|
|
|
La page du livre n’est pas tournée

La page du livre n’est pas tournée

Qui a dit que le livre serait la première victime du règne des écrans ? Malgré les craintes, 2021 restera dans les annales de l’édition française : le nombre de livres vendus – 486 millions d’exemplaires – a augmenté de 15 %, faisant de cette année un cru totalement hors normes.
Laurence Boléat
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Les Français ont acheté beaucoup de livres l’an dernier. Et dans cette masse immense, ils ont le plus souvent opté pour la catégorie « littérature », avec une préférence pour le roman contemporain, les prix littéraires ou le polar. Sur ce dernier segment, le top des ventes est revenu aux stars comme Bernard Minier, Michel Bussi ou Franck Thilliez. Sont ensuite arrivées la bande dessinée, le comics et le manga, grands vainqueurs de l’année en termes de progression, qui ont vu leurs ventes augmenter de 56 % en 2021, passant ainsi du 5e au 2e rang et dépassant pour la première fois la catégorie « jeunesse ». Certes, le nouveau tome d’Astérix, champion de l’année 2021, a participé à l’embellie, mais la force de la BD reste sa capacité à se réinventer : elle a ainsi su décliner l’univers des
YouTubeurs, adapter des romans et conquérir le cœur des quinquas nostalgiques (avec par exemple le retour de Goldorak) ou celui des plus jeunes (grâce aux aventures de Mortelle Adèle). Quant au manga, ce fut donc l’engouement, avec un sursaut notable au moment de la mise en place du Pass Culture. En troisième position de ce top des ventes par grande catégorie, l’édition « jeunesse » a affiché une belle croissance de 16 % en 2021, avec un fort développement du segment « éveil et petite enfance ». Les jeunes ont aussi lu de la fiction et des séries poids lourds comme Harry Potter ou Journal d’un dégonflé. Pour s’identifier aux personnages, le cross-média a également fait partie intégrante de leur choix, avec des ouvrages qui reprenaient l’univers des jeux vidéo et proposaient des passerelles vers l’audiovisuel (films ou séries). Les jeunes lecteurs ont aussi apprécié les auteurs issus des réseaux sociaux et les titres qui les ont accompagnés sur les questions sociétales, souvent sans tabou.

La cuisine, une valeur sûre

Si les sciences humaines et sociales, quatrième en valeur, ont également progressé, l’autre surprise de ce classement est venue des livres dits « pratiques », dont les ventes étaient en hausse de 17 % en 2021. La palme est revenue aux livres d’activités artistiques et manuelles qui ont reflété l’envie de prendre soin de son intérieur ou de proposer des activités ludiques aux enfants. Mais il s’est aussi agi de découvrir la nature, de s’initier au jardinage ou de végétaliser son habitat. Avaient toujours le vent en poupe les livres de cuisine, déjà grands gagnants de 2020, avec la locomotive des Faits maison de Cyril Lignac. Comme avant chaque élection présidentielle, la catégorie « Document, actualités et essais » a également tiré son épingle du jeu, puisque le secteur a augmenté de 11 %, avec l’afflux d’ouvrages politiques, qu’il s’agisse de décrypter les transformations sociologiques du pays ou des projets portés par des candidats tels qu’Éric Zemmour ou Jean-Luc Mélenchon. En berne dans ce classement, le segment scolaire est passé du deuxième au sixième rang, mais cela s’explique par un historique très haut en 2019 et 2020 après l’édition de nouveaux manuels destinés à couvrir l’ensemble du nouveau baccalauréat. Toujours en baisse continue, quant à eux : les dictionnaires et encyclopédies ainsi que les cartes géographiques et atlas, victimes des outils disponibles en ligne et des systèmes de guidage électronique. Enfin, en germe depuis plusieurs années, le segment de l’ésotérisme a explosé : autrefois réservé à quelques initiés, le sujet ne fait plus peur. Son lectorat, de plus en plus large et jeune, souvent féminin et en quête de sens, éprouve le besoin de se reconnecter à une certaine forme de spiritualité, accentué par les confinements. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire