|
|
|
Énergie : la région passe à l’action !
|
|
|
Énergie : la région passe à l’action !

Énergie : la région passe à l’action !

Après le lancement d’une COP régionale en 2019, la Région Centre-Val de Loire s’investit davantage dans la transition énergétique en créant la Société d’Économie Mixte Centre-Val de Loire Énergie. Une action locale en faveur de l’environnement qui englobe un ensemble de dispositifs d’aides et de conseils pour la rénovation de l’habitat des particuliers.
Charly Colin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La Région Centre-Val de Loire cherche des solutions pour limiter le réchauffement climatique. Dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat, dont l’objectif est de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d’ici la fin du XXIe siècle, une COP régionale, baptisée « Énergie-Climat », a été lancée en 2019. Sur le modèle de la COP 21, ce mouvement mobilise tous les acteurs et citoyens du territoire et vise à insuffler une dynamique permettant de lutter, à l’échelle de la région, contre le réchauffement climatique. 

Pour atteindre ses objectifs, cette Conférence des Parties ambitionne d’intervenir sur les solutions de transport, d’agriculture, les milieux naturels mais également sur le bâti. Sur ce point, le conseil régional, avec l’aide d’actionnaires et de partenaires tels que la Caisse d’Épargne Loire-Centre ou encore le réseau immobilier Procivis, a créé la Société d’Économie Mixte Centre-Val de Loire Énergie. Siégeant à Blois et officiellement lancée le 14 février dernier, cette nouvelle entité est déployée sur tous les départements de la région. Elle a pour principe de renforcer la transition énergétique auprès des particuliers au moyen d’une offre complète d’audits, de prêts et de suivis post-travaux. Douze salariés, qualifiés dans le domaine de l’habitat, apportent ainsi un conseil et une orientation vers les professionnels de la rénovation énergétique. « L’idée est de proposer aux citoyens une offre professionnelle coordonnée et de qualité, argumente Charles Fournier, vice-président de la Région Centre-Val de Loire délégué à la Transition écologique et citoyenne et à la Coopération. Nous allons travailler sur les volets de la formation des artisans afin qu’ils puissent collaborer et que la promesse d’économie et de performance énergétique soit au rendez-vous. Cette SEM entre également dans le cadre de la loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV), qui décline finalement les engagements de l’accord de Paris. » 

« Proposer une offre professionnelle coordonnée et de qualité »
Charles Fournier, vice-président de la Région Centre-Val de Loire 

Quid du financement ?

Centre-Val de Loire Énergie accompagne et informe donc les citoyens sur une rénovation performante et durable de leur logement, en zone urbaine comme rurale. « Nous voulons que l’ensemble des collectivités qui font de la rénovation énergétique une priorité soient fédérées, et nous créons ainsi une SEM pour dessiner une nouvelle chaîne en matière de performance énergétique du bâtiment », déclare François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire. Les citoyens peuvent donc s’appuyer sur cette société pour évaluer la performance énergétique de leur logement, trouver les bonnes clés pour le rénover de façon efficiente, mais également profiter d’une offre de financement à long terme sous forme de prêt direct. À savoir que l’argent mobilisé par cette SEM viendra, en partie, de la Banque Européenne d’Investissement. Un accompagnement technique qui devrait débuter dans quelques mois et d’ici fin 2020 pour l’offre de financement. « Ce qui prime c’est le conseil, évoque à ce sujet Nicole Etchegoinberry, présidente directrice de la Caisse d’Épargne Loire-Centre. Nous sommes en train de travailler sur le volet financier, mais également au niveau des expertises afin de combiner des solutions de financement, comme l’Éco PTZ. Il y a aussi d’autres solutions à la clé. »

Priorité aux logements anciens 

Dans l’idée d’améliorer l’état du parc de logements privés existants, cette SEM projette d’opérer au niveau des centres-bourgs, là où de nombreux bâtis sont laissés pour compte. « Nous avons « colonisé » autour plutôt que de travailler au cœur de nos villes, déclare d’ailleurs Jean-Luc Dupont, Syndicat Intercommunal d’Énergie 37. Aujourd’hui, nous faisons le mouvement inverse. Désormais, l’intelligence, c’est de retravailler dans les cœurs d’îlot, ce qui impose évidemment des contraintes architecturales. L’enjeu, au travers de cette mutualisation, est d’avoir un effet domino plus important, car la problématique autour du bâti ancien n’est pas la même que dans des écarts. De nombreuses personnes héritant de ces biens, souvent énergivores, n’ont pas les moyens de les rénover. Le rôle que l’on doit avoir dans cette action est d’inverser la tendance en ayant des politiques publiques qui accompagnent ceux qui seront en capacité de pouvoir le faire. » 

Dans le même temps, cette SEM permettra d’avoir un suivi des consommations cinq ans après les travaux. « Il y aura des moyens de vérifier que les économies d’énergies promises sont au rendez-vous, mais également que le prêt soit remboursé sur les factures, précise Charles Fournier. Nous souhaitons véritablement créer de la confiance et l’assurance d’un résultat immédiat sur la facture, pour que ceux qui hésitent à franchir le pas le fassent. » En somme, un ensemble de services et d’informations pour accéder à la rénovation thermique de l’habitat privé, le tout au sein d’une seule et même structure. Outre une baisse du montant en bas à droite de la facture d’énergie, les bénéfices pour les particuliers sont attendus en matière de centralisation des informations, de confort et de maîtrise des consommations. Observé au niveau national avec beaucoup d’intérêt, cette initiative régionale, dont les plateformes territoriales sont en cours de déploiement, devrait permettre d’enclencher de nombreuses rénovations d’habitats du secteur privé et, de surcroît, dynamiser économiquement le marché local des professionnels de la rénovation énergétique. À suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Bonjour la vie
Avant d’arriver à Saint-Jean-de-Braye, ce « théâtreux » de 74 ans a tout...
Sans Jacques Martinet !
Deux jours avant l’officialisation de la candidature de Marc Fesneau...
Les Républicains dévoilent leur jeu
Les Républicains du Loiret ont investi de nombreux candidats sortants...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS
lovely indian porn indianpornmovies.info incredible india collage telugu gay.sex chat xxxlib.mobi sxe video indian sunny leone nude pics 2016 fuckindiantube.mobi ssrmovies xhmester indian porn justindianporn.net sexy indian girl gets fucked jiggle boobs tubetria.mobi kutty movie collections
love making pics hindipornvideos.info tamil aunty nude photo indian sex 3gb dirtyindianporn.info tamil xxx indian sexy hd video hd xxxindianporn.pro college girls xnxx sex vedios kowalsky go-indian.pro sesvidio sex videos in tamil nadu justindianporn.me forced defloration
free desi sex scandal pornfactory.info bur ki chudai naked kerala desipornx.mobi mumbai hotel sex indian girl ki chut indianpornvideos.mobi sex videosfreedownloads xnxx condom watchhindiporn.com x videos beautiful sonytvlive hdthaisex.com real mms sex videos photocopy machine sobazo.com olx guntur