« La discrimination est omniprésente »

Pour lutter contre toutes formes de discriminations, le site Internet Antidiscriminations.fr et le numéro de téléphone 3928 ont été lancés en France le 12 février dernier. L’occasion de faire le point – non sans mal – sur le niveau des discriminations sur Orléans où, malgré l’absence de chiffres, certains font part de leur malaise.

imposition : Des taux stables

C’est l’une des grandes fiertés de la majorité actuelle, qui le répète comme un mantra à chaque conseil municipal de début d’année : depuis vingt ans, les taux d’imposition n’ont pas augmenté à Orléans.

Incertitudes sur les Fêtes

À un mois du début officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc, la Ville d’Orléans ne s’est toujours pas clairement exprimée sur leur tenue.

Le silure, un récent top prédateur !

Le silure

Hausse de la température et baisse de la qualité des eaux notamment dans l’estuaire, difficultés de remonter les cours d’eau jusqu’aux frayères, diminution voire disparition de ces zones… Les poissons traditionnels de Loire en général et les espèces migratrices en particulier (aloses, lamproies, saumons…) sont toujours en diminution. Sans compter qu’ils sont aussi victimes de ce prédateur-né qu’est le silure, même s’il est pour l’heure difficile de mesurer son impact sur la biodiversité des populations, par rapport aux activités humaines et au changement climatique notamment. Une étude est d’ailleurs lancée dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature pour tenter d’évaluer le rôle qu’il joue sur la raréfaction des lamproies dans un premier temps…

323 € par étudiant

En février dernier, la Ville d’Orléans avait annoncé créer un fonds d’aide aux étudiants en difficulté

Débat animé sur la métropole

Depuis plusieurs semaines, le sujet de l’écriture inclusive revient à intervalles réguliers dans certaines réunions d’élus de la Métropole.

L’état a investi près de 480 M€ en Indre-et-Loire

L’université de Tours

Que ce soit en aides directes aux entreprises, dans les différents dispositifs de soutien pour compenser le ralentissement de l’activité ou en subventions dans le cadre du plan de relance depuis sa mise en place à la rentrée 2020, le total des sommes mobilisées en Indre-et-Loire approche le demi-milliard à la mi-mars, un an après le début de la crise sanitaire…

Sécurité : quel bilan faire ?

Si la majorité orléanaise se satisfait de la baisse de la délinquance de proximité constatée l’an dernier dans la ville, elle reconnaît aussi
que l’année 2020, exceptionnelle à plus d’un titre, édulcore quelque peu le bilan. Florent Montillot, le maire-adjoint en charge de la sécurité, a donc préféré remonter à… 2001 pour tirer des enseignements.

Une année si particulière à l’hôpital

SANTE

Le CHRU de Tours a accueilli 1 324 malades Covid depuis le début de l’épidémie en mars 2020. Au-delà des chiffres,
il faut retenir que l’hôpital a dû s’adapter en permanence pour faire face à cette pandémie inédite et que les soignants
ont tout donné pour assumer la surcharge de travail pendant cette période marquée aussi par des absences, le personnel n’ayant pas été épargné par le virus puisque l’établissement a comptabilisé 43 clusters sur l’année écoulée !

Métropole : un PLUM au poil ?

Des réunions publiques en visio-conférence ont actuellement lieu pour présenter aux citoyens de la Métropole l’état actuel
de l’avancement du Plan Local d’Urbanisme métropolitain (PLUm). Un document clé pour l’avenir du territoire,
qui doit entre autres sceller pour une dizaine d’années les zones à bâtir et les zones à préserver.

Un nouveau local pour le centre LGBTI

le centre LGBTI

Confiné dans un local du quartier du Champ-Girault devenu trop petit au fil des années alors que les demandes d’écoute et d’aide ne cessent de croître, le centre LGBTI de Tours a désormais pignon sur rue. L’association a inauguré mi-mars ses nouveaux locaux, plus spacieux, rue des Tanneurs, à deux pas de l’université, en présence […]

À orléans, les intermittents ne désarment pas

À l’appel du syndicat des entreprises artistiques et culturelles, les lieux de création orléanais avaient invité habitants, élus et autres spectateurs à se rassembler samedi dernier pour réclamer la réouverture des cinémas, musées et théâtres.