|
|
Dernier mandat pour François Bonneau

Dernier mandat pour François Bonneau

Lors de l’installation du conseil régional du Centre-Val de Loire, François Bonneau, tête de liste PS, a été reconduit pour un ultime mandat de sept ans à la présidence de la Région. Une présidence de commission a été proposée à l’opposition, qu’a acceptée Nicolas Forissier (LR).
C.S
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Dernier mandat pour François Bonneau

Après le second tour des élections régionales, le 27 juin dernier, les nouveaux élus du Conseil régional du Centre-Val de Loire se sont réunis la semaine dernière pour choisir leur président pour 7 ans*. Sans surprise, François Bonneau, tête de liste socialiste et président sortant, a renouvelé ses fonctions : « ce sera mon dernier mandat, a-t-il affirmé quelques heures après sa nomination. Je souhaite qu’il se déroule dans une relation de respect et de transparence entre la majorité (de gauche) et l’opposition (de droite et extrême-droite). Les conflits ne permettent pas toujours d’avancer. » Pour la première fois, et comme en écho à cette volonté de « donner à l’opposition une place constructive », la liste arrivée en deuxième position aux élections régionales et menée par Nicolas Forisser (LR), s’est vu proposer la présidence de la commission des finances, ce qu’elle a accepté : « nous resterons vigilants et combatifs quand ce sera nécessaire, a précisé Nicolas Forissier. Ce qui est important, c’est l’intérêt de nos concitoyens et des territoires que nous représentons tous, élus. » 

Renouvelé aux trois quarts

 Dans la salle du conseil, nombreux étaient cependant les nouveaux élus, certains même débutant en politique. Les Insoumis ont ainsi investi l’hémicycle pour la première fois. Le PC y a fait quant à lui son retour, grâce à son alliance au premier tour des élections avec le PS. À la surprise de certains, les élus communistes ont également raflé deux vice-présidences (la santé, et l’égalité femme-homme). Charles Fournier (EELV) a pour sa part obtenu une vice-présidence d’ampleur, composée du climat, des transformations écologiques et sociales, de l’économie sociale et solidaire et de la vie associative (ouf !). On notera aussi, dans l’exécutif, une vice-présidence aux lycées, à l’orientation et à la jeunesse octroyée à Carole Canette. Avec sa mairie de Fleury, sa vice-présidence à la Métropole dédiée au logement et sa direction du PS loirétain, cela va vraisemblablement faire beaucoup pour cette élue multicartes. Quittera-t-elle l’une de ses fonctions – par exemple sa vice-présidence métropolitaine – ? Réponses prochainement.

À droite, l’opposition a souligné les « fortes contradictions sur certains sujets » comme l’agriculture, ou encore l’écologie, qui serait selon elle « punitive » ou « incitative » selon les sensibilités de la majorité. Charles Fournier a répondu que la « diversité politique était un gage de qualité » et qu’il ne fallait pas en avoir peur. La question de l’abstention s’est également invitée, de nouveau, dans les débats. Si elle a été aussi forte, c’est que les élus « ne font plus rêver et n’intéressent plus » (Aleksandar Nikolic – RN) et que « les électeurs en ont assez des conflits permanents entre politiciens » (François Bonneau). On jurerait pourtant que ces querelles ne s’arrêtera pas de sitôt…

*Normalement, le mandat de président de Région dure 6 ans, mais les élections régionales 2021 ayant été décalées, les prochaines élections tomberaient en même temps que l’élection présidentielle de 2027 ce qui n’est pas possible constitutionnellement. Les prochaines élections régionales se dérouleront donc en 2028. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Yann Hervis, l’artiste orléanais à découvrir grâce à ses œuvres en bois uniques
À travers ses œuvres qui jalonnent le cœur historique du...
La Métropole Orléanaise offre des lieux et des temps d’écoute pour les aidants touchés par Alzheimer, handicap, troubles psychiatriques
Alzheimer, handicap, troubles psychiatriques… La maladie a des effets sur...
La Sainte Famille à Orléans installe La Boussole pour offrir un accueil non-médicalisé pour personnes bipolaires et schizophrènes
L’association La Sainte Famille a acquis à Orléans l’ancienne Maison...

Signaler un commentaire