|
|
CLÔTURES EN SOLOGNE : ça frissonne
|
|
CLÔTURES EN SOLOGNE : ça frissonne

CLÔTURES EN SOLOGNE : ça frissonne

Que s’est-il passé durant l’année écoulée dans le combat contre l’engrillagement de la Sologne ? Toujours rien de concret, mais le travail opiniâtre des associations qui luttent pour une nouvelle législation permet une visibilité nationale d’un sujet fort complexe.
pierre aucante
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
CLÔTURES EN SOLOGNE ça frissonne

Peut-on soigner ce « cancer de la Sologne » avant qu’il n’atteigne son stade terminal ? Durant les divers confinements, qui autorisaient les travaux en extérieur, les entreprises de pose de clôtures n’ont pas chômé : les linéaires de grillages en bord de route ont continué à s’étendre et les surfaces totalement closes se sont accrues sans qu’il soit possible de les quantifier : aucun outil commun aux trois départements de la Sologne (Loiret, Loir-et-Cher, Cher) ne permet en effet d’actualiser les chiffres approximatifs tirés d’études déjà anciennes.

Au chevet du malade, on a vu différents acteurs qui ont œuvré chacun avec la panoplie thérapeutique dont ils disposent. Les premiers à dégainer ont été Guillaume Peltier (LR) et François Bonneau (PS), qui ont fait front commun au Conseil régional en faisant voter en 2019 un amendement au SRADDET*. Ce texte, dont l’éventuelle application ne sera pas sans poser quelques problèmes, est selon Jean-François Bernardin, président de l’ACASCE**, la seule avancée concrète à ce jour réellement actée. Mais son application est soumise à la transcription dans les SCoT*** et les documents d’urbanisme des communes et intercommunalités, ce qui a fait persifler La Nouvelle République, qui a titré : « Détricotage du grillage ou tir à blanc » ?

La stratégie du buzz

Raymond et Marie Louis, qui animent depuis des lustres l’association des Amis des Chemins de Sologne, ont choisi de publiciser leur combat contre l’engrillagement par quelques coups d’éclat hautement médiatiques. Avec l’aide de Nicolas Vanier et de son carnet d’adresses qui enfonce bien des portes, ils ont multiplié les interventions tous azimuts, relayées par un compte Facebook très actif et bien suivi. Des vidéos, de la presse, des entretiens avec Barbara Pompili (ministre de l’Environnement) ou avec le président du groupe Chasse à l’Assemblée nationale… Toute cette pression leur a valu la visite des députés de La République en Marche, pilotés par le député du Cher François Cormier-Bouligeon. Dès septembre 2020, ce dernier faisait d’ailleurs l’annonce d’une proposition de loi à venir, à notre connaissance toujours à l’étude technique par les services de l’État et à ce jour non déposée.

De son côté, Jean-François Bernardin, le président de l’ACASCE, affirme qu’il ne « lâchera rien. Notre combat est juste et nous sommes 750 propriétaires et chasseurs à vouloir un changement profond. Le sujet est mûr, tout a été dit. Nous voyons la ligne d’essai et nous devons pousser collectivement pour la franchir définitivement ». Sa stratégie est résolument collective : « Avec les autres associations, nous n’avons que des divergences mineures. Notre objectif exclusif est d’endiguer et de faire régresser l’engrillagement afin de renouer avec les valeurs qui ont fondé la réputation du territoire solognot. »

Avec une certaine abnégation, l’équipe de l’ACASCE a pris son bâton de pèlerin pour faire la tournée des popotes du monde des associations anti-clôtures, afin de leur faire signer un document commun qui résume la problématique. Ce fut fait sans trop de douleur le 19 avril dernier. En présence de François Cormier-Bouligeon, douze associations, dont Sologne Nature Environnement et le très influent Comité Central Agricole de Sologne, ont demandé expressément l’interdiction de toute nouvelle clôture ne permettant pas la libre circulation de la faune sauvage, l’interdiction de la chasse en parcs et en enclos et, pour les clôtures existantes, le retrait de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un piège à gibier en s’appuyant sur l’article 9 modifié du 1er août 1986 : « il est interdit de guider le gibier vers les chasseurs par des obstacles matériels fixes ».

Cette victoire symbolique a suscité des réactions : « On s’en est pris plein la tête, dit François Simonnet, la cheville ouvrière de la rédaction du texte commun. On nous accuse de diviser le monde de la chasse. Les fédérations ont peur d’une baisse du nombre de permis, mais notre sentiment est que la chasse ne restera que si elle est naturelle. Rappelez-vous que nous ne chassons que parce que l’animal est libre ! » Jean-François Bernardin renchérit : « Perdre des permis, c’est inéluctable et déjà chiffré. Notre position est que la chasse ne survivra qui si nous sommes plus rigoureux que les écolos. » Désormais, l’ACASCE rencontre un par un les maires et présidents de communautés pour faire valoir une position commune de toutes les collectivités locales.

L’empire contre-attaque

Sur les réseaux sociaux, des noms ont été jetés en pâture, quelques esprits se sont échauffés en stigmatisant une vingtaine de propriétaires suspectés d’être responsables des principaux engrillagements. La plupart d’entre eux ont laissé dire, persuadés d’être inattaquables en l’état actuel de la législation. Benjamin Tranchant, dirigeant de nombreuses entreprises dans le secteur des casinos, a quant à lui choisi de relever le gant par une contre-attaque médiatique. L’homme d’affaires de 50 ans a acquis ces dernières années plusieurs territoires à Chaumont-sur-Tharonne. Au mois de mars dernier, il y a reçu les journalistes de TV Tours-Val de Loire. En mai, il a réitéré son plaidoyer pro domo en participant à l’émission d’Hugo Clément Sur le front, qui dénonçait les enclos de chasse. Toutes les associations solognotes avaient pourtant refusé de « servir la soupe » à une émission clairement anti-chasse… Benjamin Tranchant a de son côté instrumentalisé avec une certaine délectation le documentariste à sensation en montrant combien il était vertueux. Son leitmotiv était : « Je suis dans mon droit, je n’ai pas l’intention de m’en priver ». Sauf que la date de diffusion n’a pas été heureuse pour l’héritier du groupe Tranchant : quelques jours auparavant, il avait été personnellement déclaré coupable de prélèvement d’animaux dans le milieu naturel sans autorisation par le Tribunal correctionnel de Montargis, et condamné en première instance à deux ans de suspension du permis de chasser… Toujours présumé innocent en attente de l’appel, il n’est pas écrit pas que sa prestation un tantinet arrogante aura contribué à améliorer l’image de la Sologne…

* Schéma régional d’aménagement,
de développement durable et d’égalité des territoires
** Association des Chasseurs et des Amis de Sologne contre son Engrillagement
*** Schéma de Cohérence Territoriale

Une réponse

  1. Surtout ne comptez pas sur les politiques qui ne mèneront jamais leurs dossiers au bout .ils font croire point c’est tout comme toujours.Comme je vous disais un jour le droit de propriété est inattaquable .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Sala dans les mémoires
Du 16 au 18 juillet, La Source accueillera le premier...
Les Panthères veulent se refaire
Si la saison écoulée a été un vrai casse-tête pour...
Justine Legrand : Remise en selle
Amputée de la jambe droite le 14 janvier dernier, cette championne...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS
lovely indian porn indianpornmovies.info incredible india collage telugu gay.sex chat xxxlib.mobi sxe video indian sunny leone nude pics 2016 fuckindiantube.mobi ssrmovies xhmester indian porn justindianporn.net sexy indian girl gets fucked jiggle boobs tubetria.mobi kutty movie collections
love making pics hindipornvideos.info tamil aunty nude photo indian sex 3gb dirtyindianporn.info tamil xxx indian sexy hd video hd xxxindianporn.pro college girls xnxx sex vedios kowalsky go-indian.pro sesvidio sex videos in tamil nadu justindianporn.me forced defloration
free desi sex scandal pornfactory.info bur ki chudai naked kerala desipornx.mobi mumbai hotel sex indian girl ki chut indianpornvideos.mobi sex videosfreedownloads xnxx condom watchhindiporn.com x videos beautiful sonytvlive hdthaisex.com real mms sex videos photocopy machine sobazo.com olx guntur