|
|
Ça s’active au jardin
|
|
Ça s’active au jardin

Ça s’active au jardin

Avec les confinements, le secteur de l’équipement d’espaces verts a globalement connu un vrai boom en 2020. Pourtant, certaines entreprises orléanaises du secteur ont subi le contrecoup de la crise. Elles ont depuis été rachetées par Equip’Jardin, un fleuron olivétain qui, lui, voit l’avenir en grand….
La Rédaction
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

C’est une petite fierté loirétaine : l’entreprise Equip’Jardin, l’un des « leaders » des équipementiers d’espaces verts et « LE » leader (en termes de chiffre d’affaires), a été créée à Olivet en 1989 par Xavier Chesneau. Aujourd’hui, elle possède 21 sites dans onze départements et emploie 180 personnes dans toute la France, dont 35 dans le Loiret. La majorité des postes occupés (60 %) sont des emplois de mécaniciens, importants et utiles dans les ateliers. Dans les mois et années à venir, l’entreprise prévoit de se développer, notamment à Saint-Nazaire et dans d’autres villes de l’ouest de la France, « où la concurrence disparaît en raison d’un mauvais modèle économique », selon le dirigeant de la société olivétaine.

En ce début d’année 2021, Equip’Jardin a d’ailleurs repris deux sociétés, les Établissements Cotinaud, à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, et les Établissements Bernier, à Chécy. « La crise sanitaire de 2020 a précipité leurs dépôts de bilan, souligne Xavier Chesneau. Mais nous avons conservé leurs locaux et leurs emplois salariés. » Mécaniciens et magasiniers ont ainsi gonflé les rangs de l’équipe loirétaine d’Equip’Jardin, dans les ateliers ou les commerces. Les magasins de Chécy et Saint-Pryvé ont d’ores et déjà rouvert leurs portes. Et les clients, à la recherche d’outils neufs pour leur jardin, semblent au rendez-vous. « Dans l’Orléanais, nous ne sommes que deux entreprises à proposer des équipements pour le jardin, ajoute Xavier Chesneau. Il y a forcément une attente de la part des clients. »

Une belle croissance

Dans les ateliers, la charge de travail se densifie donc en ce début de printemps : les révisions hivernales s’enchaînent, le matériel des particuliers et des professionnels (paysagistes, collectivités) est réparé pour les premières tontes. D’autant qu’avec le premier confinement, en mars 2020, les Loirétains, coincés chez eux, se sont davantage tournés vers leur jardin, appelé « la 5e pièce à vivre » chez les équipementiers.

Contre toute attente, le marché a donc connu une belle croissance l’année dernière. Le confinement et l’arrivée d’appareils à batterie a permis à Equip’Jardin de conserver et d’augmenter sa clientèle. Si bien que Xavier Chesneau, son créateur et dirigeant, espère un chiffre d’affaires de 41 M€ cette année. Seulement, rien n’est moins certain : « On constate une pénurie d’approvisionnement de certains produits, explique-t-il. L’engouement pour le jardin est valable dans le monde entier et, malheureusement, les fabricants ne suivent pas encore la cadence… »

Une réponse

  1. Je connais Equip’Jardin depuis sa création en 1989 et continue d’être un client fidèle. J’utilise entre autres depuis cette époque une tondeuse Honda toujours en service. J’ai aussi des souvenirs particuliers avec Xavier Chesneau liés à mes voyages entre autres aussi au Sénégal et au Cameroun où j’ai croisé une camionnette Equip’Jardin à Douala à la grande surprise de Xavier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Jacques Martinet, fil conducteur
Élu en fin d’année dernière président de la Chambre régionale...
Chatain, premiers émois
Le groupe orléanais Chatain est né de la rencontre de...
À quoi ressemble le vieillissement ?
Domitys met à disposition partout en France des appartements meublés...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS