|
|
|
Les vertus solidaires du vélo

Les vertus solidaires du vélo

Cette année, seize mineurs non-accompagnés et des jeunes de la Maison de l'enfance du Département participent à un projet autour du vélo : ils ont construit eux-mêmes leur bicyclette pour rejoindre le château de Sully-de-Loire et réaliser une itinérance de plusieurs jours dans le Loiret
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Les vertus solidaires du vélo

Ces derniers jours, des jeunes mineurs non-accompagnés et des jeunes du Département et de l’Aide Sociale à l’Enfance ont conçu eux-mêmes leur propre vélo. C’est grâce à Lucie Deleule, éducatrice socio-sportive en apprentissage au sein du Département, que ce projet est né. « Une camarade de classe m’avait parlé de l’association 1TerreActions, qui effectue des réparations de vélos, raconte la jeune fille. J’ai contacté cette asso et le projet s’est dessiné autour de mon expérience personnelle. Je pense que le vélo est un sport accessible à tous… dès que l’on en possède un. De plus, il permet la mobilité. » À signaler que des entreprises ont accepté de jouer les mécènes, comme J. Richard et Goueffon élagage. Des ateliers pour apprendre aux jeunes à fabriquer leur propre vélo à partir de vélos récupérés et de pièces détachées neuves ou d’occasion en lien se sont ainsi mis en place avec l’association 1TerreActions. « Les jeunes ont mis en moyenne quatre heures pour fabriquer leur vélo », explique Lucie Deleule. Du côté de l’association, on a observé que certains jeunes mineurs non-accompagnés étaient plutôt habiles dans cette tâche délicate. El Hassan et Ibrahim ont fait partie de la dizaine de jeunes qui ont participé à cette opération. « Avoir un vélo va me permettre d’aller à mon stage de logistique ! », se réjouit le premier nommé, originaire de Guinée-Conakry. Car à l’issue de l’atelier, les jeunes peuvent en effet conserver le vélo qu’ils ont fabriqué. 

Odyssées dans le Loiret

L’expérience ne s’est pas arrêtée à l’issue de cet atelier. Samedi dernier, l’association 1TerreActions a ainsi formé les jeunes à se déplacer en groupe sur la route. Il leur a aussi été rappelé les règles de la sécurité routière en vélo, dans le but de les préparer à un véritable périple : rejoindre sur deux roues le château de Sully-sur-Loire, puis dormir au camping de Saint-Père-sur-Loire et revenir le lendemain, toujours à vélo ! Une escapade sportive qui motive les jeunes comme leurs éducateurs. « C’est sportif, ça permet de sortir du cadre habituel et c’est le moyen de s’intégrer ! », ont fait savoir
les intéressés. 

Pour les six enfants de la Maison de l’enfance âgés de 10 à 15 ans, l’aventure aura lieu du 16 au 19 août avec du vélo, mais aussi du canoë et de la marche. Les jeunes bénéficieront également d’une sensibilisation à la nature avec l’association Loiret Nature Environnement. Pour dormir, les enfants planteront leurs tentes dans le jardin d’une association à Meung-sur-Loire, au camping de la Ferté-Saint-Aubin et sur le terrain de sport de Sandillon, précise Lucie Deleule. Si la plupart des jeunes participants à l’opération savaient faire du vélo, quelques-uns ont pu apprendre grâce à cette opération. « C’est le cas d’une petite fille, explique Lucie Deleule. Sa maman était étonnée de la distance à parcourir en vélo, et a voulu l’aider à s’entraîner ! » De quoi offrir de beaux souvenirs à tous et des compétences bien utiles dans la vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Yann Hervis, l’artiste orléanais à découvrir grâce à ses œuvres en bois uniques
À travers ses œuvres qui jalonnent le cœur historique du...
La Métropole Orléanaise offre des lieux et des temps d’écoute pour les aidants touchés par Alzheimer, handicap, troubles psychiatriques
Alzheimer, handicap, troubles psychiatriques… La maladie a des effets sur...
La Sainte Famille à Orléans installe La Boussole pour offrir un accueil non-médicalisé pour personnes bipolaires et schizophrènes
L’association La Sainte Famille a acquis à Orléans l’ancienne Maison...

Signaler un commentaire