|
|
|
Les handicapés sont sous-employés
|
|
|
Les handicapés sont sous-employés

Les handicapés sont sous-employés

Jusqu’au 20 novembre se déroule en Centre-Val de Loire la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Une population largement sous-employée dans le territoire, alors que de nombreuses entreprises se plaignent de difficultés de recrutement…
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En juin 2022, 15 500 demandeurs d’emploi reconnus travailleurs handicapés étaient inscrits à Pôle emploi en région Centre-Val de Loire. Un autre chiffre indique aussi qu’ils représentent plus de 60 % des demandeurs d’emploi de longue durée. Du côté de LADAPT, une association œuvrant pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, on souligne la double peine concernant les femmes handicapées. « 20 % sont en emploi contre 36 % des hommes, précise Vincent Poumerol, son directeur régional. Ces femmes handicapées représentent aussi 47 % des temps partiels contre 31 % des femmes de droit commun et 16 % des hommes ! » Même si le taux de chômage des personnes en situation de handicap est au plus bas depuis cinq ans, « il reste deux fois supérieur à celui des autres demandeurs d’emploi », constate Vincent Poumerol, qui défend la formation et l’accès aux diplômes des personnes handicapées afin d’éviter leur « déclassement ».

Des objectifs pas remplis

Cette situation alarme les autorités. « Les personnes handicapées ont des compétences, rappelle logiquement Régine Engström, préfète du Loiret et de la Région Centre-Val de Loire. De plus, la loi demande qu’au minimum, 6 % des effectifs salariés soient occupés par des personnes en situation de handicap. Or, nous en sommes aujourd’hui à 3,9 % : ce n’est pas possible ! J’ai rencontré les Chambres de Commerce et d’Industrie de la région en rappelant cet objectif. Il faut se donner les moyens ! Aujourd’hui, les entreprises recherchent des compétences plus que des diplômes. »

En cette période où le taux de chômage régional est bas et où de nombreux secteurs sont en manque de main-d’œuvre, les services de l’État estiment que le travail des personnes handicapées doit être vu comme une opportunité, tant pour les travailleurs handicapés eux-mêmes que pour les entreprises. « Employer une personne en situation de handicap, c’est normal et c’est possible », insiste Arnaud Lévêque, délégué régional de l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées), qui accompagne les entreprises dans l’insertion des travailleurs handicapés. « Tout le monde sera un jour, de près ou de loin, concerné par le handicap », poursuit-il. D’ailleurs, en région Centre-Val de Loire, 4 203 inaptitudes ont été prononcées par les services de prévention et de santé au travail, de même que 22 761 avis médicaux de préconisations d’aménagements de postes. Régine Engström voit quant à elle dans l’apprentissage un levier trop peu exploité. « 1,4 % seulement des personnes en situation de handicap sont en apprentissage, renchérit la préfète. Alors qu’il y a aujourd’hui des référents handicap dans presque chaque CFA de la région… »

Des accompagnements existent

Associations et services de l’État rappellent d’ailleurs l’existence d’aides et d’accompagnement à l’insertion de travailleurs handicapés. Il existe notamment des « CDD tremplins » qui comportent une offre de formation et d’accompagnement. Pour l’heure, pouvoirs publics et associations invitent les entreprises comme les salariés à se défaire de leurs préjugés en commençant par venir à l’un des 80 événements, proposés en région à l’occasion de cette Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (programme sur www.prith-cvl.com).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
À Orléans, Retailleau répond à Grouard
Candidat à la présidence de son parti, le sénateur LR...
Dix ans déjà !
Sans flonflons ni chichis, nous fêtons cette semaine les dix...
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS