Tamani A. : French connexions

Arrivée il y a trois ans dans la métropole orléanaise, cette jeune Soudanaise de 29 ans a depuis réussi à trouver un poste de préparatrice en pharmacie en région parisienne. Elle voue aujourd’hui une immense reconnaissance à son pays d’adoption.

Une furieuse fureur de vivre

Avant de partir en tournée nationale, Aria da Capo, le spectacle de Séverine Chavrier, directrice du Centre Dramatique National d’Orléans, est joué en fin de semaine au Théâtre. Quatre jeunes comédiens et apprentis musiciens portent cette création qui évoque les tourments et les émois puissants de l’adolescence.

Une dark kitchen à l’Orléanaise

La dark kitchen (« cuisine fantôme ») est un modèle qui s’est largement développé en France pendant la période Covid : il s’agit en fait de cuisine faite sur place avec des produits frais et sans service à table, mais destinée à de la livraison ou à du click and collect. À Orléans, il existe une dark kitchen : Sluurp It, basé rue du Faubourg Madeleine.

La marque qui vient de chez vous

Depuis 2020, la Région Centre-Val de Loire a mis en place avec les chambres consulaires régionales la marque alimentaire © du Centre, qui regroupe aujourd’hui 2 015 produits régionaux. Avec son agence économique Dev’Up, la collectivité passe à l’étape supérieure en lançant un réseau d’ambassadeurs restaurateurs et commerçants afin d’offrir une meilleure visibilité de ces produits.

L’Étudiant pose ses valises à CO’Met

Avec une soixantaine de stands prévus, le Salon de l’Étudiant accueillera samedi à Orléans des centaines de jeunes et de familles en quête d’information en matière d’études supérieures et parcours professionnels. Pour préparer cette journée, une plateforme en ligne accueille d’ores et déjà les participants.

Des petits prix pour les étudiants

Pour permettre aux étudiants de s’alimenter correctement même lorsque leurs ressources financières sont limitées, une épicerie sociale et solidaire portée par l’association Esope vient juste d’ouvrir ses portes à La Source.

Un lieu pour la jeunesse internationale

Mi-octobre, le Centre International de Jeunesse (CIJ) a été inauguré à Orléans, au 48 rue du Bourdon Blanc. Un bel écrin pour ce nouveau « tiers-lieu de compétences » tourné vers la jeunesse et l’international.

Au nord, Excelia étend sa toile

C’est l’une des « grandes écoles » dont l’implantation récente fait la fierté des élus locaux. Dans le centre-ville d’Orléans, Excelia prévoit de former à terme 800 futurs managers par an dans la cité johannique.

Au sud, le CESI fait coup double

À La Source, le CESI, spécialisé dans des formations en informatique, BTP, industrie et ressources humaines, a inauguré un nouveau bâtiment pour accueillir d’ici quelques années plus de 850 apprenants.

Le B.U.T. atteint son but

Le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) a été institué à la rentrée 2021 avec comme objectif de connecter davantage les élèves au monde des entreprises. Un an après, les IUT du Centre-Val de Loire disent tirer un bilan positif de cette réforme, qui fait passer le cursus de deux à trois ans en donnant dans l’enseignement une plus grande place à la mise en situation et aux professionnels.

Orientation : c’est encore flou

Le 15 novembre dernier, une première « rencontre inter-Régions » a eu lieu à Orléans pour mettre en lumière les différentes politiques régionales en matière d’orientation. Venue dans le Loiret pour l’occasion, Carole Grandjean, ministre de l’Enseignement et de la Formation professionnelle, a convenu que ce champ de l’orientation était encore en chantier.

Dans l’enfer de l’inceste

Si beaucoup d’incestes restent encore tus, des repérages effectués par des professionnels permettent parfois de découvrir le drame, puis à la Justice de faire son travail. En octobre dernier, le Tribunal judiciaire d’Orléans a ainsi jugé un Fleuryssois de 38 ans, accusé d’avoir agressé sexuellement sa nièce, aujourd’hui collégienne, entre janvier 2017 et décembre 2019.

Les nounous sous contrôle

Les agréments donnés aux assistantes maternelles pour garder des enfants ne sont jamais définitifs. Compétent en la matière, le Département est ainsi chargé de les contrôler. Et cela passe, parfois, par la case Justice…

Sexisme : les rédacs sont-elles réacs ?

Dans leur fonctionnement au quotidien, les médias ne sont pas toujours les plus respectueux des femmes qui travaillent en leur sein. Certaines journalistes témoignent de ces situations qui relèvent, selon la présidente régionale du Club de la Presse, d’un « sexisme ordinaire ».

Ces clichés que les médias véhiculent

Comment les médias contribuent-ils à installer dans leurs pages, sur leurs ondes ou sur leurs antennes, les inégalités de genre ? Au cœur d’un programme local très dense consacré à la condamnation des violences sexistes et sexuelles, c’est la question qui fut posée vendredi dernier au Conseil régional du Centre-Val de Loire à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Du mieux dans la protection de l’enfance ?

Les enfants du Loiret sont-ils aujourd’hui mieux protégés ?
Si plusieurs affaires ont défrayé la chronique ces dernières semaines, le Département, compétent sur ce dossier, assure qu’il intensifie sa politique en la matière.

… Ceux du transport aussi !

Au grand dam de certains militants écologistes*, la région Centre-Val de Loire est une terre de logistique, et donc de transport. Ces secteurs sont pourvoyeurs de métiers recherchés, souvent trop méconnus, mais accessibles dans l’Orléanais grâce à des formations locales.

Les métiers du social recrutent…

Les assistants de services sociaux et d’éducateurs spécialisés manquent dans le Loiret. Les carrières du secteur social, en forte tension, offrent pourtant la possibilité d’exercer des métiers « qui ont du sens », selon la formule consacrée.