|
|
En course à Fleury-Les-Aubrais : À six pour la mairie !

En course à Fleury-Les-Aubrais : À six pour la mairie !

Finalement, ce ne sera pas un trio ni un quatuor mais bien un... sextuor de candidats qui vont se disputer le fauteuil de maire de Fleury-les-Aubrais. Évaluation des (nouvelles) forces en présence.
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Décidément, côté animation électorale, Fleury n’a rien à envier à Orléans. Dans la troisième ville de l’agglo (et du Loiret), trois têtes de liste avaient assez vite émergé autour de Carole Canette (PS) pour la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes, Stéphane Kuzbyt avec sa liste écologiste, citoyenne et solidaire et Marie-Agnès Linguet, maire sortante (UDI) soutenue par LaREM. Mais parmi les derniers noms à officialiser leur candidature, on trouve notamment Gérard Borderiou pour la liste Avec vous, un nouvel élan pour Fleury et Patrick Lamiable pour Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs. Ces deux candidats : le premier, ancien cadre à la SNCF, fait partie des élus qui se sont « désolidarisés » de Marie-Agnès Linguet et ont participé à la naissance du collectif citoyen Les Fleuryssois, lequel est à l’origine de la conception de la liste. Celle-ci s’avère « citoyenne, apolitique, et rassemblant tous les quartiers de Fleury » insiste le candidat. « Chacun a sa sensibilité, mais ce qui prime, c’est l’intérêt général. » C’est d’ailleurs ce principe qui aurait poussé Gérard Borderiou à la course à la mairie. « Ce n’est pas un problème d’ego mais de gestion et de gouvernance. Nous faisons le constat d’une Ville qui se dégrade. Nous ne faisons pas de promesses inconsidérées », ajoute-t-il.

Qualité de vie et politique sociale

« Les Fleuryssois veulent une qualité de vie, continue-t-il. Il y a du retard au niveau de l’entretien de la voirie, des pistes cyclables. » Pour lui, pas de mesure spécifique en faveur de l’environnement : « on a construit un agenda 21 dans le mandat précédent, il faudrait le mettre en pratique et retravailler également le plan de circulation. » Quant à la santé, « il y a la MSP ; on doit vraiment réfléchir avant une deuxième implantation. Pour ce qui est de médecins salariés, là encore, il faut penser sur le long terme et regarder l’offre au-delà du médecin généraliste. Il y a des inquiétudes aussi sur les dentistes. » Gérard Borderiou souhaite en outre proposer des Assises de la Jeunesse. « On veut travailler avec la population et faire des référendums sur les sujets importants », poursuit-il. Il désire aussi que Lamballe redevienne le centre de la ville. « Il y a un périmètre de sauvegarde à mettre en place pour favoriser le commerce. Pourquoi ne pas imaginer l’aide d’un manager de centre-ville mutualisé avec une autre commune ? » Avant-dernier à avoir annoncé sa candidature, Patrick Lamiable (Lutte Ouvrière) n’est pas nouveau, lui non plus, sur la place. Cet ancien cheminot, 36 ans à la SNCF, militant syndical bien connu, a déjà été conseiller d’opposition de 2001 à 2014. « La situation s’aggrave », clame-t-il, lui qui veut « faire en sorte que les gens puissent exprimer leur colère. » Sur le sujet de l’environnement, Patrick Lamiable estime que les autres candidats ont « tous des bulletins verts. Nous, ce sera rouge, comme la colère des travailleurs ! » Si sa liste n’est pas estampillée Gilets jaunes, le candidat reconnaît « être dans leur camp. » Enfin, Patrice Labbé a été le dernier à entrer dans la danse en déposant une Liste ouvrière pour la reconquête de la démocratie communale. Tout un programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...