|
|
La promesse d’un taf
|
|
La promesse d’un taf

La promesse d’un taf

Le 7 juin prochain de 9h à 19h, le salon 2 000 emplois 2 000 sourires fera son retour en présentiel au Zénith d’Orléans. Pour souffler ses dix bougies, l’événement mettra l’accent sur les métiers.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Il y a dix ans, le salon 2 000 emplois 2 000 sourires était lancé par Alex Vagner. « Il y a dix ans, le chômage de masse commençait un peu à diminuer, rappelle François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, partenaire de l’opération depuis ses origines. Et aujourd’hui, avec un taux de chômage redescendu à 6 % de demandeurs d’emplois, il y a encore des offres qui ne trouvent pas preneur… » Alex Vagner a du coup décidé de revisiter la formule de ce salon : « Nous allons privilégier l’accès aux métiers avec la mise en place de trois pôles, notamment : un espace dédié à la santé, un autre dédié à l’industrie et un dernier consacré aux nouvelles technologies. » Les autres secteurs ne seront cependant pas oubliés sur ce salon, comme celui de la restauration, particulièrement à la peine en matière de recrutement depuis la Covid-19. Ce changement d’approche est cependant tourné, de manière générale, vers l’attractivité des métiers, notamment via la présence d’espaces immersifs et interactifs. Les élus régionaux pensent en effet qu’un changement de paradigme est en cours pour pouvoir accrocher les jeunes générations qui, selon Carole Canette, vice-présidente de la Région en charge de la jeunesse, « ne veulent pas se marier tout de suite avec un employeur. L’idée d’une carrière au même endroit, de 20 ans à 64 ans, ne leur correspond pas ». « La génération Z, qui a toujours connu l’instabilité, est habituée à travailler avec les autres en mode projet, fait remarquer de son côté Pole Emploi, partenaire de l’événement. Ces jeunes sont de vrais McGyver ! Ils savent apprendre seuls, avec des tutos. »

Quels retours ? 

Pour favoriser les rencontres entre demandeurs d’emploi et employeurs, près de 1 800 personnes en contrat engagement jeune seront emmenés par leurs conseillers Pôle Emploi, lequel fera également, sur ce salon, la promotion de certains dispositifs comme l’immersion professionnelle. Une dernière institution vient en outre de rejoindre l’aventure 2 000 emplois 2000 sourires : l’organisme Action Logement, qui peut aider des salariés à trouver un logement ou servir de caution. Tous ces partenaires sont encore visiblement convaincus de l’utilité de ce rendez-vous orléanais, qui devrait, selon ses organisateurs, proposer entre 10 000 et 12 000 offres d’emplois (pas de distinctions CDD/CDI, ndlr, mais aussi de l’alternance et de l’interim) le 7 juin prochain. Depuis dix ans, l’association 2 000 emplois 2 000 sourires annonce en avoir présenté plus de 80 000 et avoir « favorisé » près de 20 000 emplois. Des chiffres « estimés » à partir d’enquêtes réalisées post-salon auxquelles un tiers des exposants ont participé, indique Alex Vagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...