|
|
Le Loiret pousse au vélo
|
|
Le Loiret pousse au vélo

Le Loiret pousse au vélo

Le Département du Loiret vient de lancer une enquête sur la mobilité ouverte à tous les Loirétains afin de mieux identifier leurs besoins de déplacement du quotidien. Une étude qui s’inscrit également dans le cadre de l’élaboration du schéma directeur cyclable du Loiret.
G.M. (avec B.V.)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Marc Gaudet, le président du Département du Loiret, a bien insisté, la semaine dernière, sur l’aspect novateur de construire un schéma directeur cyclable sur le territoire : « C’est un exercice assez peu habituel à l’échelle d’un Département, la plupart du temps ce sont les d’intercommunalités qui le font. Mais il y a une vraie attente au niveau du territoire. » S’il existe effectivement bien quelques bandes cyclables aménagées par le Département au niveau de la RD 97 ou de la route de Chanteau, notamment, la collectivité souhaite pouvoir installer de vraies pistes cyclables destinées aux usages du quotidien à l’échelle du territoire. « Il s’agit aussi de pouvoir relier les collèges », explique Marc Gaudet. Un travail qui doit être priorisé en fonction des besoins identifiés et en lien avec « les communes qui apporteront le foncier ».

Pour réaliser cet état des lieux, les Loirétains sont invités, jusqu’au 10 juin, à participer à une enquête en ligne sur www.loiret.fr/mobilites (avec un vélo à gagner lors d’un tirage au sort…) portant sur leurs usages en matière de mobilité. 

Exprimez-vous !

Outre un questionnaire, il est aussi possible d’indiquer d’éventuels points noirs sur une cartographie participative. Un panel de 50 volontaires loirétains permettra ensuite d’affiner le diagnostic. « Nous nous sommes par exemple aperçus que l’aire de covoiturage de Châteauneuf-sur-Loire est saturée et nous allons donc doubler les places », commente ainsi Hervé Gaurat, vice-président du Département en charge des mobilités et de l’aménagement du territoire. Cette enquête sera aussi l’occasion de se pencher sur le besoin éventuel d’installer des abris vélos sécurisés pouvant servir pour le dernier kilomètre afin de rejoindre une aire. Pendant l’été, des ateliers territoriaux seront également organisés afin de « co-construire », avec les collectivités et usagers, les projets à mettre en œuvre offrant des alternatives à la voiture. Le schéma départemental cyclable devrait ainsi être présenté d’ici la fin de l’année à l’Assemblée départementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...