4 M€

LE CHIFFRE

C’est l’enveloppe budgétaire que la ville de Tours va consacrer à son plan numérique pour les écoles sur les 5 ans à venir, soit 800 000 € par an environ. Cette somme va permettre de câbler plusieurs écoles chaque année et de les équiper en matériel informatique afin d’utiliser Internet et le numérique comme ressources pédagogiques en classe. […]

L’opéra en fête pour la réouverture

Festival

Pour célébrer la joie de retrouver son public, l’Opéra de Tours organise tout un festival, du 19 mai au 10 juillet. Chœurs, orchestre et esthétiques variées sont au programme.

Didier Arnoult Tout feu, tout flamme

Didier Arnoult Tout feu tout flamme !

La maison a été fondée à l’Île-Bouchard en 1920 par son grand-père. Plus d’un siècle plus tard Didier Arnoult alimente toujours la flamme d’une charcuterie traditionnelle à l’ancienne avec, entre autres spécialités, ses rillettes au feu de bois à se damner. La passion est toujours là mais, alors que l’heure de la succession a sonné, les candidats ne se bousculent pas…

C’est reparti en jauge réduite !

SALLES ET LIEUX

Les lieux d’exposition, salles de spectacle et autres lieux de culture commencent à rouvrir leurs portes depuis le 19 mai. Les capacités d’accueil sont limitées à 35 % pour les salles de spectacle, ou à 8 m2 par visiteur dans les lieux d’exposition jusqu’au 9 juin, avant un élargissement progressif qui devrait signifier un retour à la normale à la fin juin. D’ici là, on peut déjà prévoir un petit tour d’horizon des adresses à visiter.

VOYAGE DANS LE TEMPS GARANTI AVEC LE DÉPARTEMENT

SITES TOURISTIQUES et CHÂTEAUX

Le département d’Indre-et-Loire possède des joyaux de notre Histoire. C’est donc avec plaisir qu’on reprend la route dès ce week-end pour plonger dans la Préhistoire, dans le Moyen Âge ou dans le XIXe siècle

L’UTBM retrouve le haut des paniers&nbsp!

BASKET-BALL

Enfin ! 23 ans après l’avoir quittée, le basket tourangeau retrouve l’élite professionnelle, en tous cas son 2e niveau, puisque l’UTBM évoluera la saison prochaine en Pro B. Il faut saluer le travail de toute une structure, avec à sa tête un président Bruno de L’Espinay, qui poursuivait cet objectif depuis la création l’Union Basket Tours Métropole, née en 2014 de la fusion des équipes premières du TBC et du P3L.

L’Art déco à Tours

L’Art déco à Tours

L’entre-deux-guerres, intense période de reconstruction, est propice au développement d’un nouveau style, et Tours n’y échappe pas. La ville est jalonnée de très beaux exemples Art déco, nous invitant à lever les yeux, le plus emblématique étant l’Immeuble Duthoo (42-50, rue Jules Charpentier).

Les nouveautés du BAC 2021

Les nouveautés du BAC 2021

Le bac nouvelle formule entre en application cette année malgré les difficultés liées à la crise sanitaire. Il s’organise autour de deux piliers : un tronc commun aux lycéens de la filière générale comme technologique, puis trois spécialités choisies parmi la vingtaine de spécialités possibles en classe de première. Quant à l’examen final, il fait plus de place au contrôle continu…

Technicien d’ascenseur, un métier qui décolle !

EMPLOI GARANTI

Les entreprises du secteur ont des besoins en recrutement de 1 500 à 2 000 ascensoristes par an. La Cité des Formations de Tours nord propose une formation d’excellence en alternance grâce à son plateau technique unique en France qui débouche sur un emploi immédiat…

Des formations proches de chez vous grâce au réseau MFR 37

Services aux personnes

Alors que le secteur des services et aides à la personne n’a jamais été aussi porteur d’emplois, le réseau MFR de Touraine, et ses huit établissements en Indre-et-Loire, propose dans quatre d’entre eux des formations adaptées à tous les niveaux scolaires, du CAP à la licence, en passant par le bac pro. À deux pas de chez vous, à Azay-le-Rideau, Bourgueil, La Croix-en-Touraine ou Tours-Rougemont, vous avez des formations du CAP à la licence, en passant par le bac pro, qui débouchent automatiquement sur un emploi…

Le secteur vous accueille à bras ouverts !

Hôtellerie-restauration

Fermés pendant la pandémie, les établissements peinent à retrouver des personnels qualifiés qui, pour certains, sont partis travailler dans d’autres secteurs. Les opportunités en termes de postes mais aussi de salaire, n’ont jamais été aussi importantes…

Enfin la bonne recette ?

CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE

Décroché en 2013, le label « Tours Cité internationale de la gastronomie » n’a jamais vraiment trouvé sa place dans la vie des Tourangeaux. La nouvelle majorité espère avoir concocté la bonne recette en s’appuyant sur trois piliers : la villa Rabelais, les Halles de Tours et le quartier du Sanitas qui devrait accueillir une école portée par le chef multi-étoilé Thierry Marx…

Cbd : comme des champignons

COMMERCE

À l’image de la cigarette électronique, les boutiques de Cbd connaissent, depuis quelques mois, un boom surprenant. Mais ces magasins, bien qu’autorisés, évoluent encore dans une zone grise

Tous aux abris… vélos !

