|
|
À Orléans, les nouveaux arrivants sont-ils bien accueillis ?
|
|
À Orléans, les nouveaux arrivants sont-ils bien accueillis ?

À Orléans, les nouveaux arrivants sont-ils bien accueillis ?

Pour la deuxième fois en cette année chamboulée, l’accueil des nouveaux arrivants par la Ville d’Orléans n’a pas pu voir le jour. Pourtant, deux fois par an, la mairie met sur pied une journée spéciale d’accueil à destination de ces habitants qui viennent d’emménager, afin qu’ils se sentent bien et s’épanouissent dans la cité johannique.
Ambre Blanes
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

En mars 2019, sur les 1 153 nouveaux foyers identifiés à Orléans, 159 d’entre eux se sont inscrits pour la journée d’accueil des nouveaux arrivants organisée par la mairie, et 299 personnes y ont pris part (dont 33 enfants). L’édition automnale avait, elle, identifié 1 134 nouveaux foyers ; 148 d’entre eux s’étaient inscrits, pour 263 habitants présents. Depuis cette date, la ville johannique compte 3 129 nouveaux arrivants (identifiables). La potentielle arrivée future de Parisiens, attendue depuis le premier confinement, pourrait faire croître ce chiffre. 

Deux éditions d’accueil des nouveaux arrivants à Orléans sont programmées traditionnellement sur une année : en mars et en septembre. Au printemps, la Covid-19 puis les élections ont eu raison de l’événement. Quant à l’édition de septembre 2020, les conditions sanitaires ont commencé à se dégrader, repoussant la date à octobre où, cette fois, l’annulation totale a été requise. Hélas, aucune solution virtuelle n’était envisageable pour connecter tout le monde : c’est donc avec regret que la Ville d’Orléans a dû formuler ses souhaits de bienvenue par écrit, dans l’attente de jours meilleurs. 

Touristes d’un jour

Cette journée d’accueil est traditionnellement l’occasion de se faire rencontrer les familles afin que les individus tissent des liens entre eux et s’échangent des infos utiles et d’ailleurs, ce sont souvent les enfants qui permettent le bris de glace… La journée se décline généralement sur un dimanche, en quatre temps : après un pointage nominatif, des badges de couleur sont donnés aux familles selon leur quartier, afin de pouvoir faire connaissance entre « voisins ». S’ensuit un discours du maire d’Orléans, puis des élus. Un buffet debout favorise l’échange décontracté (une pratique vouée à être remplacée en 2020) avant, pour ceux qui ont validé cette option, une visite en bus de 45 minutes permettant de traverser les six quartiers orléanais, avec un focus sur les équipements locaux accessibles. 

En clôture de cette journée, une visite piétonne du centre ancien fait découvrir aux nouveaux arrivants l’histoire de la ville en compagnie d’un groupe d’élus. Chaque foyer repart enfin avec un sac contenant différentes surprises : un annuaire des associations, la liste des marchés, etc… Au fil des ans, les participants sont de plus en plus choyés : pour les familles avec enfants et nourrissons ou membres à mobilité réduite, par exemple, des dispositifs sont mis en place pour les accueillir au mieux durant cette journée : rampe d’accès, matériel adapté au nourrisson (poussette, chauffe-biberon, table à langer), mini-bus… 

Comment la mairie vous retrouve-t-elle ?

Depuis la mise en place de la loi RGPD (le Règlement Général de Protection des Données encadre le traitement des données de manière égalitaire sur tout le territoire de l’UE) en 2018, il est très compliqué d’obtenir des fichiers de contacts par d’autres organismes. Personne ne viendra s’en plaindre, puisque la loi participe à la protection des informations privées des citoyens européens. Toutefois, elle est un frein lorsqu’il s’agit d’identifier les nouveaux entrants sur un territoire. Certains recruteurs orléanais d’envergure, comme la base aérienne de Bricy, l’Hôpital d’Orléans, la clinique Oréliance ou encore les collectivités pouvaient autrefois partager ces informations. Depuis 2018, elles invitent plutôt leurs nouveaux employés à se signaler sur le site de la Ville d’Orléans. La mairie recherche ces derniers via plusieurs sources : en premier lieu, grâce au fichier des nouveaux électeurs, puis en achetant le fichier de la Poste, qui fait état des habitants ayant effectué une demande de suivi de courrier lors de l’emménagement. Parmi eux, ceux qui n’auraient pas coché la case « je refuse que mes coordonnées soient vendues ou communiquées à un tiers » sont enregistrés. Dans un second temps, les agents de mairies de proximité sont sensibilisés à la procédure d’accueil et remettent des coupons-réponses aux arrivants. Enfin, Orléans Mag, le journal municipal, publie dans ses infos pratiques un encadré « Nouvel Orléanais ? Faites vous connaître ! », un texte accompagné d’un formulaire aussi accessible via le site Internet de la métropole. Ce système n’est pas sans couac : du fait du délai nécessaire à récupérer les coordonnées, les habitants sont parfois déjà repartis ou peuvent être contactés plusieurs dizaines d’années après leur installation s’ils n’avaient jamais actualisé leur carte d’électeur auparavant… Aussi, les non-francophones ne figurent pas au tableau.

Grâce aux questionnaires de satisfaction, le bureau des relations publiques du cabinet du maire témoigne d’un retour chaleureux de la part des nouveaux arrivants. Après une année blanche, le service met à jour ses fichiers tous les mois tout en travaillant activement avec ses partenaires pour préparer un retour à la normale en 2021, augmentée de quelques présents de bienvenue. Cette séance de rattrapage conviera tous ceux qui n’ont pas été invités en 2020. Les lecteurs de La Tribune HebdO concernés sont également libres de se faire connaître en contactant la mairie d’Orléans…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christian Ravanel : Merci patron !
Candidat aux élections municipales à Orléans en 2020, ce spécialiste...
Orléans remonte le temps
L’Orléans Vintage Festival revient vendredi et samedi pour une nouvelle...
Oh, mon beau cimetière !
Si tout le monde a entendu parler du Printemps de...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS