|
|
|
USO : objectif remontée pour Xavier Collin

USO : objectif remontée pour Xavier Collin

Lundi, l’US Orléans (National 1) a dévoilé le nom de son nouveau coach : il s’agit de Xavier Collin…
Benjamin Vasset
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Lundi, l’US Orléans (National 1) a dévoilé le nom de son nouveau coach : il s’agit de Xavier Collin, 46 ans, ancien bon joueur pro. Les supporters du PSG se rappelleront peut-être qu’en 1999, il avait signé, avec ses partenaires de Gueugnon, l’un des plus grands exploits de l’histoire de (feu) la Coupe de la Ligue, en battant le club de la capitale en finale. Passé sous les ordres de « meneurs d’hommes » quand il était joueur (Rolland Courbis, Gernot Rohr, René Girard…), Xavier Collin se définit désormais comme un technicien privilégiant le jeu de transition. Il compte également redonner au groupe qu’il aura sous la main un « état d’esprit » de conquérant. Une qualité qui, selon Philippe Boutron, a manqué en fin de saison dernière. « Xavier va apporter de nouvelles méthodes de management », a glissé le président de l’USO, admettant en creux que le profil plus expérimenté de Claude Robin, le coach de la saison dernière, n’avait peut-être pas été le plus adapté pour remonter en L2 l’an dernier. « J’ai beaucoup d’estime pour Claude, mais il ne s’est jamais remis de son éviction de son précédent club. Le foot a évolué : physiquement, tactiquement, techniquement… » Xavier Collin, qui a signé pour 2 ans, aura à sa disposition un effectif d’une vingtaine de joueurs.

Place au terrain

Par ailleurs, après une passe d’armes médiatique avec la mairie d’Orléans, Philippe Boutron a souhaité voir « le temps des polémiques se terminer. Je redis qu’on nous a enlevé 130 000 €, mais on va faire face financièrement, les actionnaires vont remettre au pot. Les comptes sont sains, même si l’on devrait voir notre masse salariale encadrée, comme pas mal de clubs. Mais désormais, concentrons-nous sur le sportif ». Le président de l’USO a toutefois regretté que soit prévu au stade de La Source – à l’initiative de Thomas Renault selon lui – un match en l’honneur d’Emiliano Sala, ancien joueur de l’USO décédé accidentellement en décembre 2019. « Ce qui est incroyable, c’est que l’US Orléans n’est pas invitée…, a déploré Philippe Boutron. J’espère que l’intelligence l’emportera. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire