|
|
|
Une ruée à prévoir ?
|
|
|
Une ruée à prévoir ?

Une ruée à prévoir ?

Télétravail à la hausse, envie de verdure pour les Parisiens, mais aussi risques d'un durcissement des conditions d'accès au crédit : quelques semaines après le déconfinement, un point sur le marché orléanais de l'immobilier avec les professionnels du secteur.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Dans les agences orléanaises, quelques jours après le déconfinement, certains ont plutôt le sourire. C’est le cas de Sébastien Marquant, directeur général associé chez ORPI Valrim, qui compte des agences à Orléans et à Tours. Celles situées dans le Loiret ont une activité soutenue depuis le 11 mai. « Les carnets de rendez-vous sont pleins. On manque même plutôt de nouveaux mandats de biens ! » Pour Philippe Fortin, agent mandataire du groupe Pierre Immo, les prix se maintiennent. « J’ai juste eu le cas d’une tentative de négociation de 5 000 € sur le prix d’un appartement », observe ce dernier, qui a vu les visites reprendre un peu avant la fin du confinement. Dernièrement, c’est une maison à Fleury qui s’est vendue trois jours après la mise en ligne en agence… Philippe Fortin est donc plutôt confiant : « les gens ont gardé leur projet immobilier. » Cette bonne reprise est cependant tempérée : « on ne rattrapera pas le chiffre d’affaires », indique de son côté Sébastien Marquant. 

Au niveau de la chambre des notaires du Loiret, on reste prudent sur la reprise. « Actuellement, les visites qui ont lieu concernent des personnes qui avaient déjà un projet immobilier. Il s’agit plutôt de profils investisseurs, estime Julien Soulanet, délégué à l’immobilier pour la chambre départementale. On a eu aussi quelques tentatives de négociation avec le Covid, mais pas d’annulation ou de rétractation. Les propriétaires, eux, n’ont, en général, pas baissé les prix. » 

« En général, les propriétaires n’ont pas baissé les prix »
Julien Soulanet, de la Chambre des Notaires du Loiret 

Cette tendance s’inscrit à la suite d’une baisse des volumes de ventes en début d’année, selon les chiffres arrêtés à fin mars. « Les volumes baissent sur tous les types de bien », assure Julien Soulanet. Côté prix, à fin mars, les appartements loirétains affichaient même des prix en hausse de 2,8 % dans le Loiret, avec « Orléans et la Métropole qui restaient très actifs » (+ 12,9 % quartier Carmes ou encore + 9,7 % à Saint-Jean-de-la-Ruelle), au contraire du Pithiverais (-15,6 %) ou du Val de Loire Ouest (-13,2 %). Idem, dans une moindre mesure, pour les maisons et avec quelques disparités (+ 0,6 % au niveau du département), avec une métropole qui a vu ses prix majoritairement grimper au premier trimestre (+ 12,4 % à Saint-Jean-de-Braye par exemple ou encore + 8,7 % à Fleury-les-Aubrais). Pour les notaires, il est encore trop tôt, cependant, pour tirer des conclusions et savoir si la reprise économique et des taux immobiliers « convenables » permettront au secteur de repartir durablement, ou si l’on s’achemine vers une crise économique avec plus de chômage, « un durcissement de l’accès au crédit et donc une baisse de l’activité. » 

Une reprise à confirmer

Pour les professionnels de l’immobilier neuf comme Olivier Henry, président d’OCELOR, l’Observatoire du logement neuf Centre Loire, et Ivain Le Roy Liberge, président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers du Centre-Val de Loire, la situation est un peu différente. Même s’il est encore tôt pour évaluer le comportement des acheteurs et si tous les chantiers ont repris dans notre région « avec seulement un mois d’arrêt, grâce au dialogue entre les fédérations notamment », il y a une certitude : les stocks sont faibles et le calendrier électoral comme le Covid-19 n’arrange pas les choses. « Au premier trimestre, nous étions déjà sur une baisse des mises en vente de 21 % dans notre région liée à l’approche des élections. Sur Orléans, cela représentait même une baisse de 58 % ! On n’avait pas vu de diminution de ce niveau à Orléans depuis six ans. L’offre commerciale est redescendue à 760 lots : cela représente seulement 10 mois de stock. Il va y avoir un gros problème d’offre. » 

Les professionnels de l’immobilier neuf alertent ainsi les élus locaux, car ils doivent faire face à des projets de ZAC qui n’ont pu démarrer et des lenteurs au niveau des permis liées aux élections dont le deuxième tour n’a pas encore eu lieu. « Cela veut dire des mises en vente qui ne pourront pas avoir lieu avant le troisième ou le quatrième trimestre », indiquent Olivier Henry et Ivain Le Roy Liberge. Au niveau national, la profession place pourtant espoir dans le plan de relance de l’immobilier annoncé par Bruno Le Maire et attendu pour septembre. Si le PTZ reste une planche de salut, elle attend « un dispositif équivalent au Scellier d’après 2008 et une TVA à taux réduit. » Les deux experts espèrent également un report des nouvelles normes afin de ne pas augmenter les coûts de construction. Pour ce qui est de la typologie des logements après le confinement, ils n’imaginent pas un monde fait uniquement de maisons individuelles. « La dédensification coûte cher, pensent-ils. Il y aura peut-être des glissements du grand appartement vers la maison mais, par contre, s’éloigner des villes, c’est aussi prendre le risque de ne plus être connectés. » Côté nouveaux programmes, il faut cependant s’attendre à « une attention donnée aux balcons, aux bureaux, et l’on pourrait aussi imaginer des salles de réunion dans des parties communes… »

Les Parisiens tentés par Orléans ?

En sortie de confinement, Sébastien Marquant, d’ORPI Valrim, dit également avoir vu débouler des Parisiens et banlieusards prêts à faire le grand saut vers la cité johannique. « Pendant le confinement, les entreprises ont vu que le télétravail marchait », explique ce professionnel de l’immobilier, pour qui la cité johannique est bien positionnée pour tirer partie de cet épisode sanitaire. « Orléans est à une heure en train de Paris et en voiture lorsque le train ne marche pas. Ce n’est pas le cas de Tours. » Autre facteur : « le prix de l’immobilier au mètre carré reste intéressant par rapport à d’autres métropoles. Le marché orléanais a toujours été modéré. » Pour l’heure, le bien privilégié par ces habitants potentiels n’est cependant pas en rase campagne : « ces personnes cherchent la proximité du tram », analyse Sébastien Marquant. « Au niveau du secteur Sologne, il y a des demandes de maisons secondaires avec jardin, indique pour sa part Julien Soulanet. La vraie question est de savoir si le confinement et le développement du télétravail feront revenir une demande dans des petits villages comme Ligny-le-Ribault, que nous vendions bien aux Orléanais jusqu’en 2008. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Bonjour la vie
Avant d’arriver à Saint-Jean-de-Braye, ce « théâtreux » de 74 ans a tout...
Sans Jacques Martinet !
Deux jours avant l’officialisation de la candidature de Marc Fesneau...
Les Républicains dévoilent leur jeu
Les Républicains du Loiret ont investi de nombreux candidats sortants...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS
lovely indian porn indianpornmovies.info incredible india collage telugu gay.sex chat xxxlib.mobi sxe video indian sunny leone nude pics 2016 fuckindiantube.mobi ssrmovies xhmester indian porn justindianporn.net sexy indian girl gets fucked jiggle boobs tubetria.mobi kutty movie collections
love making pics hindipornvideos.info tamil aunty nude photo indian sex 3gb dirtyindianporn.info tamil xxx indian sexy hd video hd xxxindianporn.pro college girls xnxx sex vedios kowalsky go-indian.pro sesvidio sex videos in tamil nadu justindianporn.me forced defloration
free desi sex scandal pornfactory.info bur ki chudai naked kerala desipornx.mobi mumbai hotel sex indian girl ki chut indianpornvideos.mobi sex videosfreedownloads xnxx condom watchhindiporn.com x videos beautiful sonytvlive hdthaisex.com real mms sex videos photocopy machine sobazo.com olx guntur