|
|
|
Quinze logements à Boigny pour 2022
|
|
|
Quinze logements à Boigny pour 2022

Quinze logements à Boigny pour 2022

Si le groupe Baudin-Chateauneuf est connu pour ses charpentes métalliques et ses activités de BTP, on connaît moins sa filiale de promotion immobilière, Neoximo. Le promoteur arrive d’ailleurs dans la métropole orléanaise avec un premier programme à Boigny-sur-Bionne, qui devrait sortir de terre d'ici deux ans.
G.M
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Neoximo, filiale de Baudin-Chateauneuf, a tout d’abord commencé à lancer des programmes dans le nord de la France. Mais ce promoteur aux racines loirétaines est désormais présent dans la région Centre-Val de Loire avec, notamment, un premier programme à Boigny-sur-Bionne. Bruno Droniou, directeur des programmes de Neoximo, explique : le but « est d’être qualitatif et un peu différent des autres. »

Avec « Convergence », programme situé sur la place du centre-bourg de Boigny-sur-Bionne, à proximité du Cosmetic Park, Bruno Droniou vise l’intemporel, avec une architecture contemporaine conçue par les architectes Olivier Blot et Antoine Skarbek. « Nous avons soigné toutes les façades, précise le directeur des programmes de Neoximo. C’est un projet qui a été choisi en concertation avec la mairie de Boigny et ses habitants. » Au menu : des appartements avec de beaux volumes, de grands balcons, des parkings privatifs souterrains et une toiture en ardoise. Le tout sera entouré de deux parvis pavés et fleuris.

Mais l’esthétique n’est pas tout. Ce programme de 15 logements se veut également performant sur le plan énergétique (RT 2012  – 20 %), avec des menuiseries PVC oscillo-battant avec double vitrage isolant phonique et thermique, ainsi que des volets roulants à toutes les baies. Autre avantage de cette petite copropriété : les transports se trouveront au pied de la résidence, « ainsi qu’une boulangerie et un cabinet médical au rez-de-chaussée. » L’école Montesquieu est, elle, à 100 m. De quoi offrir toutes les commodités, la proximité du centre-ville d’Orléans et le charme de la campagne.

Et bientôt à Chécy…

Côté finances, il faut compter entre 3 100 et 3 200 € du m2 pour un T2 ou un T3 (avec une place de parking) dans ce programme. « Cinq logements ont déjà été commercialisés depuis le lancement, avance Bruno Droniou. Ce programme est éligible au PINEL Zone B1 pour l’investissement locatif. C’est un projet qui peut intéresser tout autant des Boignaciens qui ne veulent plus les contraintes d’entretien d’une maison, que des investisseurs. »

La livraison est prévue pour le 4e trimestre 2022. Si « Convergence » est le premier programme Neoximo dans la métropole orléanaise, il sera loin d’être le dernier dans le Loiret, puisque se prépare déjà un projet à Chécy, ainsi que dans le berceau historique du groupe, à Châteauneuf-sur-Loire. Comme un retour aux sources ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Chaillou : « une profonde amertume »
Christophe Chaillou a annoncé ce matin qu’il démissionnait de la...
Alertes à la bombe à Orléans : « des plaisanteries qui n’en sont pas ! »
Hier soir, la procureure de la République, Emmanuelle Bochenek-Puren, et...
Diffuseur Saran-Gidy : c’est parti
La pose de la première pierre de l’échangeur Saran-Gidy, au...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS