|
|
|
Une nouvelle carte en 2023
|
|
|
Une nouvelle carte en 2023

Une nouvelle carte en 2023

Lors de la séance plénière de décembre du Conseil régional, la carte des formations professionnelles initiales sous statut scolaire pour la rentrée 2023 a été actée. À travers ce document, réalisé avec les autorités académiques, la Région a affirmé son souhait de « développer tous les niveaux de qualification utiles au développement de l’économie régionale en accompagnant à la mise en place de filières de formation allant du Bac - 3 au bac + 3 ». L’approche se veut pluriannuelle (à trois ans) dans un contexte de réforme à venir du lycée professionnel et de baisse de la démographie scolaire…
Rédaction
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Lors de la séance plénière de décembre du Conseil régional, la carte des formations professionnelles initiales sous statut scolaire pour la rentrée 2023 a été actée. À travers ce document, réalisé avec les autorités académiques, la Région a affirmé son souhait de « développer tous les niveaux de qualification utiles au développement de l’économie régionale en accompagnant à la mise en place de filières de formation allant du Bac – 3 au bac + 3 ». L’approche se veut pluriannuelle (à trois ans) dans un contexte de réforme à venir du lycée professionnel et de baisse de la démographie scolaire…

Maintenance des vélos électriques 

Toutes formations confondues, 24 490 élèves suivent une voie professionnelle sous statut scolaire en région, dont 28,25 % dans le Loiret. Pour la prochaine rentrée, au niveau régional, 13 ouvertures de formations sont proposées, mais aussi trois fermetures, trois diminutions de capacité et deux « colorations », ainsi qu’une labellisation. Au total, 159 places supplémentaires sont annoncées. Concrètement, pour le Loiret, cela se traduit par trois ouvertures, deux diminutions de capacité en raison des effectifs réels constatés, une fermeture compensée par une ouverture et deux « colorations » (en e-commerce et transition numérique). Le lycée Paul Gauguin à Orléans voit ainsi se développer une mention complémentaire « encadrement » dans le secteur sportif. Par contre, le nombre de places en mention complémentaire « animation-gestion » dans le secteur sportif diminue. La coloration e-commerce et transition numérique concerne le Bac Pro « assistance à la gestion des organisations » et de leurs activités ainsi que le Bac Pro « métiers du commerce et de la vente » du lycée Jean Zay à Orléans. 

Pour répondre aux besoins en maintenance de cycles électriques et autres trottinettes, une formation complémentaire d’initiative locale de technicien de maintenance en cycle et mobilité urbaine (12 places) va être expérimentée au niveau du lycée Maréchal Leclerc à Saint-Jean-de-la-Ruelle. Enfin, du côté du lycée professionnel privé Saint-François-de-Salle à Gien, le Bac Pro « commerce et vente » régularise sa diminution d’effectifs (- 13 places). La carte des formations y acte également la fermeture du Bac Pro « commerce et vente option prospection clientèle et valorisation de l’offre commerciale ». Celui-ci est remplacé par l’ouverture d’un Bac Pro « commerce et vente avec option animation et gestion de
l’espace commercial ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...