|
|
Les cyclistes échappent au masque

Les cyclistes échappent au masque

Depuis le 29 août et jusqu’au 30 septembre, le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans dans l’espace public dans toute la métropole d’Orléans. Et au final, les vélos et les joggeurs peuvent s’en abstenir…
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La semaine dernière, nous avions titré en Une : « c’est la rentrée, tous masqués ! » Ce qui était une projection est aujourd’hui une réalité pour tous les habitants de la métropole orléanaise : mardi soir, le taux d’incidence dépassait d’ailleurs de peu les 50 cas pour 100 000 habitants dans le département (51,50 exactement), soit un nombre au-dessus du seuil d’alerte (4 personnes étaient en réanimation, soit un peu moins que la semaine passée, où l’on en comptait 6). Du reste, le Département était toujours considéré en vulnérabilité élevée. « Le Loiret demeure en zone de circulation active du virus, indiquait Christophe Lugnot, le directeur de cabinet de l’ARS Centre-Val de Loire, mardi en début d’après-midi. Au niveau des clusters, il y a toujours la situation de La Source, en criticité élevée. Les autres sont en criticité faible ou modérée, et donc n’entraînent pas de préoccupation particulière. »

L’obligation de porter le masque pour les cyclistes et les coureurs à pied ayant fait débat, le Préfet a finalement pris, mardi après-midi, un arrêté dérogatoire pour ces usagers. Ceux-ci n’ont donc plus l’obligation de se couvrir une partie du visage dès lors qu’ils courent ou pédalent. Christophe Chaillou a salué, via un communiqué cette décision : « elle va dans le sens des préconisations de l’OMS, qui déconseille le port du masque durant les activités physiques », a commenté le président d’Orléans Métropole. Cette inflexion était, à vrai dire, attendue : plusieurs préfets de département avaient suivi, en début de semaine, le Préfet de Police de Paris, premier à amender son arrêté originel après les protestations d’une partie des
élus parisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire