Dimanche, on vote masqué !

Même si la sortie de l'état d'urgence sanitaire -après le 10 juillet- a été adoptée à l'Assemblée nationale, le protocole sanitaire pour voter le 28 juin sera très strict. Le port du masque sera notamment imposé.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Dans les dernières communes de la métropole qui n’ont pas élu leur maire au premier tour, tout sera fait pour rassurer les électeurs au niveau sanitaire. Ceux-ci devront notamment se rendre aux urnes munis d’un masque. À Fleury-Les-Aubrais, la maire Marie-Agnès Linguet indique ainsi que le port de celui-ci sera « obligatoire. C’est pour cela que nous allons recevoir un kit de la préfecture, notamment pour ceux qui n’en seraient pas munis. » L’édile précise que le kit destiné à sa commune devrait contenir 8 000 masques et 870 masques médicaux pour les membres des bureaux, ainsi que des visières pour les équiper. 40 litres de gel hydroalcoolique sont également attendus. 

Même principe à Orléans où, outre la distanciation physique habituelle avec des marquages au sol et des distances entre les tables de vote, la mairie précise que les bureaux ont tous été réaménagés de manière à disposer d’une entrée et d’une sortie différenciées pour les électeurs. Sur certains lieux, les bureaux de vote seront déplacés dans une autre salle afin de bien garantir ce circuit. Un agent d’accueil sera positionné dès l’entrée afin de réguler les flux et prioriser, dans la file d’attente, les personnes âgées et vulnérables. Afin d’éviter au maximum les contacts, les contrôles visuels de la carte électorale et des pièces d’identité seront privilégiés. La carte électorale ne sera donc pas estampillée. Il est également conseillé d’emmener son stylo pour émarger. À cela s’ajoutera un nettoyage désinfectant préalablement à l’ouverture du bureau, puis avant la réouverture des écoles. Les bureaux orléanais seront ouverts de 8h à 19h. Afin de limiter les pics habituels d’affluence, la mairie d’Orléans recommande aux électeurs d’éviter certains créneaux horaires où les flux de personnes sont les plus habituellement constatés (fin de matinée et après 16h). 

La procuration toujours valable

Les personnes qui avaient une procuration pour le second tour du 22 mars doivent également savoir que celle-ci reste valable pour le 28 juin, rappelle-t-on en Préfecture. Il n’est donc pas nécessaire d’en établir une nouvelle si le mandataire n’a pas changé. Le site du ministère de l’Intérieur précise en outre que les mandataires peuvent également être porteurs de deux procurations établies en France, au lieu d’une en temps normal. 

Comme lors du premier tour, les personnes qui, en raison du Covid-19, ne pourraient pas se déplacer pour faire établir leur procuration, peuvent demander à leur commissariat ou gendarmerie de se déplacer à leur domicile pour recueillir leur procuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Le canal d’Orléans change de main
Lors de sa dernière session, le Département du Loiret a...
Covid-19 : le ton se durcit à Orléans
Depuis lundi dernier, les bars orléanais doivent être fermés à...
Debout et unis face au fanatisme
Deux jours après le massacre de Samuel Paty à Conflans...
Événements de la semaine
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
11
Oct
Olivet – Parvis du Moulin de la Vapeur
à 11 h 30
10
Oct
Orléans – Campo Santo
de 11 h à 21 h
10
Oct
Saint-Jean-de-Braye –Théâtre du Clin d’œil.
samedi 17 h, samedi 21 h et dimanche 16 h
ARTICLES RÉCENTS