Il est désormais prouvé que l’exercice physique crée de nouveaux neurones et de nouvelles connexions entre les neurones situés dans l’hippocampe, une région du cerveau liée à l’étude et à la mémoire. La pratique d’une demi-heure de marche à bonne allure plusieurs fois par semaine pendant six mois produirait ainsi des bénéfices cognitifs, y compris chez les personnes sédentaires qui se mettent au sport sur le tard. Pour bien comprendre ce phénomène, il faut savoir que les neurones sont des cellules qui se connectent entre elles par des « branches » appelées synapses. Chaque fois que nous répétons une action, le cerveau crée de nouvelles synapses, correspondant à de nouvelles fonctions. Grâce aux récentes découvertes sur la plasticité du cerveau, nous savons qu’il est possible d’agir sur la perte de cellules nerveuses liée à l’âge en en créant de nouvelles. Tout au long de la vie, on peut ainsi agir sur l’efficacité des fonctions cognitives en poussant le corps à se dépasser et à changer ses habitudes au travers d’une activité physique régulière.

Des exercices adaptés

Stimulez votre cerveau en sautant à la corde. Faites-le d’abord doucement, en utilisant un pied à la fois puis en sautant à pieds joints. Une fois que vous dominez le saut, essayez de renouveler l’exercice avec les yeux fermés. Réalisez la posture de yoga nommée « l’arbre », qui fait travailler l’équilibre physique et mental tout en favorisant également la concentration et le calme : debout, les pieds parallèles et alignés avec les hanches, fixez un point immobile devant vous pour améliorer la concentration. Mettez les mains devant la poitrine comme pour une prière. Transférez le poids de votre corps vers la gauche, en gardant la plante du pied gauche fermement arrimée au sol. Assurez-vous de garder la colonne vertébrale bien droite. Placez doucement le pied droit contre l’intérieur de la cuisse gauche, comme si formiez le chiffre 4 avec les jambes. Inspirez et levez les mains jointes vers le ciel, en tendant les bras. Gardez la position quelques secondes en respirant profondément. Expirez et ramenez les mains devant la poitrine. Posez le pied droit par terre. Répétez de l’autre côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *