« Avant nous étions précaires, maintenant nous sommes pauvres »

Présidente de l’UNEF depuis fin 2019, Marielle Brame, 20 ans, fait le point sur la situation des étudiants, qui s’est selon elle aggravée depuis l’apparition de la Covid, il y a un an. Elle revient également – très brièvement – sur les polémiques sur les réunions « non-mixtes » qui ont touché le syndicat depuis plusieurs semaines. 

L’homme qui a piégé Hitler

François Guéroult, journaliste à France Bleu Orléans, vient de publier un nouveau roman historique intitulé Contre Hitler, Le Destin de Hans Litten. Il met en lumière le destin de cet avocat berlinois d’origine juive, qui a mis à mal Hitler lors d’un procès en tentant de révéler l’horreur du projet nazi. 

Vers une « démétropolisation » ?

Va-t-on bientôt assister, sur le territoire orléanais, à un retour de certaines compétences de la Métropole vers les communes ? Deux audits commandés à des cabinets privés doivent rendre d’ici mai-juin leurs conclusions. Seront-ils les précurseurs d’un rééquilibrage entre les villes et l’intercommunalité ? Christophe Chaillou, le président d’Orléans Métropole, pose les éléments d’un futur grand débat…

« Orléans est une juridiction saine »

Arrivé à l’automne dernier, Guy Quillévéré est le nouveau président du Tribunal administratif d’Orléans. L’occasion pour lui de dresser le bilan de cette année 2020 particulière, mais aussi d’annoncer ses objectifs pour 2021, notamment en termes de médiation.

Une « clinique du droit » à Orléans ?

Sur la question de l’accès au droit à Orléans, Andréanne Sacaze, la nouvelle bâtonnière d’Orléans, exprime ses observations -notamment concernant l’aide juridictionnelle- mais évoque aussi une méconnaissance du rôle de l’avocat.

Les ailes coupées par la crise, ce pilote de ligne a rebondi

Il fait partie des nombreuses victimes collatérales de la Covid-19 : ancien pilote de ligne, Jean-Baptiste Golzio a dû, malgré lui, faire le choix difficile de la reconversion professionnelle. Itinéraire d’un Orléanais passionné et passionnant, qui s’est spécialisé depuis cette année dans la… confection de meubles.

Ils veulent « dynamiser La Chapelle »

L’association Villa Berarii est née cet été et entend bien animer La Chapelle-Saint-Mesmin. Au programme, des propositions d’animation locale, culturelle, sportive… À commencer par un nettoyage des bords de Loire, le 26 septembre prochain.

« Il faut tout changer ! »

Le 19 septembre prochain, Guillaume Peltier organisera en Sologne la Fête de la Violette, grand raout « populaire » qui fera office de rassemblement des Républicains. Ce jour-là, le numéro 2 des LR en profitera vraisemblablement pour lancer officiellement sa candidature aux régionales de 2021. D’ores et déjà, il se positionne comme le candidat de la ruralité, mais aussi de l’ordre et de… l’écologie.

« Je vais laver mon honneur ! »

Le délibéré du procès de Youssoufi Touré, ex-président de l’université d’Orléans, a été rendu jeudi dernier au Tribunal correctionnel d’Orléans. Si l’ancien président est relaxé des accusations de favoritisme, il est reconnu coupable de détournement de fonds publics. Un verdict dont il entend bien faire appel.

« Tous les poseurs de grillage ne sont pas des salauds »

Propriétaire du côté de Sully-sur-Loire, Marc Senoble, des produits laitiers du même nom, a suivi de près la polémique ouverte cet hiver par le cinéaste Nicolas Vanier sur l’engrillagement en Sologne. Vice-président de l’association Chasse et Liberté en Sologne, il demande à faire attention aux paroles tenues et aux menaces proférées… 

« Les faits sont graves… »

Sophie Deschamps, ancienne journaliste à RCF Loiret, a choisi
de s’intéresser aux affaires de pédocriminalité au sein de l’Église. Dans Le silence des soutanes, elle s’interroge également sur les solutions à trouver collectivement pour éviter que de tels faits ne se reproduisent. Une « plongée douloureuse mais nécessaire », selon l’auteure. Entretien.

Orléans, capitale de l’amour

Orléans devient « LOVE », place du Martroi…

Saint-Valentin oblige, la cité johannique se pare des couleurs de l’amour jusqu’au 16 février. L’occasion de profiter d’animations diverses et de faire des selfies !