|
|
323 € par étudiant

323 € par étudiant

En février dernier, la Ville d’Orléans avait annoncé créer un fonds d’aide aux étudiants en difficulté
B.V
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En février dernier, la Ville d’Orléans avait annoncé créer un fonds d’aide aux étudiants en difficulté, à l’instar de ce qu’avaient déjà réalisé plusieurs autres communes de la Métropole, comme Saran ou Saint-Jean-de-la-Ruelle. Jeudi dernier, en conseil municipal, Florent Montillot a présenté un point d’étape : « À ce jour, nous avons eu 57 demandes de dossier, a détaillé le maire-adjoint. Trente dossiers nous sont parvenus. Deux commissions se sont réunies et ont en tout délivré, pour le moment, 8 080 € d’aides, soit un montant de 323 € par étudiant demandeur. Un seul dossier a été ajourné. Lors des prochains conseils municipaux, en avril ou en mai, nous abonderons probablement ce fonds. » Alors que le plafond de ce fonds avait été fixé en février à 20 000 €, le conseiller d’opposition Emmanuel Duplessy a fait remarquer que « la Ville de Saint-Jean-de-la-Ruelle avait déjà dépensé 36 500 € pour ses étudiants ». « Oui, mais elle dit que c’est déjà terminé et a choisi de verser une aide sèche de 100 € à chaque étudiant, a rétorqué Florent Montillot. Nous, par souci de justice sociale, nous avons fait un autre choix, qui est de verser sur dossier une aide à ceux qui en ont besoin, et qui peut aller jusqu’à 500 €. » Sur un autre terrain, la Ville d’Orléans a également officialisé le lancement d’une plateforme de parrainage, intitulée Ôpe, afin de « venir en aide aux étudiants en grande difficulté », et qui les  « accompagnera dans leurs démarches administratives ou de recherches de stages ». 

Le parrainage lancé 

Le principe ? « Étudiants et parrains volontaires s’inscrivent sur la plateforme en répondant à un questionnaire en ligne permettant de cibler leurs besoins pour les uns et l’aide qui pourrait être apportée » pour les autres. L’association Ô Campus fait ensuite « matcher » les parrains et les étudiants pour la mise en relation.
À retrouver sur www.ope.orleans.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire