|
|
|
100 km pour une belle cause !
|
|
|
100 km pour une belle cause !

100 km pour une belle cause !

Faire 100 kilomètres à pied, vélo, trottinette ou roller en 31 jours… C’est l’activité solidaire proposée par une Orléanaise de 41 ans dans le cadre d’une collecte à destination de deux structures spécialisées pour les enfants (et leurs parents), à Tours et Orléans. 
HDT
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Il aurait été dommage, en cette période morose, de passer à côté de cette très belle initiative. Maman de deux petites filles, Sonya ne s’attendait pas à un tel succès. En seulement quelques jours, cette manager du bonheur a réussi à monter une opération caritative aussi simple qu’utile. Le but : réussir à parcourir 100 km en mode doux durant le mois de mai, et verser symboliquement 10 centimes par kilomètre dans une cagnotte en ligne. La somme récoltée ira ensuite au bénéfice de la maison d’accueil hospitalière Môme d’Orléans et de la Maison des parents de Tours.

« En ce moment, beaucoup de coureurs manquent de motivation, car il n’y a pas de courses », analyse la joggeuse. C’est pourquoi cette quadragénaire, pour qui le mot « impossible » est « insupportable », s’est lancée dans cette folle aventure. « Je n’ai que 180 amis sur Facebook, ce n’est pas un énorme réseau, mais j’ai fait avec ce que mon cœur m’a dicté ! », raconte-t-elle. Elle a contacté ses proches pour leur demander leurs avis, dont une amie qui a monté sa propre agence de communication, mais aussi le président d’Infosport-Loiret, Pascal Giry. Leur verdict a été sans appel : son projet était « génial ». Sonya s’est laissé 24 heures de réflexion, avant de prendre sa décision à la toute fin du mois d’avril. C’était décidé, elle allait le faire : « ça faisait très serré pour le mois de mai, mais en juin, on aurait eu moins d’adhérents avec les courses qui reprenaient », décrypte-t-elle aujourd’hui.

Altruisme, engagement et bienveillance

Si l’Orléanaise souhaite notamment reverser les dons de la collecte à la maison des parents de Tours, c’est pour une raison capitale : en 2017, à seulement deux mois, l’une de ses filles a dû être hospitalisée en urgence à Tours, à l’hôpital Clocheville, avec un pronostic vital engagé. « On devait être là-bas pour quelques jours, il fallait trouver un hébergement, et ils ont fait tout le nécessaire pour que nous ayons une chambre. Je me suis toujours dit que je les remercierais, d’une manière ou d’une autre. »

Sonya ne peut communiquer aucun chiffre de participation, puisqu’elle n’a pas voulu lancer d’inscription : « je ne le souhaitais pas, car il y a des personnes qui ne veulent pas utiliser Internet, dit-elle. Chacun est libre de faire le défi comme il veut. La seule fois où ils ont besoin de se connecter, c’est pour faire le don ! » Néanmoins, la joggeuse reçoit de nombreux soutiens depuis le début du mois de mai et s’est rendu compte que tous les publics répondaient présent. La cagnotte sera clôturée le 10 juin prochain, et c’est à ce moment-là que l’on connaîtra l’ampleur de ce défi, qui a peu à peu créé « un effet boule de neige. » Au-delà de prendre conscience de nos déplacements, l’idée est aussi de mettre en avant le bénévolat de manière générale. La manager du bonheur loue tous ses bienfaits : « l’altruisme, l’engagement, la bienveillance, la générosité… ça définit presque une personne… » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...