|
|
|
Les bons docteurs de vos finances
|
|
|
Les bons docteurs de vos finances

Les bons docteurs de vos finances

Contrairement à l’idée reçue, faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) n’est pas le privilège des grosses fortunes : le métier, l’un des plus réglementés de France, s’adresse à tous ceux qui souhaitent être guidés dans leurs choix patrimoniaux et financiers. En France, les CGP sont près de 5 000, et à Orléans, neuf cabinets sont en activité.
L.B
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Dès lors que vous disposez de quelques dizaines de milliers d’euros d’économie ou d’une capacité mensuelle d’épargne conséquente, vous trouverez peut-être votre compte à pousser la porte d’un conseiller en investissements financiers. Vous pourrez évoquer avec lui toutes les solutions relatives aux placements, à la fiscalité, aux assurances ou aux investissements immobiliers.

Un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) peut se comparer à un médecin généraliste, qui suivrait votre famille ou votre entreprise et interviendrait pour que chaque étape clé de votre vie soit financièrement optimisée. Pour poser son diagnostic, il va d’abord vous poser un bon nombre de questions relatives à votre situation personnelle. Vous devrez lui livrer toutes les informations concernant vos sources de revenus, votre patrimoine liquide ou immobilier ainsi que votre situation familiale et professionnelle. Raconter sa vie et expliquer ses objectifs font partie du parcours. La relation étant basée sur la confiance mutuelle, il aura besoin de tout savoir, y compris au fil du temps, pour dynamiser vos avoirs, préparer votre retraite, anticiper les études de vos enfants, assurer l’avenir de la famille ou optimiser la transmission de vos biens. Une longue liste qui demande une transparence totale.

Comment sont-ils rémunérés ?

Bien évidemment, on ne fait pas appel à un CGP pour ouvrir un livret A ou un Codevi. Pour l’épargne, l’écrasante majorité des placements se focalise sur l’assurance-vie. Certains cabinets, malgré les contraintes administratives, gèrent aussi les comptes-titres. Tous peuvent vous proposer des produits sur-mesure, constitués de fonds qu’ils auront eux-mêmes choisis. D’autres seront plus spécialisés sur l’immobilier de défiscalisation, des régimes simples aux plus complexes, tels que la vente de biens en loi Pinel, Malraux, Monuments Historiques… D’autres encore s’orienteront vers l’achat de SCPI, le marché de l’immobilier professionnel, très en vogue depuis quelques années.

La réglementation sur ce métier sensible est très stricte et votre conseiller doit, hormis respecter un certain nombre d’étapes obligatoires, posséder des certifications. Vous avez d’ailleurs la possibilité de vérifier sur le site de l’ORIAS les habilitations dont dispose votre conseiller. Celui-ci doit être CIF (Conseiller en Investissement Financier) pour être autorisé à vendre des placements ou des biens immobiliers. Il doit détenir d’autres certificats pour vendre des assurances ou des crédits. Et être obligatoirement affilié à un syndicat professionnel.

« Un cgp doit posséder des certifications et être affilié à un syndicat »

Sa rémunération sera composée, en fonction de son propre choix, de rétrocessions de droits d’entrée et de frais de gestion annuels émanant des organismes où votre argent sera placé, ou par des honoraires que vous devrez lui payer. Dans le premier cas, on parle de CGP dépendants – qui représentent 95 % de la profession – et dans l’autre, de CGP indépendants.

Quelques escroqueries remarquables…

Pourquoi faire appel à un CGP, plutôt qu’à sa propre banque, pour prendre soin de son argent ? D’abord parce que le conseiller en gestion de patrimoine dispose d’une parfaite autonomie dans le choix des produits. Il ne dépend d’aucun réseau, banque ou compagnie d’assurance. Il proposera donc ce qui convient le mieux à son client, soit parmi ses partenaires habituels, soit auprès de ceux qui distribuent le support financier adéquat. Ce n’est pas le cas du conseiller salarié d’une banque, qui ne peut faire souscrire que des produits « maison ».

L’autre raison est sans nul doute la proximité et l’empathie naturelle qui naît au fil du temps. Face au turn-over qui sévit dans les banques privées et aux manques de services personnalisés, il est très fréquent que toute une famille soit suivie sur plusieurs générations par le même cabinet. Cela constitue même un atout. « Dès lors que leurs parents ou grands-parents sont déjà clients du cabinet, il m’arrive d’accepter des jeunes qui n’ont pas le niveau d’épargne que je me suis fixé, précise ainsi un CGP exerçant en région Centre-Val de Loire. Je ne fais pas de coup et je travaille sur le long terme. Une clause bénéficiaire de contrat d’assurance-vie, ça se regarde de temps en temps, car sur plusieurs années, les choses évoluent. Les banques ne font pas souvent ce travail de conseil… »

« Je ne fais pas de coup et je travaille sur le long terme »
Un CGP exerçant en Centre-Val de Loire

Cependant, quelques escroqueries secouent régulièrement le milieu. Proche dans le temps, celle d’Aristophil, qui proposait à ses clients d’acheter des lots composés de manuscrits ou de lettres d’auteurs célèbres : vous deveniez propriétaire d’une partie des poèmes de Baudelaire, de lettres de Zola, de documents originaux de Napoléon ou Mozart, avec promesse d’un rendement magnifique… Autre affaire qui met en cause plusieurs CGP : celle du groupe hôtelier Maranatah. Un montage financier très complexe imaginé par son fondateur pour investir dans des établissements de prestige, avec une promesse de rapport d’environ 7 %. Des centaines de CGP ont vendu à des milliers de clients des actifs qui ne servaient au final qu’à rembourser les épargnants qui voulaient sortir au lieu de développer les investissements dans les hôtels. Cette pratique fut effective jusqu’au dépôt de bilan du groupe en 2017. La Justice a déjà prononcé des condamnations à l’encontre de cabinets pour manquement professionnel de compétence, soin et diligence. En clair, cela signifie que votre CGP doit avoir la capacité de détecter les produits douteux et posséder une valeur morale irréprochable… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Bonjour la vie
Avant d’arriver à Saint-Jean-de-Braye, ce « théâtreux » de 74 ans a tout...
Sans Jacques Martinet !
Deux jours avant l’officialisation de la candidature de Marc Fesneau...
Les Républicains dévoilent leur jeu
Les Républicains du Loiret ont investi de nombreux candidats sortants...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
ARTICLES RÉCENTS
lovely indian porn indianpornmovies.info incredible india collage telugu gay.sex chat xxxlib.mobi sxe video indian sunny leone nude pics 2016 fuckindiantube.mobi ssrmovies xhmester indian porn justindianporn.net sexy indian girl gets fucked jiggle boobs tubetria.mobi kutty movie collections
love making pics hindipornvideos.info tamil aunty nude photo indian sex 3gb dirtyindianporn.info tamil xxx indian sexy hd video hd xxxindianporn.pro college girls xnxx sex vedios kowalsky go-indian.pro sesvidio sex videos in tamil nadu justindianporn.me forced defloration
free desi sex scandal pornfactory.info bur ki chudai naked kerala desipornx.mobi mumbai hotel sex indian girl ki chut indianpornvideos.mobi sex videosfreedownloads xnxx condom watchhindiporn.com x videos beautiful sonytvlive hdthaisex.com real mms sex videos photocopy machine sobazo.com olx guntur