau leurs portes le 15 décembre. Un soulagement pour la Scène Nationale d’Orléans, qui n’a pas cessé ses activités durant le reconfinement.

Consommer local… et social !

Au sud d’Orléans, le Jardin de Cocagne propose à la vente des produits frais et locaux travaillés toute l’année par des salariés en réinsertion. Bien implantée sur le territoire orléanais, l’association Solembio, qui gère le site, propose en ce moment des chèques-cadeaux afin de donner à Noël un petit air éthique et durable… 

Le Département place ses pions

La semaine dernière, Marc Gaudet, le président du Conseil départemental du Loiret, a gentiment mis la pression sur l’État : il veut recevoir du plan France Relance entre 20 à 30 % des 335 M€ promis par le Gouvernement en région Centre-Val de Loire. Et il l’a clairement fait savoir. 

L’enfer de la Femme porcelaine

Selon le ministère de l’Intérieur, 142 310 personnes ont été victimes de violences conjugales en 2019. Un nombre qui malheureusement ne faiblit pas puisque, d’après l’ONU, le confinement a fait augmenter de 30 % les appels aux autorités pour ces faits de violences. À travers un recueil de témoignages, l’Orléanais Mehdi Heraut-Zérigui dénonce et sensibilise à ce mal qui ronge notre société. 

« On ne naît pas violent, on le devient ! »

Depuis 2007, la structure Athoba propose, en région Centre-Val de Loire, un accueil thérapeutique pour hommes violents. Véronique Livera, sa responsable du secteur santé, répond aux questions qui se posent sur le parcours psychologique des auteurs de violences conjugales. 

Une campagne pour toucher les jeunes

Les (très) jeunes femmes sont elles aussi victimes de violences à leur égard. De quoi inspirer la campagne de sensibilisation des Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) en région Centre-Val de Loire, qui a débuté à la fin du mois de novembre.

Deux confinements qui furent violents

Cette année, 3 025 plaintes ont, à ce jour, été déposés pour des faits dont des femmes sont victimes dans le Loiret*. Les associations indiquent que les deux épisodes de confinement ont fait augmenter ces chiffres. Mais les signalements semblent, dans le même temps, s’être aussi accrus.

Université : la fin de l’impasse ?

Lundi soir, le directeur de Polytech Orléans, Christophe Léger, a déposé sa candidature pour devenir président de l’Université. Soutenu par la Métropole, succédera-t-il à Ary Bruant au terme d’un long, très long feuilleton ?

Gros temps sur les étudiants

Vendredi dernier, pour la deuxième fois en un mois, le Secours Populaire et l’UNEF ont organisé une distribution de produits de première nécessité destinés aux étudiants orléanais. Et preuve que la crise impacte fortement cette frange de population, entre 150 et 200 jeunes sont repartis avec de quoi se nourrir et se laver…

Le serpent de mer de la rue Henri Sellier

C’est une affaire qui dure depuis plusieurs années : de nombreux riverains se plaignent des passages intempestifs des voitures, des vitesses non respectées, et des nuisances sonores engendrées rue Henri-Sellier, à Fleury-les-Aubrais, particulièrement en heures de pointe.