Vélo

Ils continuent de fleurir dans la Métropole – le 14e vient d’être mis en service sur la commune de la Riche – sans toujours rencontrer le succès escompté. Mais la construction prochaine d’un nouveau parc à vélos à la gare de Tours devrait dynamiser ce service en lui donnant la visibilité qu’il mérite…

Le scrutin de tous les possibles…

DÉPARTEMENTALES

Avec 71 binômes candidats (1 femme – 1 homme) pour 19 cantons (dont 4 à Tours et 4 autres dans la Métropole), le jeu est très ouvert. La majorité de droite sortante, emmenée par le président Jean-Gérard Paumier, qui se représente, entend être reconduite. L’alliance gauches-Verts, après son succès aux municipales à Tours, espère reconquérir des cantons sur la ville. Mais l’inconnue reste la participation : le fait que ces élections aient lieu aux mêmes dates que les Régionales sera-t-il mobilisateur ou, au contraire, perturbateur quant aux enjeux d’un scrutin qui doit désigner l’exécutif du Département pour les six prochaines années ? Réponse les 20 et 27 juin prochain !

Retour à la vie (presque) normale !

OUVERTURE

Avec la réouverture de tous les commerces, des en terrasses des cafés-bars-restaurants et le recul du couvre-feu à 21 h, à Tours, comme dans les autres villes de France, c’est un retour progressif à la normalité. En attendant le 9 juin quand le couvre-feu sera repoussé à 23 h et permettra la reprise partielle de la vie nocturne…

David Lennert : pas folle la guêpe

Son parcours ressemblerait presque à celui d’une abeille qui butine d’une fleur à l’autre : la soif de savoir et l’envie de bien faire de ce frelonnier orléanais l’ont mené, en 50 ans, d’une expérience fructueuse à l’autre.

Doisneau embrasse la Loire

Amoureux des Parisiens et des couples s’embrassant, Robert Doisneau s’était aussi entiché de la Loire. Les clichés du Fleuve royal mis en lumière par l’artiste sont à découvrir dans une exposition spéciale au château de Sully-sur-Loire. 

OLB : les raisons d’un départ

Arrivé à l’OLB en 2017 après la redescente en Pro B, Didier Nourault a indiqué la semaine dernière qu’il ne rempilerait pas comme président du directoire à la fin de cette saison. Lassitude ? Manque d’assurances pour l’avenir ? Le futur ex-patron du club s’explique.

Faire face au harcèlement de rue

Le harcèlement de rue est, à Orléans comme ailleurs, un véritable fléau social que la loi a tenté d’encadrer plus sévèrement en 2018. Mais face à la multiplicité des situations, des « formations » numériques débarquent sur Internet. C’est le cas de celle proposée par le programme Stand Up, qui donne quelques clés aux victimes et/ou aux témoins si la situation se présente. 

Peste, choléra, grippe espagnole… Orléans face aux pandémies

Alors que le monde est toujours en pleine gestion de l’épidémie de Covid-19, on a tendance à oublier que d’autres grandes épidémies ont ponctué l’histoire récente des Hommes. L’Orléanais a ainsi été touché de plein fouet par des épisodes de peste, de choléra ou de grippe espagnole qui ont souvent laissé les autorités locales impuissantes. 

Ici, c’est Piqûre et car pour tous !

Depuis le 14 avril, la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle a mis en place un minibus pour véhiculer les plus de 75 ans qui n’ont pas de moyen de transport, afin qu’ils puissent se faire vacciner dans les différents centres métropolitains. 

Pour rester plus longtemps chez soi 

Se mouvoir commodément chez soi peut devenir un véritable parcours du combattant avec l’âge ou un handicap. Or, parmi les aides mises en place pour financer les adaptations adéquates, le crédit d’impôt dédié a été prolongé jusqu’en 2023. 

Orléans innove pour les sEniors

Depuis quatre ans, à la demande d’Orléans Métropole, Orléans-Val de Loire Technopole développe une filière d’excellence dédiée à la « fragilité » au sein du Lab’O et accompagne entre 15 et 20 start-up au quotidien. Le point sur les projets en cours, dont certains sont totalement décoiffants !

EHPAD : les droits des résidents « gravement entravés » ?

La Défenseure des droits a publié le 4 mai dernier un rapport très critique consacré aux droits fondamentaux des personnes âgées vivant en EHPAD (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). La directrice de trois EHPAD situés dans la métropole orléanaise a accepté de répondre aux griefs édictés dans ce document. 

On est loin du grand oui…

L’épidémie a fait chuter le nombre de mariages signés en 2020 et début 2021 à Orléans. Le contexte sanitaire et les jauges limitées ont évidemment douché les envies d’union, même si certains « téméraires » ont voulu passer entre les gouttes. Les entreprises du secteur ont elles aussi subi la situation, mais tablent sur une reprise progressive à partir de cet été.

Les policiers sentent un danger

Le 7 mai dernier, des médailles ont été remises à 16 policiers dans la cour de l’Hôtel de police d’Orléans. Alors que la mort d’un policier en service, à Avignon, a choqué les forces de l’ordre, certains fonctionnaires nous ont confié se sentir « plus en danger » aujourd’hui qu’avant. 

Le glyphosate s’affiche à la barre

Ce lundi se tenait au Tribunal judiciaire d’Orléans le procès en appel de deux militants anti-glyphosate, qui avaient collé en 2018 des affiches sur les volets de la permanence de la députée du Loiret (LR) Marianne Dubois.

Le RN joue la sécurité

Le Rassemblement National, dont ses adversaires craignent des scores retentissants pour ces régionales, a présenté le week-end sa liste loirétaine. Pas de gros poisson local qui aurait viré sa cuti, mais un mélange de sortants et de « nouveaux » qui défendront LA carte principale brandie par le RN lors de cette campagne : la lutte contre l’insécurité.

La droite pense aux agriculteurs

En visite dans le Loiret, Nicolas Forissier (LR), chef de file de la « droite, du centre et des indépendants », a échangé avec des céréaliers de Beauce. Il a surtout précisé ne pas vouloir opposer les agriculteurs travaillant en conventionnel, et ceux travaillant en bio.