|
|
|
Essayez le ginseng noir

Essayez le ginseng noir

Rédaction
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Pour entretenir sa mémoire et éviter les oublis, on peut devenir cruciverbiste ou manger beaucoup de poisson gras. Mais une autre pépite, venue de Corée du Sud, possède également beaucoup de bienfaits. Il s’agit du ginseng noir, un ginseng de très haute qualité qui permet d’entretenir les performances cérébrales. Afin de fonctionner normalement, notre cerveau a a en effet besoin d’un système vasculaire en bon état, c’est-à-dire de vaisseaux souples, mais aussi de bons neuromédiateurs dont le travail est de transmettre les informations. C’est grâce à cette double efficacité que notre cerveau reste performant. Néanmoins, avec l’âge, ces capacités ont tendance à décliner. Le ginseng noir coréen aurait alors, selon plusieurs essais cliniques, la capacité d’entretenir nos fonctions cérébrales. Les racines pourraient en effet améliorer la concentration, la mémorisation, l’attention et la vivacité intellectuelle. Et tout cela parce que le ginseng noir protège les neuromédiateurs en évitant leur destruction et améliore la circulation sanguine. Il permet donc une meilleure dilatation des vaisseaux et les rend plus souples. Mieux irrigué, le cerveau réagit alors plus vite et avec plus d’énergie.

Comment le consommer ?

Comme le ginseng classique (qui a, lui aussi, des propriétés cérébrales intéressantes, notamment pour la concentration), le ginseng noir se consomme en cure sous forme de capsules, ou en décoction (1 à 2 g de racine pour 150 ml d’eau chaude). Il est recommandé pour les personnes stressées, en surmenage, fatiguées ou qui ont du mal à trouver le sommeil, mais aussi aux seniors dont la mémoire aurait tendance à flancher. Enfin, bien sûr, le ginseng noir est un atout tout trouvé pour les étudiants en période d’examens qui ont besoin d’engloutir très vite de nombreuses informations…Vous trouverez du ginseng noir sous forme de gélules ou d’ampoules dans les para-
pharmacies. Dans les magasins bio, on peut également dénicher du ginseng sous forme de lamelles à faire infuser. Mais il est plus rare de dégoter des racines. Vous pouvez néanmoins facilement en cultiver dans votre jardin… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire