Psy : un PRISM novateur à Orléans

Le PRISM 45 (Psychothérapies et Réhabilitation Interdisciplinaire en Santé Mentale), structure de soins unique dédiée à la réhabilitation psychosociale dans le Loiret, vient d’ouvrir à Orléans. Un projet innovant rassemblant différentes approches du soin. 

Le réseau périnat veut améliorer les conditions d’avortement

Cette semaine avait lieu la Journée internationale des Droits des Femmes. L’occasion de rappeler qu’il y a quelques mois, le réseau Périnat de la région Centre-Val de Loire a lancé un dispositif permettant de recueillir les témoignages de patientes et professionnels de santé autour de l’IVG.

À Tours, on demande à voir…

Les responsables du CHRU et de l’université de Tours n’ont rien contre la création d’une faculté de Médecine à Orléans, à condition que des moyens supplémentaires soient réellement alloués et que cela ne se fasse pas au détriment du CHRU de Tours, qui rencontre déjà des difficultés pour créer une fac dentaire à la rentrée prochaine.

Étudiants annoncés, collectif lancé

Alors que la rectrice d’Académie a annoncé en fin de semaine dernière une avancée très concrète dans la formation d’étudiants en médecine à Orléans, un collectif a été lancé pour soutenir le projet de CHRU et « empêcher » la concrétisation du partenariat Orléans / Zagreb.

Vaccination : sus à la grippe !

Il n’y a pas que le Covid qui fait des morts : c’est en résumé le rappel de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) du Loiret à propos de la campagne de vaccination contre la grippe qui vient de commencer…

Une psychiatrie plus proche

Une psychiatrie plus proche

Afin d’aller à la rencontre de certains patients dans le département, l’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) Georges Daumézon a mis en place des équipes mobiles dédiées à la psychiatrie et précarité, à la géronto-psychiatrie mais aussi à destination des adolescents et des enfants. Le centre s’apprête également
à lancer en septembre une nouvelle équipe mobile consacrée à l’addictologie

517 M€ pour la santé en région

À l’issue des négociations nationales, le Gouvernement a décidé, il y a quelques semaines, de débloquer 19 milliards d’euros pour le système de santé français. Sur ce montant global, un peu plus de 500 millions seront investis en région Centre-Val de Loire. Mais pour quoi faire ? 

À quoi sert la CPTS d’Orléans ?

La Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) est un dispositif initié par la loi de modernisation de la santé de 2016 et promu par le plan Ma Santé 2022, qui la présente comme l’un des facteurs clé du développement d’une offre de soins sur un territoire. Orléans s’en est dotée d’une il y a trois ans. Petit décryptage de son action.

Orléans part à la chasse au Covid

Depuis décembre, Orléans Métropole surveille la circulation du Covid-19 grâce à ses réseaux d’assainissement. Un outil qui permet de visualiser la circulation du virus et même de voir arriver les pics épidémiques. Comment cela marche-t-il ? Explications.

L’autisme, cet inconnu…

À l’occasion de la Journée mondiale de l’autisme, le 2 avril prochain, l’Etablissement public de santé mentale du Loiret Georges Daumézon et le Centre de Diagnostic et de l’Accompagnement de l’Autisme du Loiret (CDAA45) organisent une action de sensibilisation auprès des professionnels en lien avec la petite enfance. Un point avec le docteur Stéphanie Dupuch, pédopsychiatre et responsable du CDAA45.

Simplifier le système de Santé

Stéphanie Rist a porté en ce début d’année une proposition de loi visant à « améliorer le système de santé par la confiance et la simplification ».

« 50 % de vaccinés en juin » ?

La semaine dernière, les nouvelles venant du front contre le Covid n’ont guère prêté à sourire. Mais du côté de la députée LaREM Stéphanie Rist, on continue à dispatcher des messages « optimistes », notamment concernant la campagne de vaccination.

Le Covid s’attaque aussi aux esprits

Santé Publique France a récemment présenté une étude à tiroirs qui montre notamment que, depuis le début de la crise sanitaire, les mesures de distanciation physique ont eu tendance à être de moins en moins respectées. Cette enquête évoque également le fait que le Covid-19 a impacté la santé mentale des habitants, avec une « augmentation continue des problèmes de sommeil et des problèmes dépressifs ».

Et Orléans surfe sur la 5G…

Depuis le 23 février, le réseau 5G d’Orange est disponible à Orléans et Saint-Jean-de-la-Ruelle. Jusqu’à dix fois plus rapide que la 4G, ce nouveau réseau mobile pourrait développer la télémédecine et révolutionner l’industrie, répètent les opérateurs.

Le tabac, pas encore tabou

S’il fait un peu moins de morts dans notre région qu’au niveau national, le tabac est encore présent quotidiennement chez près de 39% des 18-30 ans, selon un rapport de Santé publique France révélé la semaine dernière.

L’épilepsie, ce n’est pas psy !

Lundi dernier se tenait la Journée mondiale de l’épilepsie. Cette année, cette maladie plutôt mal connue est mise en lumière localement grâce au témoignage de l’adjointe orléanaise à l’éducation, Chrystel de Filippi, épileptique depuis son adolescence. Elle veut aujourd’hui briser quelques idées reçues sur le sujet. Récit.

Une plateforme pour les aidants

Fabienne Kerdraon, responsable de la plateforme REP’AIRE.

Depuis juin dernier, la plateforme REP’AIRE d’Orléans Métropole et de l’ouest du Loiret a suivi près de 140 aidants de personnes atteintes des maladies d’Alzheimer et apparentés, de la maladie de Parkinson et de la sclérose en plaques …