Six projets portés par des collectifs citoyens !

La Métropole s’est portée volontaire pour organiser des ateliers citoyens dans le cadre du programme Life_LETsGO4Climate, financé par l’Union européenne et porté par la Région. Une centaine de volontaires ont participé à chacun des quatre ateliers organisés depuis octobre dernier à l’issue desquels ont été définis six projets collectifs pour la sobriété et la production d’énergies renouvelables qui seront mis en œuvre par les citoyens eux-mêmes !

Un milliard, mais pour faire quoi ?

Lundi 7 mars était signé à la Préfecture de Région le CPER qui prévoit plusieurs centaines de millions d’euros pour accompagner la Région Centre-Val de Loire dans ses politiques publiques jusqu’en 2027. Cet argent irriguera principalement les secteurs de la formation, de l’emploi et des transports.

La Métropole signe son CRTE avec la préfecture

Approuvé le 28 février par le conseil métropolitain, le Contrat de Relance et de Transition Écologique a été signé le 3 mars entre les différents acteurs du territoire et les services de l’État. Son objectif : mettre en œuvre sur la durée du mandat les 135 projets présentés par la Métropole et les 22 communes.

Un milliard, mais pour faire quoi ?

Lundi 7 mars était signé à la Préfecture de Région le CPER qui prévoit plusieurs centaines de millions d’euros pour accompagner la Région Centre-Val de Loire dans ses politiques publiques jusqu’en 2027. Cet argent irriguera principalement les secteurs de la formation, de l’emploi et des transports.

Le projet de fac de médecine à Orléans fait grincer des dents

Fin janvier, le maire LR d’Orléans, Serge Grouard, annonçait la création à la rentrée prochaine dans sa ville d’une antenne de l’université de Zagreb (Croatie) pour former des médecins en six ans. En anglais et à distance. Un projet qui a suscité de nombreuses réactions dont celle de Patrice Diot, le doyen de la faculté de Médecine de Tours, qui prône d’autres solutions pour lutter contre la désertification médicale.

La Région prend la main

Lors de la session plénière du mois de novembre, la Région Centre-Val de Loire a présenté sa « feuille de route
cybersécurité 2021-2023 ». Une nouvelle compétence déléguée par l’État aux régions, articulée autour
de la continuité de l’activité économique et celle du service public. L’idée est de mettre en place des outils
de prévention et de formation pour les entreprises, mais aussi pour les collectivités et les associations.

Des « États généraux » pour l’économie et l’emploi !

La Région Centre-Val de Loire se croirait-elle en 1789 ? Toujours est-il qu’après les « états généraux » de la Jeunesse lancés à Tours mi-novembre, elle a initié le 25 novembre dernier au Zénith d’Orléans les « états généraux » de l’Économie, de l’Emploi et de la Formation. Objectif affiché : relever le quadruple défi de la transition écologique, de la relocalisation, du numérique et de la formation adaptée aux besoins du territoire.

A la région, Majorité absolue pour la gauche

François Bonneau (PS) a été réélu à la tête de la Région Centre-Val de Loire avec un score (près de 39 %) qui assure à sa liste de rassemblement la majorité absolue au sein de l’assemblée régionale. Comme au plan national, le RN et la majorité présidentielle sont les deux grands battus du scrutin, tandis que Nicolas Forissier (LR), deuxième, peut se montrer satisfait de sa campagne.

Une consultation citoyenne pour redessiner le haut de la Tranchée

Lors d’une réunion publique en visio-conférence jeudi 28 avril, la municipalité a lancé la concertation pour redessiner le quartier autour de la place de la Tranchée. Les citoyens qui veulent participer aux ateliers sont invités à s’inscrire sur le site de la ville : tours.fr

Le quartier du Plessis-Botanique : la vie en vert

Quatorze ans après le lancement du projet, marqué par les premières acquisitions foncières en 2007, l’aménagement de l’écoquartier de la ZAC du Plessis-Botanique va connaître une nouvelle phase qui se justifie à la fois par l’arrivée du tramway en 2025, son passage sous statut métropolitain depuis fin 2020 et, surtout, par l’évolution de la façon de penser et de construire la ville ces dernières années… Objectif de ce virage : créer un quartier avec des normes environnementales ambitieuses et un cadre de vie apaisé qui s’insère parfaitement dans l’ancienne ville maraîchère…

La Région veut développer la marque © du Centre

L’exécutif régional a décidé d’investir dans une véritable marque territoriale. Plus qu’un simple label, elle doit permettre de renforcer l’attractivité des produits régionaux tout en soutenant les différentes filières touchées par la crise sanitaire. Les entreprises qui veulent en bénéficier doivent en faire la demande et s’engager à respecter un cahier des charges.

Perturbateurs endocriniens : la chasse a commencé !

Alix Téry-Verbe, conseillère régionale déléguée à la prévention-santé-environnement.

Il n’y a pas que la Covid-19 qui préoccupe les élus… Cet été, un rapport a été présenté à l’exécutif régional sur les perturbateurs endocriniens qui ont des effets sur la santé. Une charte avec des engagements est en cours d’élaboration pour apporter des réponses à ce problème de santé publique à l’échelle de la Région…