|
|
|
À Olivet, un « rêve  » inclusif et intergénérationnel

À Olivet, un « rêve  » inclusif et intergénérationnel

Une nouvelle forme d’habitat possible.
La rédaction
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Depuis dix jours, l’association Des rêves pour Yanis, qui vient en aide aux enfants en situation de handicap en les aidant à financer des thérapies alternatives non prises en charge, accueille des familles d’enfants en situation de handicap au sein de la Fabrique à rêves, un lieu situé au cœur de la résidence séniors Françoise Dolto, gérée par Valloire Habitat, à Olivet. Celle-ci accueille une vingtaine de maisons à Olivet. L’emplacement de cette Fabrique à rêves ne doit rien au hasard. En effet, l’association compte mettre en place des temps partagés avec les aînés. « Les enfants handicapés et les séniors sont souvent exclus dans notre société, précise Marina Saadani, la présidente de l’association Des rêves pour Yanis. Les petits loulous que nous recevons n’ont pas toujours leurs grands-parents à proximité. C’est, du coup, le moyen de tisser du lien. » 

Si cette dernière espère bien ponctuer l’année de rendez-vous à Halloween et pour Noël, elle prévoit aussi des temps de lecture à travers la bibliothèque de l’association, composée de livres pour tous les âges. Pour inviter à ce partage, un petit jardin a été aménagé par l’association pour accueillir les plus petits comme les plus âgés. « Nous avons installé des fauteuils, mais aussi un mini-parcours de rééducation adaptable à toutes les tailles. » Des ateliers de motricité, des jeux Montessori, un café des parents et un caisson hyperbare (NDLR : l’un des rares en France) font aussi partie du lieu et « permettent de stimuler de différentes manière les enfants », détaille la présidente de l’asso, qui organisait d’ailleurs, la semaine dernière, un premier stage mené par un praticien polonais. « Désormais, les familles n’ont plus à courir, dit-elle. Il leur suffit d’adhérer à l’association et de payer une petite cotisation à l’année. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire