|
|
|
Un cube, un Klub… une carrière ?

Un cube, un Klub… une carrière ?

Installé temporairement à Orléans au mois de juillet dernier, le Klub extraordinaire est un concept innovant et original lancé par la Région Centre-Val de Loire, qui permet de redéfinir le mot « orientation »… hdt
HDT
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Le Klub extraordinaire a déjà fait étape place Sainte-Croix, à Orléans.

« Je ne vais pas tout dévoiler, il faut prendre rendez-vous… » Difficile d’obtenir de Jean-Patrick Gille, 13e vice-président délégué à l’Emploi, à la Formation professionnelle et à l’Insertion, des informations « croustillantes » sur le Klub extraordinaire. Le député PS d’Indre-et-Loire explique toutefois que cette initiative s’inscrit dans le programme de formation de la Région et de l’État, après la signature du Pacte régional d’investissement dans les compétences. Au total, 39 actions sont programmées d’ici 2022, promouvant l’emploi des jeunes peu ou pas qualifiés.

Parmi ces actions apparaît ainsi la création du Klub extraordinaire : « c’est quelque chose de très original, qui rompt avec la conception traditionnelle que l’on a de l’orientation en France, souvent liée à un mauvais souvenir », assure l’élu. Concrètement, il s’agit d’un container aménagé et organisé de manière ludique et immersive, traversant de nombreuses villes du Centre-Val de Loire sur 150 dates en deux ans. Les visiteurs doivent prendre rendez-vous avant de venir pour cette expérience gratuite durant 15 à 30 minutes, dans laquelle les participants sont suivis par un accompagnateur. 

Une sorte de « palais des glaces numérique »

« Un peu sceptique » au départ sur cette initiative, Jean-Patrick Gille finit par divulguer quelques détails alléchants sur le Klub extraordinaire : « c’est très interactif : on participe, on touche des écrans tactiles, il y a un effet de surprise sympa, un peu comme à la foire, où l’on ne sait pas trop ce qu’il va se passer. » Le vice-président délégué à l’Emploi évoque même « une sorte de palais des glaces numérique ». Mais ne vous y trompez pas, l’objectif n’est pas de faire découvrir aux volontaires des métiers, mais plutôt de leur révéler des facettes et des compétences personnelles qu’ils ne soupçonnaient pas avoir : « C’est un outil de découverte de soi-même. On peut être craintif avec l’orientation parce qu’on nous explique souvent ce qu’on ne peut pas faire dans la vie. Là c’est l’inverse : c’est de l’orientation positive », s’enthousiasme le député. L’idée est donc de venir au Klub extraordinaire sans a priori ni idée préconçue, seul, en famille ou entre amis, et « y aller, essayer, sans se prendre la tête. Ça peut intéresser chacun. »

En parallèle et dans certaines villes, d’autres institutions (forums, organismes d’orientation) et manifestations culturelles peuvent venir s’installer près du Klub extraordinaire, afin de présenter l’offre la plus dense possible. Au mois de septembre prochain, le Klub extraordinaire posera ses valises à Mosnes, Issoudun, Chartres ou Dreux. Et pour ceux pour qui la visite n’aura pas été suffisante, le site internet du Klub permet d’aller plus loin, en proposant tests de personnalité, de motivation et de connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire