Jérôme Schenck Le cœur sur les mains

Jerome Schenck

Ce Loirétain est l’un des fondateurs de l’association Les Mains tendues, qui vient en aide aux plus démunis en leur offrant un repas et de la chaleur humaine. Récemment, il s’est occupé des étudiants orléanais lors de distributions qui leur ont apporté un peu de réconfort.

Le Chiffre du la semaine 358

358 C’est le nombre d’étudiants qui ont été aidés par la Ville de Saint-Jean-de-la-Ruelle depuis le début de l’année. Afin de les soutenir dans la crise, un dispositif d’aide avait en effet été mis en place par la municipalité : les étudiants, âgés de 18 à 25 ans, ont reçu la somme de 100 € (même […]

Le Vélotour aura-t-il lieu ?

Le Vélotour

La 12e édition du Vélotour d’Orléans devrait se tenir
le 13 juin mais, pour l’heure, les réservations ne sont pas encore ouvertes. Bastien de Marcillac, l’organisateur, attend début avril pour prendre la décision de maintien ou de report de l’événement.

Astro cherche logis

Fred Robbe, directeur de l’Astrolabe.

Alors qu’il devait migrer vers la Cité musicale (finalement envoyée par le fond par l’actuelle majorité), l’Astrolabe est encore dans le flou quant à son avenir à moyen terme. Fred Robbe, son directeur, plaide toujours pour un déménagement… à la tête nord du pont de l’Europe.

Une salle à l’heure d’hiver

Michel Cloup

Depuis un an, et à une exception près, l’Astrolabe, la célèbre salle de musiques actuelles du boulevard Jean-Jaurès, n’a pas accueilli de concerts. Pourtant, des choses s’y passent, entre captations et résidences. La structure, qui prévoit une reprise des spectacles dans ses salles à l’automne, a quand même pour idée de retrouver les Orléanais au printemps.

« On demande de l’argent utile ! »

Les intermittents du spectacle veulent se faire entendre à Orléans.

Alors que les salles de spectacles sont toujours fermées, plusieurs dizaines d’intermittents occupent le Théâtre d’Orléans depuis vendredi dernier.

Edith, le vent du changement

Marie-Zélie Cupillard

Fin mars, le nouveau numéro d’Edith sortira dans la métropole. Cela faisait trois mois que les lectrices
le réclamaient : logique, le magazine est devenu trimestriel. Cette année, le Trophée des Audacieuses,
dont le magazine est à l’initiative, devrait lui aussi passer un cap.

Une petite Poire après le désert ?

Chez Covifruit, à Olivet.

L’an passé, les exportations de vins et de spiritueux ont baissé de près de 14 % en France. Produit phare de notre région, la poire Williams a également été touchée par la crise sanitaire. Chez Covifruit, à Olivet, producteur du célèbre nectar, on espère le retour prochain
à des conditions sanitaires plus sereines, qui permettraient un retour de la convivialité… 

Logement et amiante : attention, danger !

Logement et amiante

Si l’utilisation de l’amiante est interdite depuis deux décennies, ce minéral fibreux reconnu comme cancérigène est toujours présent dans de très nombreux bâtiments construits avant cette date. Des obligations d’information et de prévention visent alors à préserver la santé des occupants.

Encore « blêmes » , leurs « HLM » ?

Contrairement aux idées reçues, les locataires de logements en « HLM » ne sont pas si sévères sur leurs conditions de vie dans leurs appartements ou leurs maisons.

Au-delà des images que renvoient régulièrement les médias audiovisuels lors d’événements tragiques, la vie « en HLM » ne semble pas être un enfer pour la majorité de ses habitants. À condition sans doute d’éviter les cités bien connues de l’Île-de-France, de Seine-Saint-Denis ou de Marseille, les 10 millions de locataires « HLM » dans l’Hexagone semblent
plutôt contents de leur sort…

Logement social : des « demandes stables »

Olivier Pasquet, directeur général de LogemLoiret.

Pour Olivier Pasquet, directeur général de LogemLoiret, l’un des principaux bailleurs sociaux du département, les demandes
de logement social n’ont pas explosé depuis un an et le début de la crise sanitaire. Mais cela n’empêche pas l’organisme, à l’instar de vingt organismes HLM régionaux, de suivre de près les résultats d’études locales menées sur la qualité du logement social…

Le virus de la solitude pèse sur la maison du vivre-ensemble

La maison intergénérationnelle de Saint-Jean-de-Braye

La fondation Abbé Pierre a publié son 26e rapport sur l’état du mal-logement. En France, 4,1 millions de personnes sont mal logées,
et 300 000 n’ont pas de domicile. Gérée par l’association Habitat et Humanisme, la maison intergénérationnelle de Saint-Jean-
de-Braye lutte contre ce fléau en promouvant le vivre-ensemble. Mais la crise sanitaire et les confinements ont battu en brèche quelques motivations….

Placement : la mode de la SCPI

la mode de la SCPI

En quelques années, la SCPI (Société Civile de Placements Immobiliers) de rendement est devenue l’un des placements préférés
des Français. Pourquoi ? Leurs fonctionnements ne constituent pas un casse-tête de gestion pour les investisseurs et les performances attendues sont, la plupart du temps, au rendez-vous. À condition de ne pas se tromper… 

Plus beaucoup de terrains constructibles

Les terrains constructibles dans la métropole se font rares…

Ça y est, c’est décidé : confinement et couvre-feu ont fait sauter vos dernières réticences : adieu l’appartement, bonjour la maison individuelle neuve et conçue sur mesure, avec la balançoire au bout du jardin et, pourquoi pas, une ou deux poules pondeuses…
D’accord, mais où trouver un terrain sans quitter la métropole orléanaise ? 

Rénovation énergétique : la police aussi

L’Hôtel de Police

Avec le plan « France Relance » relatif au volet de « la rénovation thermique des bâtiments de l’État », l’Hôtel de Police d’Orléans va être rénové à hauteur de plus d’un million d’euros. Et offrir aux fonctionnaires des « conditions de travail correctes », dit le chef de la police loirétaine… 

« Orléans est une terre d’avenir »

Pascal Tebibel, vice-président de la Métropole en charge de l’attractivité.

En charge du dossier de l’attractivité à la métropole d’Orléans, Pascal Tebibel veut continuer à faire de la capitale johannique
une agglomération qui donne envie de s’y installer… et d’y travailler, notamment en s’appuyant sur la filière de l’agro-technologie. Mais il est conscient des manques d’Orléans si celle-ci doit ou veut attirer de nouveaux arrivants.

Orléans, c’est leur choix !

Pour eux, Orléans les a vite convaincus…

Orléans faisait déjà office d’alternative idéale pour les résidents parisiens souhaitant gagner en confort de vie et en confort financier sans trop s’éloigner de la capitale. La pandémie de coronavirus et l’expérience du confinement semblent avoir accentué ce phénomène. Pourquoi et comment Orléans a-t-elle séduit, cette année, ces Parisiens en quête d’un nouveau cadre de vie ? Réponses.

Darmanin soigne ses bleus

Avant de rencontrer des gendarmes, Gérald Darmanin a eu droit à son traditionnel accueil républicain de la part d’élus locaux.

Dans le cadre du Beauvau de la sécurité, Gérald Darmanin a rencontré samedi dernier des gendarmes loirétains à Saint-Cyr-en-Val. Un échange qui a permis aux observateurs de comprendre les difficultés des militaires, et au ministre d’y apporter des (débuts de) réponses.

Covid-19 : crachez, s’il vous plaît !

Au collège Jean Pelletier d’Orléans, les élèves vont être dépistés tous les 15 jours.

La mise en place des tests salivaires pour détecter le Covid-19 dans l’Académie d’Orléans-Tours a commencé. Vendredi matin, 265 élèves du collège Jean Pelletier à Orléans et 39 personnels ont été dépistés. G.M

OLIVET, D’un pont à l’autre…

Voilà à quoi devrait ressembler le pont Cotelle, une fois les travaux achevés.

Les travaux vont durer deux ans, mais c’est une petite révolution qui se profile sur le nouveau pont Cotelle, qui pourra accueillir voitures, cyclistes et piétons.

Ils n’en peuvent plus des voitures !

Quatre-vingts riverains ont signé la pétition pour demander un mur anti-bruit.

Entre la circulation déjà importante de la RD 2020, la fermeture du pont Cotelle et l’arrivée de CO’Met,
les riverains des Montées en ont assez du bruit engendré par la circulation des véhicules.
Ils réclament à la Métropole la construction d’un mur anti-bruit et anti-pollution.