Pas d’audience solennelle de rentrée au Tribunal judiciaire d’Orléans, mais un point presse avec la procureure de la République, Emmanuelle Bochenek-Puren et le président du Tribunal, Julien Simon-Delcros, pour dresser le bilan de 2020 « pas encore totalement consolidé » et les projets de 2021. 

Malgré la grève des avocats et le confinement, « le Tribunal a fonctionné et ne s’est jamais arrêté, a insisté la procureure de la République d’Orléans. Et 2021 débute avec la même ambition de maintenir le même niveau de service ». Le président du tribunal judiciaire Julien Simon-Delcros a néanmoins rappelé qu’Orléans restait « une juridiction en sous-effectif, aussi bien au niveau du Siège que du Parquet et des fonctionnaires. » Par exemple, il manque actuellement près du quart des greffiers. Six contractuels ont d’ailleurs été embauchés en fin d’année dans le cadre de la Justice de proximité. 

Plus de gardes à vue

Au niveau civil, le nombre d’affaires a « baissé de 30 %, à l’exception des affaires familiales, avec une augmentation du nombre d’ordonnances de protection. Quarante ont été demandées en 2020. » Au total, 2 771 décisions ont été rendues en 2020 au niveau des affaires familiales, contre 2 684 en 2019. Quant à la « chaîne pénale », celle-ci a continué de fournir une forte activité au Tribunal, avec un nombre de gardes à vue en hausse (3 347 en 2020 contre 3 324 en 2019). Le nombre de déferrements est quant à lui passé de 785 à 768. Pour la procureure Emmanuelle Bochenek-Puren, la structuration de la délinquance se traduit par « une grosse part d’atteinte aux biens (18 503), une part trop importante d’atteintes aux personnes (5 463), et enfin des infractions liées à la circulation routière (3 972). » Comme au niveau national, les violences conjugales ont marqué au fer blanc le premier confinement, avec « près du tiers » des 126 présentations devant le juge des libertés et de la détention réalisées pendant les deux mois de printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *