|
|
|
Quand les bailleurs sont mis à l’honneur…
|
|
|
Quand les bailleurs sont mis à l’honneur…

Quand les bailleurs sont mis à l’honneur…

Depuis 2018, Orléans Métropole décerne deux Prix de l’innovation du logement social afin de valoriser les innovations technologiques mais aussi sociales des bailleurs. Cette année, le prix de l’innovation technique est revenu à Valloire Habitat pour son programme Nao et aux Résidences de l’Orléanais pour son opération de logement inclusif Les Maltotiers.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

« Pour la Métropole, l’objectif est de stimuler et valoriser la démarche des bailleurs sociaux qui innovent sur le plan technique mais aussi au niveau social », résume Stéphane Chouin, vice-président d’Orléans Métropole en charge de l’habitat et du logement. Pour désigner les deux lauréats récompensés chaque année, un jury rassemble des représentants « de la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), de la Fédération française du bâtiment (FFB), mais aussi de la Région, de l’ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement) ou encore de la DDT (Direction départementale des Territoires)… Il s’agit donc d’un jury diversifié dont les membres n’ont pas forcément les mêmes critères », poursuit Stéphane Chouin avant de présenter les deux bailleurs lauréats du prix 2022.

Inclusion et « cité-jardin »

Le Prix de l’innovation sociale est revenu cette année aux Résidences de l’Orléanais pour leur transformation d’un immeuble de bureaux situé rue des Maltotiers, à Orléans, en habitat inclusif. Concrètement, il s’agissait de créer « une pension de famille de 24 logements à destination de personnes ayant eu des accidents de parcours. À cela se sont ajoutés neuf logements seniors avec des espaces partagés. Le bailleur a été associé à Soliha (Solidaires pour l’Habitat) pour ce projet », précise Stéphane Chouin. La livraison est prévue en fin d’année. 

L’autre Prix, celui de l’innovation technique, est revenu quant à lui à Valloire Habitat pour son programme cité jardin « NAO », rue François Couperin à Orléans, qui compte 60 logements. « Il s’agit ici d’un habitat avec un faible impact environnemental, avec une infiltration des eaux à la parcelle et zéro rejet dans le réseau », commente Stéphane Chouin. Chez Valloire Habitat, on précise que les matériaux utilisés sont biosourcés et l’on mentionne la présence de panneaux photovoltaïques pour ces constructions allant 20 % plus loin que la norme RT 2012. Un jardin de comestibles, « véritable îlot de fraîcheur » accessible aux résidents, est également prévu, en plus des jardins individuels. Les dix-huit maisons allant du T3 au T5, en accession à la propriété, de ce programme, comportent également des pièces évolutives afin de s’adapter aux besoins des futurs habitants (à partir de 207 000 €). Les appartements, quant à eux, ont tous un balcon ou un jardin (à partir de 87 700 €). La livraison est attendue pour le premier trimestre 2024 et il semblerait qu’il reste encore des opportunités ! De quoi, en tout cas, répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
À Orléans, Retailleau répond à Grouard
Candidat à la présidence de son parti, le sénateur LR...
Dix ans déjà !
Sans flonflons ni chichis, nous fêtons cette semaine les dix...
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Olivet – Parvis du Moulin de la Vapeur
à 11 h 30
ARTICLES RÉCENTS