|
|
Et Orléans surfe sur la 5G…

Et Orléans surfe sur la 5G…

Depuis le 23 février, le réseau 5G d’Orange est disponible à Orléans et Saint-Jean-de-la-Ruelle. Jusqu’à dix fois plus rapide que la 4G, ce nouveau réseau mobile pourrait développer la télémédecine et révolutionner l’industrie, répètent les opérateurs.
C.S
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Dans les communes de la métropole d’Orléans, le réseau 5G est bel et bien là. Tous les opérateurs mobiles se sont lancés : SFR, Free, Bouygues. Orange, dernier arrivé, a ouvert son réseau mardi 23 février, à Orléans et à Saint-Jean-de-la-Ruelle. Pour l’instant, la firme couvre les deux communes « à 80 % » de leur territoire. D’autres communes de la métropole orléanaise vont s’ajouter dans les mois à venir. 

Pour ouvrir son nouveau réseau dans la métropole orléanaise, Orange a décidé de ne pas construire de nouvelles antennes. L’entreprise a équipé « neuf sites d’antennes mobiles 5G, là où se trouve déjà un équipement 4G ». Aujourd’hui, elle est dotée de 44 antennes 4G dans la métropole d’Orléans. Un jour, toutes seront équipées de la 5G, sur la fréquence 3,5 Ghz*. « Nous aurons besoin d’assurer la qualité des services et de la connexion pour tous les usagers de ce nouveau réseau », explique Étienne Bordry, délégué régional Centre-Val de Loire chez Orange. Concrètement, plus il y aura de citoyens utilisant la 5G, plus il faudra d’antennes. 

« La fibre dans sa poche »

Selon Orange, le réseau 4G va bientôt être saturé : chaque année, les données mobiles utilisées augmentent de 50 %. « En 2022, la qualité du réseau 4G Orange va être altérée dans le centre-ville d’Orléans, précise Pierre Jacobs, directeur d’Orange pour le Grand Ouest. En ouvrant la 5G, on laisse de la place pour les futurs utilisateurs du réseau 4G, qui continuera à exister encore pendant la décennie à venir. » 

Aujourd’hui, comme la 3G – avec les applications, et la 4G – avec l’avènement de la vidéo, avant elle, la 5G attend sa petite révolution. Déjà, ce réseau mobile bat des records de vitesse : il va jusqu’à quatre fois plus vite que son prédécesseur. À terme, il sera dix fois plus rapide. « La 5G, c’est un peu avoir la fibre dans sa poche », résume Pierre Jacobs. Mais cette technologie garantirait également une certaine sécurité des données. Orange affirme d’ailleurs que le monde industriel va changer grâce à ce réseau, notamment avec la possibilité de gérer la maintenance à distance. « Les déplacements et les transports devraient aussi évoluer, estime Pierre Jacobs. La télémédecine pourrait se développer de plus en plus, et de mieux en mieux… »

* Chaque réseau de téléphonie mobile exploite une fréquence radio ; la bande des 3,5 Ghz est attribuée en exclusivité à la 5G mais les opérateurs peuvent faire de la 5G sur la bande des 700 Mhz et des 2,1 Ghz, déjà utilisées pour la 4G. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire