Ça bouge dans les concessions auto !

Ce n’est pas nouveau : depuis quelques années, bon nombre de constructeurs automobiles s’unissent au sein de groupements de marques. Au niveau local, le constat est le même et la métropole orléanaise ne déroge pas à la règle. Récemment, les groupes Amplitude et Sofiv ont fait l’acquisition respective des concessions Ford et Opel à Orléans. Détails du rachat et des changements potentiels pour les clients.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Diminution des coûts, centralisation des services, uniformisation des actions de communication etc. Si, pour les groupes automobiles, les bénéfices à posséder une multitude d’enseignes sont importants, le constat ne fait pas l’unanimité chez les consommateurs. Certains y voient un avantage financier, d’autres pointent du doigt la perte d’identité des marques.

Toujours est-il que le paysage automobile s’est inscrit dans cette dynamique depuis de nombreuses années, à l’instar du rachat d’Opel par PSA début 2017. Une stratégie qui a naturellement débouché, sur le territoire national, sur le regroupement de concessions PSA avec la marque allemande. Ainsi, en janvier dernier, dans le département du Loiret, la société Sofiv, déjà propriétaire d’Opel à Blois, a racheté la concession Opel Oreda de La Chapelle-Saint-Mesmin. Une signature particulièrement stratégique. « La possibilité de racheter Opel nous permet d’être davantage présents sur la zone orléanaise, souligne Philippe Bigot, président directeur général de Sofiv. Nous disposons également d’une plateforme logistique pour les pièces de rechange PSA et Opel à Ormes. Cela nous permet d’avoir un meilleur contrôle et d’être plus réactifs quant à l’acheminement des pièces. En interne, nous allons conserver l’équipe tout en essayant de dynamiser certains services, comme l’après-vente et l’atelier. L’idée est également d’avoir un stock plus diversifié et d’accentuer la proximité avec le client. »

Autre mouvement majeur à Orléans : le rachat des concessions Ford à Orléans Nord et Sud par le groupe Amplitude au groupe Parot Automotive. Alexandre Caillette, directeur opérationnel pour les six concessions de la plaque Centre-Val de Loire du groupe Amplitude, se réjouit d’une telle opération : « Ce nouveau rachat fait monter à six le nombre de concessions Ford en région Centre-Val de Loire, déclare-t-il. Ainsi, nous renforçons le lien avec la marque et augmentons notre crédibilité et nos compétences techniques auprès des clients. »

« Apporter davantage de flexibilité pour le client »
Alexandre Caillette, directeur opérationnel Amplitude Centre-Val de Loire

Quels changements pour les clients ?

Si la stratégie commerciale générale se décide au niveau du siège des marques, les concessions apportent leur grain de sel par des opérations plus adaptées au marché local. Surfant sur la dynamique des SUV, de l’hybride et de l’électrique, c’est tout naturellement que ces deux groupes vont davantage proposer ce type de produits dans leur showroom. La demande sur ce type de véhicules, notamment les hybrides rechargeables et les « 100 % électrique » pour les trajets citadins, est en pleine croissance.

Aussi, les politiques de reprises d’un véhicule, le service après-vente, mais également les solutions de financement sont susceptibles d’évoluer en faveur du client, à l’heure où la part des contrats en LOA (Location avec Option d’Achat) n’a jamais été aussi élevée. « Nous avons étendu nos offres de financement avec d’autres acteurs proposant une palette plus large de solutions de crédit, argumente Alexandre Caillette. L’objectif est d’apporter davantage de flexibilité pour le client, en lui assurant notamment un package composé, par exemple, de formule d’entretien ou d’assurance. Concernant les véhicules électriques, nous allons proposer des contrats d’électricité avec des bornes de recharges domestiques. » Un rachat qui coïncide également avec l’ouverture d’une franchise Easy VO toutes marques, au sein de la concession Ford à Olivet, proposant des véhicules de moins de 10 000 €, ayant moins de 150 000 km et moins de 10 ans.

Des normes de plus en plus draconiennes

Dès le 1er janvier 2021, la norme CAFE va s’appliquer aux constructeurs automobiles présents sur le marché européen. Cette norme, qui limite à 95 g le taux moyen d’émission de CO2/km émis par les véhicules neufs, est prise très au sérieux par les constructeurs. « Le président de PSA, Carlos Tavares, est particulièrement engagé sur cette nouvelle norme, évoque Philippe Bigot. De ce fait, nous prévoyons de proposer deux lancements de véhicule par an sur ces quatre prochaines années .» Indéniablement, ce nouvel élément va engendrer des coûts au sein du département recherche et développement des marques. Espérons qu’il ne va pas provoquer une augmentation du prix des véhicules neufs pour les usagers… À suivre, donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Des fêtes johanniques au format réduit !
En raison du Covid-19, Serge Grouard, maire d’Orléans depuis samedi...
Serge Grouard est redevenu, ce samedi, maire d’Orléans
Après la victoire de sa liste dimanche dernier à l’issue...
« Ça ne peut pas durer comme ça », prévient le patron de la Scène Nationale d’Orléans
En marge de la présentation de la saison 2020-2021 de...
Événements de la semaine
26
Août
Orléans – Jardin de la Charpenterie
de 15h à 17h.
15
Août
Orléans – Cathédrale Sainte-Croix
à 19h30.
13
Août
Orléans – Quai de Prague.
#
8
Août
Orléans – Base de Loisirs de l’île Charlemagne
à 21h.
31
Juil
Orléans – Novotel
à 19h30.
25
Juil
Orléans – Parc Floral de la Source
à 21h30.
ARTICLES RÉCENTS