|
|
Grosse flambée dans l’ancien
|
|
Grosse flambée dans l’ancien

Grosse flambée dans l’ancien

Rédaction
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Christophe Hatton

Grosse flambée dans l’ancien

Entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2021, les prix des appartements dans l’ancien ont grimpé de 6,7 % dans le Loiret (1 920 €/m2 de prix médian). La métropole affiche une hausse de 6,8 % sur un an (1 740 €/m2), tandis qu’Orléans ville affiche une hausse de 8,4 % (2 230 € du m2). « Il y a une augmentation très importante des prix au niveau des petites surfaces », pointe Christophe Hatton, vice-président de la chambre interdépartementale des notaires du Val de Loire. Pour le reste des communes de l’agglo, Olivet arrive sans surprise en tête côté augmentation (1 910 €/m2, + 13,1 % en un an), talonnée par Saint-Jean-le-Blanc (1 940 €/m2 et + 9,9 %). Les prix augmentent aussi à Saran (1 650 €/m2, + 2,2 %) ; ils baissent par contre légèrement à Saint-Jean-de-Braye (1 680 €/m2, – 1,2 %) et à Saint-Jean-de-la-Ruelle, commune la moins chère de la métropole
(1 380 €/m2, – 1,5 %). À Orléans ville, au niveau des secteurs, les prix les plus élevés se retrouvent dans les quartiers Sainte-Croix (2 700 €/m2, 7,2 % de hausse en un an) et Dunois (2 430 €/m2, + 10,4 %). L’envolée la plus soudaine revient au quartier Carmes (2 610 €/m2, + 11 %), qui bénéficie de perspectives réjouissantes pour 2025-26.

Saint-Jean-de-la-Ruelle la plus abordable

Pour les maisons anciennes, la hausse est de 1,3 % des prix dans le Loiret. Cela se traduit en périphérie orléanaise par un prix médian de 214 000 € (+ 2,8 %) pour un bien de 102 m2 de surface habitable et de 560 m2 de terrain. À Orléans, le prix médian est de 231 000 € pour 108 m2 et 305 m2 de terrain (+ 9,2 %). Hors cité johannique, les communes les plus recherchées restent Olivet (prix médian à 267 400 € pour 113 m2 et 700 m2 de terrain, + 4 %), suivie par Saint-Pryvé (263 700 € pour 118 m2 et 770 m2 de terrain, + 14,7 %). La commune la moins chère reste Saint-Jean-de-la-Ruelle, avec un prix médian de 170 600 € pour 92 m2 et 360 m2 de terrain (+ 9,5 % de hausse toutefois). Au niveau d’Orléans même, le secteur le plus prisé demeure Sainte-Croix, avec un prix médian de… 360 000 € pour 155 m2 et 110 m2 de terrain, suivi de Dunois (355 000 € pour 121 m2 et 230 m2 de terrain). Les Blossières sont par contre le quartier le plus accessible (179 000 € pour 102 m2 sur 400 m2 de terrain,
+ 8,3 %) devant la Source (189 000 € pour 106 m2 sur 500 m2 de terrain, – 0,5 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...