|
|
|
Innovations et réglementation dans le monde de la moto : Ça bouge en 2020 !

Innovations et réglementation dans le monde de la moto : Ça bouge en 2020 !

L’année 2020 marque un tournant dans l’univers du deux-roues motorisé, avec une profonde refonte du permis A2 et l’arrivée de la nouvelle norme Euro 5. Qu’en est-il de ces nouvelles réformes ? Éléments de réponse.
C.C.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Tribune Hebdo Orléans Innovations et réglementation dans le monde de la moto

Réformé en 2013, l’examen du permis moto entre dans une nouvelle ère à partir du 1er mars, notamment avec l’arrivée d’une Épreuve Théorique Moto (ETM). Les fameuses douze fiches théoriques du plateau, ainsi que les vérifications mécaniques, sont désormais incluses dans l’ETM, qui sera bien distinct du code classique. En clair, tous les candidats au permis moto devront passer ce nouveau code spécifique comportant 40 questions, avec, entre autres, les principes théoriques de la trajectoire de sécurité en virage. « Cette évolution est une très bonne chose pour la sécurité des motards, évoque le brigadier-chef de police Francis Dworak, motocycliste à la Formation Motocycliste Urbaine de la DDSP45. L’adoption des bonnes trajectoires en virage permet d’ouvrir l’espace vers l’avant, d’augmenter la visibilité et donc la sécurité. C’est ce que l’on apprend dans nos stages de pilotage ».

L’autre nouveauté concerne « l’épreuve hors circulation », communément appelée plateau. Si les parcours lents, rapides ainsi que les manouvres d’évitement et de freinage d’urgence restent les mêmes, ils seront désormais enchaînés à la suite, ce qui réduira à 10 minutes le temps d’examen. Enfin, l’examen en circulation, désormais plus en lien avec la réalité, augmente à 45 minutes avec des parcours plus diversifiés. À savoir que les candidats ayant réussi le plateau avant la réforme n’auront que la nouvelle épreuve de circulation à passer pour obtenir le précieux sésame moto.

Normer avant d’électrifier

À l’heure des modèles hybrides et électriques chez les autos, le segment moto évolue également en faveur de l’environnement. Depuis le 1er janvier 2020, toutes les motos et cyclomoteurs nouvellement homologués dans l’Union européenne doivent satisfaire à la nouvelle norme environnementale Euro 5, qui correspond à l’Euro 6 chez les voitures. Moins sévère qu’Euro 4, elle vise à abaisser davantage le niveau des émissions polluantes à l’échappement et précise de nouveaux seuils maximaux d’émissions sonores, dont les chiffres seront publiés d’ici fin 2020.

Annonçant probablement la mort de certains modèles en fin de vie, notamment les grosses cylindrées, la norme Euro 5 promet une pratique plus respectueuse de l’environnement pour les motards. Une bonne nouvelle, donc, avant de passer, probablement un jour, au tout-électrique. Notons que des motos électriques équivalentes à des grosses cylindrées thermiques sont déjà commercialisées et que certaines marques phares du deux-roues étudient très sérieusement la motorisation zéro émission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire