|
|
|
Votre reconversion ? Ils s’en chargent !
|
|
|
Votre reconversion ? Ils s’en chargent !

Votre reconversion ? Ils s’en chargent !

Vous souhaitez vous reconvertir ? Depuis le 1er janvier 2019, l’organisme Transitions Pro, géré par les partenaires sociaux, a remplacé le Fongecif pour accompagner les salariés dans leur projet de reconversion. Il vous permet de suivre une formation certifiée dans le cadre d’un Projet de Transition Professionnelle (PTP), tout en continuant à percevoir votre salaire.
P.N
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La reconversion est souvent un parcours du combattant. Mais depuis la Loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel entrée en vigueur le 1er janvier 2019, ce changement de carrière ou d’orientation professionnelle est devenu plus facile. Cette loi a entériné le fait que de plus en plus de salariés voulaient changer de métier et qu’il fallait accompagner cette volonté, à la fois pour leur bien-être et la bonne marche des entreprises, mais aussi pour permettre à certains secteurs en tension d’accueillir des « reconvertis » nouvellement formés, a priori des personnes compétentes et motivées, donc, puisqu’elles ont fait le choix de cette
réorientation professionnelle.

Pour accompagner cette tendance, la loi a acté la création de Transitions Pro, ces organismes paritaires gérés par les représentants du patronat et les syndicats. Ils accompagnent les salariés dans leur reconversion. Pour bénéficier des services de Transitions pro, il faut être salarié, en CDI, CDD ou en intérim et avoir au moins 24 mois d’ancienneté dans le monde professionnel et 12 mois au moins chez leur employeur pour les personnes en CDI.

90 % ou 100 % de votre salaire

Il faut ensuite définir son PTP (Projet de Transition Professionnelle) afin de le soumettre à l’antenne Transitions Pro de votre région qui va évaluer votre projet de reconversion au regard de vos compétences, votre expérience, votre profil… Le PTP ne peut être mobilisé que pour financer une formation professionnelle certifiante, c’est-à-dire sanctionnée par une certification ou un diplôme. Ce qui signifie que les formations sans visée professionnelle ne peuvent pas être prises en charge, ni les formations préparatoires à un concours.

Pour les salariés en CDI, il faut ensuite obtenir l’accord de l’employeur pour suivre la formation en question et ne plus travailler au sein de votre entreprise pour pouvoir suivre votre formation. Très important : grâce au PTP, vous continuez à toucher votre salaire (à 100 % pour les salaires inférieurs à deux fois le SMIC, à 90 % pour ceux qui sont supérieurs) pendant votre formation. Il est versé par votre employeur, mais pris en charge par Transitions Pro, qui est financé par les cotisations obligatoires des entreprises à la formation. Votre PTP validé, l’accord de votre employeur obtenu, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans la formation qui vous ouvrira les portes d’une nouvelle vie professionnelle…

Plus d’infos
Transitions Pro
Centre-Val de Loire
931 rue de Bourges – 45 160 Olivet.
transitionspro-cvl.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
À Orléans, Retailleau répond à Grouard
Candidat à la présidence de son parti, le sénateur LR...
Dix ans déjà !
Sans flonflons ni chichis, nous fêtons cette semaine les dix...
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS