|
|
|
Pour la liste « faire respirer orléans » : Les défis de Baptiste Chapuis

Pour la liste « faire respirer orléans » : Les défis de Baptiste Chapuis

Menée par Baptiste Chapuis, la liste « Faire Respirer Orléans » se veut diverse et intergénérationnelle. Même si la moitié des colistiers ne sont pas encartés, elle se revendique bel et bien de gauche, celle qui « rassemble » pour « transformer Orléans »
C.S.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

À son tour, à la mi-février, Baptiste Chapuis a lui aussi annoncé sa liste de candidats pour les élections municipales d’Orléans. Une liste « à l’image » de la ville, estime-t-on au sein de « Faire Respirer Orléans » (PS-PC). Les profils y sont, certes, complètement différents. Si la moyenne d’âge culmine à 49 ans, les individus engagés sur la liste ont autant 21 que 77 ans. Certains travaillent dans des associations ou exercent une activité libérale ; d’autres sont dans le public ; d’autres, encore, dans le privé. Enfin, tous les quartiers d’Orléans y sont représentés, par plusieurs personnes à chaque fois, comme une preuve de proximité. « Pour plus de 50 % de cette équipe, il s’agit là d’un premier engagement politique », se targue la tête de liste. Pour autant, elle s’assume « de gauche », avec « des militants politiques de toute la gauche », des citoyens, des bénévoles et des « écologistes du quotidien » : « nous avons une liste pour gagner, affirme Baptiste Chapuis, faisant fi du sondage réalisé par France Bleu et La Tribune Hebdo, lequel lui donne 7 % des suffrages orléanais. On y va avec nos tripes pour rassembler la gauche. La dynamique est de notre côté. »

L’éducation et l’associatif, deux priorités

Lors de la présentation de la liste, les colistiers ont, par deux, expliqué les grands axes de la campagne de « Faire Respirer Orléans ». Au nombre de cinq (réussir la transition énergétique, protéger chacun, réduire les inégalités, maîtriser le développement d’Orléans et développer la vitalité démocratique), deux priorités municipales en découlent. Tout d’abord, Baptiste Chapuis mise sur l’éducation, avec le renforcement du soutien scolaire, une cantine avec des produits majoritairement locaux et une tarification sociale renforcée, un plan de lutte contre le harcèlement scolaire, des transports en commun gratuits pour les jeunes, ou encore des cours d’écoles végétalisées. La seconde cause de la majorité serait le soutien aux associations, avec une augmentation de 5 %, en moyenne, des subventions, une requalification du Palais des Sports, un accompagnement dans les démarches administratives ou encore une prise en charge du projet des vinaigreries Dessaux, qui doivent devenir un lieu d’arts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire