|
|
|
Du rock, du rock… Et encore du rock
|
|
|
Du rock, du rock… Et encore du rock

Du rock, du rock… Et encore du rock

Ce jeudi soir, trois groupes de rock locaux, aux influences variées qui oscillent entre le garage, l’underground, le punk et la pop, se succéderont sur la scène de l’Astrolabe. Trois groupes qui ont de la bouteille, mais toujours l’énergie de leurs débuts...
Ambre Blanes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Strong Come Ons a vu le jour en 2012 à Orléans et a joué sur de nombreuses scènes. « Le groupe est constitué de trois membres des Chewbacca All Stars, un ancien groupe orléanais fondé en 1999 qui a pas mal tourné, porté par le label Banana Juice », raconte Blutch, chanteur guitariste du groupe mais aussi guitariste de The Buxom Blade. Après deux albums sortis en 2013 et 2016 en coproduction avec le label rennais Beast Records, bénéficiant d’une distribution européenne chez Cargo et américaine chez Dead Beat, Strong Come Ons vient de terminer la production artistique du troisième opus à paraître très prochainement, toujours en partenariat avec Beast. La version CD, dont la pochette est l’œuvre de l’artiste orléanais Guillaume Brabant, sera disponible sur place le soir du concert, ce jeudi.

The Buxom Blade est, lui, un projet musical né en 2016 à Bourges à l’initiative de Ben Borneo, en solo au chant et à la guitare folk. Il a ensuite été rejoint par Blutch. « Nous sommes cinq, tous avec des univers différents », glisse Ben Borneo, qui continue d’écrire les chansons que les membres du groupe arrangent tous ensemble. En novembre 2018, le premier album éponyme est sorti en vinyle chez le label rennais Beast Records. Après une cinquantaine de concerts et plusieurs changements de line up, The Buxom Blade prépare un second album pour 2022, avec l’intention d’accroître sa diffusion.

Fabien Bréart tenait un one-man band appelé I Am a Band : il en a eu marre d’être tout seul et a fait appel à son vieux copain Alfred Dixon pour créer Cold Cold Blood en 2014, un groupe de rock influencé par le blues, l’alternative country (soit celle de Hank Williams qui a fondé la country moderne des années 50) et la scène garage américaine des 60’s, 70’s. Le premier album sort en vinyle en 2015, suivi d’un EP de 7 titres, également en vinyle, en 2019. Un nouvel EP 4 titres, In Cold Cold Blood (octobre 2021), vient de compléter l’œuvre de ce groupe fortement recommandé aux amateurs de The Sadies, Nick Cave ou Neil Young… « Ça fait 25 ans que je monte des groupes avec des copains, on est amateurs, on a tous un boulot à côté ! », raconte Fabien Bréart au sujet de la trajectoire du groupe. Ce jeudi, en assurant la première partie de cette soirée rock à l’Astro, il permettra de mettre le projecteur sur les deux autres groupes qui sortent chacun un album. Pas sûr que le public garde son sang-froid devant de tels habitués de la scène !

C’est où, c’est quand ? 

À l’Astrolabe ce jeudi 10 novembre, à 20h30
Billetterie sur www.lastrolabe.org, tarif de 5 à 10 €
www.strongcomeons.bandcamp.com/
www.thebuxomblade.bandcamp.com/releases

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...