|
|
L’EXCEPTION CULTURELLE S’INVITE AU THÉÂTRE GÉRARD-PHILIPE
|
|
L’EXCEPTION CULTURELLE S’INVITE AU THÉÂTRE GÉRARD-PHILIPE

L’EXCEPTION CULTURELLE S’INVITE AU THÉÂTRE GÉRARD-PHILIPE

Une quarantaine de personnes ont eu la chance d’assister le 12 mars dernier à une comédie musicale, Monopol.com, au théâtre Gérard-Philipe, à La Source. Le plaisir d’assister de nouveau à un spectacle était prégnant.
H.D.T
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Aller au théâtre en 2021, c’est possible. Alors que les lieux de culture sont toujours fermés en raison de la pandémie, l’association Scène Ouverte a réussi ce que des milliers d’artistes rêvent de faire : se produire sur les planches, devant un public. Certes, le Covid-19 circule toujours, mais cette menace ne pèse pas lourd face au plaisir de retrouver les théâtres, quatre mois après leur (re)fermeture.

430 heures de travail

Soutenant, par le biais d’activités artistiques, la réhabilitation des personnes en difficulté psychique, le collectif travaille depuis trois ans à la réalisation d’une comédie musicale : Monopol.com. Non sans émotion, la présidente de l’association, Magalie Dubreucq, a introduit le 12 mars dernier le spectacle par ces mots : « On aurait dû jouer dans une salle comble, l’épidémie en aura décidé autrement… Mais on a la chance de jouer devant vous ! » Cette pièce a représenté plus de 430 heures de travail et beaucoup d’improvisation. C’est aussi, selon la présidente, « le résultat de la persévérance, de l’assiduité, de l’engagement. Il faut souligner le courage des personnes sur scène ».

Âgés de 17 à 77 ans, les 25 membres de la troupe se sont réunis tous les jeudis après-midi au Théâtre d’Orléans pour proposer une comédie musicale originale, unique, intime, et visant à lutter contre la stigmatisation. Ici, personne n’a une formation de comédien, mais tout le monde cherche à donner le meilleur de lui-même en livrant son propre vécu. Entrecoupée de nombreux passages musicaux joués en direct, la pièce entend dénoncer le capitalisme et l’individualisme de nos sociétés. Elle a d’ailleurs pu voir le jour car elle concerne « un public en fragilité psychique. C’est un maillon qui a pu jouer », analyse Magalie Dubreucq.

Aventure humaine

Pour aboutir à ce résultat, l’équipe de Scène Ouverte cherche d’abord des thèmes, des expériences personnelles, improvise, puis un collectif de rédaction aboutit à un texte. Un travail qui dure deux ans, tandis que l’association fait ensuite appel à un metteur en scène pour réaliser le spectacle final. Le collectif a choisi pour ce travail Michel Lefèvre, qui insiste sur l’aspect cathartique de ce travail et livre le message de la comédie musicale : « Nous sommes tous un peu, et quel que soit notre statut, des pions sur l’échiquier social, sans savoir qui gouverne, qui manipule. La vie est un vaste jeu de Monopoly où les dés sont pipés… »

À la fin de ce « jeu », Annie, comédienne en herbe, a regretté quelques trous de mémoire, mais s’est dit très contente d’avoir pu jouer : « On est bien ensemble, c’est un groupe très particulier. On a le plaisir d’inventer les textes et les chansons, j’adore ça ! » Et même en laissant une place entre deux spectateurs, le plaisir de se retrouver dans une même salle pour célébrer la création était bien là. « C’était une belle aventure humaine », achève Annie. Ce qui nous manque cruellement, à tous, depuis trop longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
La fête du tri sera bientôt de retour
Luc Nantier, Alain Liger et Emmanuelle Bezzywotin.
Yves de Rochefort par le bout du meunier
Agriculteur meunier à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, cet ex-commercial moud des farines bio...
Résonance Business se fait entendre
Réseau national d’entrepreneurs et d’entrepreneuses, Résonance Business a créé une...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
ARTICLES RÉCENTS