|
|
Ensemble, sur les chemins…

Ensemble, sur les chemins…

Chemins pour tous, nouvelle association orléanaise, a pour ambition de réhabiliter et d’entretenir les chemins ruraux du Loire en sollicitant tous leurs utilisateurs, quels que soient leurs sports ou leurs loisirs. Les fondateurs, une joyeuse bande de copains, ont muri leur projet en parcourant la route de Compostelle !
Laurence Boléat
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Ils ont sillonné cet été les chemins de Saint-Jacques dans leurs vieux 4×4, distribuant à l’envi de l’eau aux marcheurs. Tantôt accueillis à bras ouverts, tantôt insultés, l’expérience leur a prouvé que la tolérance n’était plus forcément dans l’air de la nature… Forts de ce constat, ils ont créé l’association Chemin pour tous, avec pour objectif de permettre à tous les amateurs de loisirs verts de circuler sur des chemins entretenus dans un respect mutuel. Nicolas Salaun, trésorier de l’association et architecte de métier, pose un constat lucide : « Dans la vie de tous les jours, nous ne savons plus vivre ensemble et les chemins font partie du partage, explique-t-il. Lorsqu’on me traite de pollueur, j’explique que je ne prends pratiquement jamais l’avion et que j’utilise mon Land Rover pour entretenir les campagnes. » À pied, à vélo, à cheval, en quad ou même en 4×4, quelles que soient les pratiques, l’idée de l’asso est donc de réconcilier les citoyens sans que la passion des uns ne gêne celles des autres, ni ne devienne un motif de conflits. C’est à Viglain, près de Sully-sur-Loire, que l’association a trouvé une oreille attentive pour mettre en place son projet. Le maire de la commune a mis à leur disposition un grand terrain inutilisé, envahi de broussailles et de ronces, qui a été transformé en véritable piste d’entraînement et de découverte pour les amateurs de 4×4 et de sensations fortes. Une vitrine ouverte à tous, qui permet de mettre en avant le concept et de prouver que les sports mécaniques sont aussi au service de l’accessibilité de la forêt. La municipalité a rapidement compris l’utilité de l’initiative, sur un plan budgétaire d’abord, mais aussi pour le développement touristique et l’agrément des habitants : Chemin pour tous propose d’entretenir bénévolement les chemins de commune pour pallier le manque de moyens ou les rouvrir lorsqu’ils ont disparu, voire retrouver leur tracé.

Sensibiliser et dépolluer

Passionnés de randonnée sous toutes ses formes, les membres fondateurs de l’association sont bien décidés à faire changer les regards. En réunissant des marcheurs, des cavaliers, des vététistes, des conducteurs de véhicules homologués, ils disent répondre à la demande des particuliers, des clubs ou des communes qui n’ont pas le budget pour entretenir le trésor collectif que sont les chemins ruraux. Ils mettent à la disposition des adhérents leurs moyens logistiques, leurs compétences et leurs bras pour réhabiliter, défricher, nettoyer et même se renseigner sur le statut du chemin, parfois « confisqué » par des riverains. Claire, professeur des écoles et secrétaire de l’association, le souligne : « Avec les risques d’incendie, il n’est plus à prouver l’utilité de ces chemins. Notre objectif est aussi d’organiser des conférences en partenariat avec les forestiers pour sensibiliser les populations… » Yohan Trémeau, charpentier et président de Chemins pour tous, va plus loin : « Il s’agit aussi de dépolluer, et nous voulons créer des pôles avec des référents : marcheur, cavalier, cycliste… qui auront chacun leur problématique. Bref, nous souhaitons surtout réunir toutes les bonnes volontés. » À condition, tout de même, que les chemins communaux, une fois nettoyés, soient effectivement maintenus ouverts au public et non pris en otage par certains propriétaires avec la complicité de certains maires… λ

 
Plus d’infos :
Page Facebook : Association Chemins pour tous
Pour adhérer à l’association, côtisation : 50 €/ an, baptême et accès au terrain de 4×4 inclus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire