|
|
|
La jeunesse convoquée en « états généraux »
|
|
|
La jeunesse convoquée en « états généraux »

La jeunesse convoquée en « états généraux »

Le 16 novembre dernier, le président de la Région Centre-Val de Loire, François Bonneau, a ouvert une grande consultation pour définir la politique jeunesse de la collectivité jusqu’à la fin du mandat. Ces « états généraux » dureront jusqu’en juin prochain et déboucheront sur un plan d’actions pour la période 2023-2027.
P.N
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp
La jeunesse convoquée en « états généraux »-HEBDO-ORLEAN-359

La semaine dernière, lors du lancement des « états généraux » de la Jeunesse au Palais des Congrès de Tours, François Bonneau a invité tous les acteurs du territoire à participer à cette consultation jusqu’en juin prochain, afin d’alimenter un projet régional qui sera voté en novembre 2022. « Il n’y a pas de compétence jeunesse à proprement parler, mais nous avons de nombreuses compétences en rapport avec la jeunesse à travers les lycées, l’orientation, la formation, l’insertion, l’emploi, les transports ou la culture, a expliqué le président de la Région Centre-Val de Loire. C’est pour cela que nous mettons sur pied cette co-construction pour établir un diagnostic et organiser l’ensemble des propositions que tous les participants feront remonter ».

Les modalités pratiques de cette co-construction seront mises en place au fur et à mesure avec celles et ceux qui y participeront. Mais l’objectif a été fixé : établir un plan d’actions pour « répondre aux difficultés mais aussi aux aspirations des jeunes de la région » pendant la durée du mandat, « partager des orientations communes et renforcer la visibilité et l’articulation entre les différents dispositifs portés par l’État, les collectivités et les acteurs de la jeunesse ». L’exécutif régional se positionne en « chef de file » pour animer et coordonner cette consultation que François Bonneau justifie par un sondage réalisé auprès de 1 005 jeunes de la région : « la crise sanitaire a agi comme un révélateur, les difficultés rencontrées par les jeunes ont explosé au grand jour. Il faut les accompagner dans les différentes mutations engagées, à la fois sur le plan social et économique, avec l’émergence de la société numérique, mais aussi sur le plan environnemental avec un cadre de vie en pleine évolution ».

Apporter sa pierre

Les jeunes, premiers concernés par ces « états généraux », sont donc incités à apporter leur contribution, individuellement ou à travers des associations lycéennes ou étudiantes. Mais tous les acteurs en lien avec la jeunesse, associations et organismes, les professionnels de l’éducation et du secteur socio-éducatif comme les représentants du monde économique, les élus et l’ensemble des collectivités des six départements régionaux sont aussi invités à faire des propositions. Le Conseil régional de la jeunesse, composé, comme l’assemblée régionale, de 77 membres, planchera en session sur le sujet. Et le CESER (Conseil Économique Social et Environnemental Régional) a prévu de diffuser via les différentes organisations et institutions qui le composent un questionnaire destiné aux jeunes et axé sur leurs aspirations pour le futur. Le but étant de recueillir le maximum de contributions car, comme le dit Éric Chevée, président du CESER : « pour qu’une région aille bien, il faut que sa jeunesse aille bien ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Michaël Gonçalves danse avec les stars
Figure locale du monde de la nuit et de la...
Salti, danse épidémique !
La Scène Nationale d’Orléans invite la Compagnie Toujours Après Minuit...
En août, O’Tempo remontera le son
Après avoir accueilli 5 000 personnes lors de sa première édition en...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS