|
|
Le Ponton se jette à l’eau

Le Ponton se jette à l’eau

Ouverte jeudi dernier, la guinguette Le Ponton succède à La Sardine pour participer à l’animation des quais de Loire durant l’été. Produits locaux et artistes du coin seront les deux jambes vivantes de ce nouveau spot qui sera ouvert jusqu’au 25 septembre.
Benjamin Vasset
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Après dix saisons de loyaux services, La Sardine laisse cette année la place à la guinguette Le Ponton pour animer les quais du centre-ville d’Orléans. Certains Orléanais sont peut-être déjà allés découvrir l’endroit, actif depuis le 26 mai, et découvrir ainsi les nouveautés proposées par les équipes du Glouglou des Dix Fûts, qui ont remporté l’appel à projet lancé par la mairie d’Orléans. Celle-ci voulait accorder une place importante aux produits locaux pour la partie restauration de cette guinguette nouvelle formule : pour se rafraîchir le gosier, Félix Leblanc, Thomas Ageon et Geoffroy Duverger, patrons et associés des deux établissements suscités, vont donc présenter une grande majorité de nectars locaux. Côté houblon, quatre bières, dont trois régionales seront proposées aux amateurs : celles des brasseries du Vauret à Mardié, de Hop Rock à Chécy et d’Art and Brew à Lamotte-Beuvron. S’ajoute un cidre de Loury et un jus de fruits artisanal en provenance de Touraine. Côté vins, ceux de Loire seront évidemment à l’honneur, avec une prédilection pour les « vins nature, vivants et sans intrant » : prévoir entre 18 et 24 € pour une bouteille, et à partir de 3 € pour un demi. Même si boire (avec modération évidemment) c’est bien, manger c’est encore mieux : pour un budget allant de 5 à 10 €, Orléanais et touristes pourront goûter à des hot-dog/frites maison (et bio), des accras de lieu, des falafels ou « un peu de charcuterie ». « On va mixer street food et un maximum de produits locaux, expliquent les gestionnaires du Ponton. Tout sera transformé de A à Z sur place. » 

Concerts et DJ set

Une cinquantaine d’événements culturels agrémenteront les quatre mois d’existence de la guinguette. La programmation sera assurée par l’association Shrutibox qui, par l’intermédiaire de sa présidente Emmanuelle Hullot, explique avoir aussi voulu mettre en avant des « artistes ligériens ». Si des DJ sets ont déjà eu lieu le week-end dernier, le premier concert est lui prévu pour le 9 juin. Quelques dates à retenir, à la volée, durant la saison : le rock progressif des Orléanais d’Orpheum Black le 21 juin, le jazz manouche de Karpatt le 23, la soirée des mariniers le 27 juillet, les jolis mots de Liz Van Deuq le 9 septembre ou encore l’electro pop du groupe Chatain le 24. Histoire de ne pas (trop) rendre marteaux les riverains, les concerts se termineront à 22h. La mairie d’Orléans sait qu’elle n’empêchera pas les bonnets de nuit de ronchonner, mais assure qu’elle mettra tout en place pour que les fins de soirée sur les quais ne dégénèrent pas, le jaja et/ou la ganga aidant. La Ville, qui a sorti 25 000 € pour accompagner la programmation culturelle de la guinguette et aidé à son installation, affirme en outre que ce lieu, et les quais plus généralement, sont « le cœur battant de notre exemplarité environnementale ». Le Ponton programmera ainsi quelques « ateliers citoyens » dont un « atelier de réparation de vélo » (1er juillet) et « une fresque du climat » (3 septembre). Point trop n’en faudra sur les quais : la mairie estime que les guinguettes (Le Boui-Boui, La Paillotte) sont aujourd’hui en nombre suffisant pour ne faire (trop) d’ombre aux autres bars et restaurants du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire