Le sport s’en rajoute une couche

La région Centre-Val de Loire a été la première de France, la semaine dernière, à installer une « conférence régionale du sport » dans le pays. Si l’objectif est louable – favoriser la pratique sportive – les moyens semblent nébuleux.

Patrice Delatouche COMME UNE IMAGE

« Êtes-vous un artiste » ? La question laisse Patrice Delatouche perplexe.
Il suffit pourtant de se laisser envoûter par l’équilibre des tons, le cadrage, la vie et la chaleur des clichés de ce photographe orléanais pour y admettre définitivement la présence intrinsèque d’une vision poétique du monde.

Déchets : ce sera plus simple !

De lourds travaux commencés cet automne au centre de tri de Saran vont avoir, dès le 1er février, une incidence concrète sur la vie des 300 000 habitants de la métropole : désormais, tous les emballages en plastique et métal devront être déposés dans le bac jaune.

Des millions injectés en région

La semaine dernière se tenait le premier comité régional du Plan de relance en Centre-Val de Loire, organisé par la Préfecture en lien avec la Région et la direction régionale des Finances publiques. En effet, 246 M€ sont dévolus au territoire régional. 116,6 M€ sont déjà fléchés vers des projets écologiques.

Le Hameau Partagé est bien lancé

Lancé en 2013, le Hameau Partagé, à Saint-Jean-de-Braye (habitat participatif et inclusif mixant propriétaires, locataires et accession à la propriété) a accueilli ses premiers habitants à l’automne dernier. Malgré la Covid-19, la vie partagée s’y tisse doucement…

« En 2021, les prix ne baisseront pas »

Vincent Briand, représentant de la FNAIM en Centre-Val de Loire et propriétaire de quatre agences immobilières, nous apporte ses éclairages sur l’évolution du marché régional, et les disparités notées entre Orléans et Tours.

Paris dévisse, Orléans ratisse !

Le vieux proverbe « À quelque chose malheur est bon » pourrait s’appliquer cette année aux heureux propriétaires des villes moyennes, telles que Tours et surtout Orléans, qui voient leurs prix au m2 croître de façon significative. En parallèle – et ce n’est certainement pas
un hasard – même si les prix grimpent encore, le marché francilien accuse, lui, un net recul en nombre de transactions…

Et pourquoi pas le viager ?

Acheter en viager est un placement dans la pierre intéressant. Pour les vendeurs, c’est également le moyen d’assurer la sérénité de leurs vieux jours… Rencontre avec Nicolas Baume, directeur de l’agence Viagimmo d’Orléans.

Armand Gypteau Le « paysan bleu »

Armand Gypteau

Cela fait un an qu’Armand Gypteau a acquis ces serres horticoles à la sortie de La Riche, sur la route de Saint-Genouph. Il nous reçoit dans son nouveau « domaine » encore en pleins travaux. Dans quelques semaines, quand le soleil commencera à chauffer les serres de ses rayons indispensables à la photosynthèse, « Paysan Bleu », comme il […]

Culture à l’arrêt : les intermittents sur très inquiets

Culture à l’arrêt

Avec les salles de spectacles fermées, les producteurs et directeurs de structures observent avec inquiétude le trou se creuser dans leur comptabilité. Mais c’est aussi l’avenir des travailleurs intermittents du spectacle qui est fragilisé. Ils sont plus de 63 000 en région Centre-Val de Loire.

Orléans : VEUT-ELLE fleurir ou bâtir ?

En région Centre-Val de Loire, le marché de la promotion le plus impacté par la baisse des autorisations de permis
de construire est celui d’Orléans. Si les chiffres définitifs de l’année 2020 ne sont pas encore compilés, la chute, au troisième trimestre, était déjà de 44 %. Et la politique de la nouvelle municipalité orléanaise laisse à penser que les promoteurs vont avoir du souci à se faire, à l’avenir…

Le 1 lot pour le groupement Cogedim-Quatro

Cogedim-Quatro

La ville de Tours et la SET (Société d’Equipement de la Touraine) ont désigné le groupement constitué de Cogedim et Quatro Promotion, accompagné de l’agence d’architecture Viguier et du cabinet Ivars & Ballet, pour la réalisation du 1er macro-lot de la ZAC des anciennes casernes Beaumont-Chauveau. Début des travaux : printemps 2022 pour une livraison à l’été 2024…

Bien-être animal : quelles avancées ?

Du 25 au 27 janvier, une proposition de loi visant à baisser la maltraitance animale a été débattue à l’Assemblée nationale. Comment associations et partis politiques concernés par cette cause jugent-ils ce texte ? Dans le Loiret, on regrette globalement que les choses n’aillent pas assez loin…

Des projets urbains en gestation

Des projets urbains en gestation

D’autres quartiers de Tours devraient voir sortir de terre prochainement de nouveaux projets urbains. En effet, début 2019, l’ancienne majorité avait lancé un appel à projets pour l’aménagement de huit sites et friches sur la ville. Début 2020, cinq projets étaient retenus : le site Marie-Curie au Sanitas, l’hôpital de l’Ermitage à Tours-Nord, le hangar Col […]

Nexity prend de la hauteur

Nexity prend de la hauteur

Le groupe immobilier a lancé la construction de son nouveau siège régional entre la gare de Tours
et le quartier du Sanitas en bordure des voies ferrées d’un côté et de la ligne de tramway de l’autre.
L’édifice de 34 mètres, conçu par l’atelier tourangeau Alain Gourdon, accueillera à la fois des bureaux sur cinq étages et une résidence étudiante sur quatre à partir de la rentrée 2022.

L’actualité de l’immobilier

L’actualité de l’immobilier

CREDITSDes conditions d’obtention moins sévères en 2021 ! Pour anticiper les effets de la crise économique sur les capacités de remboursement des ménages, le ministère de l’Économie et des Finances avait demandé aux organismes financiers de restreindre l’accès au crédit immobilier en 2020. Mais, toujours pour faire face aux conséquences de cette crise qui, si les […]

à olivet, 56 M€ pour 115 projets

La mairie d’Olivet va mettre sur la table plusieurs dizaines de millions d’euros jusqu’en 2026 pour améliorer
la qualité de vie de ses habitants, mais aussi la transition écologique.

En Touraine, c’est de la dynamique

le marche_de_limmobilier

Malgré la crise sanitaire l’année 2020 a été très porteuse pour le marché de l’immobilier local. Ce ne sont pas les acheteurs qui manquent mais plutôt les vendeurs et les biens, avec pour conséquence une tension sur les prix qui grimpent encore !

116 000 HABITANTS À ORLÉANS…. Et maintenant ?

Lors du conseil municipal de jeudi dernier à Orléans, l’analyse des chiffres du recensement 2021 a donné lieu à un débat sur l’attractivité de la ville, sur fond de mouvements démographiques à venir liés aux confinements.

Tactys touche de nouveaux clients

Tactys

La petite entreprise familiale basée à Orbigny depuis 2019, qui a développé une technologie tactile pour des claviers d’ordinateurs en verre, a connu l’an passé un boom de son activité en raison de la crise sanitaire…

MÊME EN SOUS-EFFECTIF, la Justice a bûché

Vendredi dernier, le président du Tribunal judiciaire d’Orléans et la procureure de la République d’Orléans faisaient le point sur l’année judiciaire 2020 et ce début d’année 2021. Malgré le contexte sanitaire et le sous-effectif de la juridiction, l’activité est restée soutenue.

Le secteur pèse 12 000 emplois en Centre-Val de Loire

NUCLÉAIRE

C’est une première en France : à la demande de l’État, l’INSEE Centre-Val de Loire a réalisé une étude sur l’impact de l’activité nucléaire d’EDF sur l’emploi en région. Au total, 12 000 emplois directs et indirects en dépendent et le « Grand Carénage » devrait en créer entre 1 000 et 1 500 de plus dans les 3 ans.

Des hôteliers dans de sales draps !

Jeudi dernier, les gérants de L’Hôtel du Sauvage, à Orléans, comparaissaient au Tribunal judiciaire d’Orléans pour mise en danger de la vie d’autrui. La procureure de la République a requis 120 000 € d’amende contre ses patrons.

À petite dose aussi en Indre-et-Loire

VACCINATION

Au 18 janvier, date du début de la vaccination des plus de 75 ans dans les six centres* du département, il était prévu d’attribuer 1 800 doses par semaine à cette population tandis qu’autant de doses étaient réservées aux professionnels de santé et personnels soignants. En février, le nombre de vaccins livrés augmentera sensiblement mais se posera alors la question de la répartition entre 1re et 2e vaccinations…