|
|
|
Le bien-être à l’abraysienne

Le bien-être à l’abraysienne

Situé à Saint-Jean-de-Braye, le centre Et Terre aimera a pour vocation de regrouper dans un seul lieu des praticiens spécialisés dans le bien-être, dont les disciplines se répondent entre elles. Entre ces murs pleins de bonnes vibes, nous avons rencontré Christophe Boubault, sophrologue. 
Ambre Blanes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Et Terre aimera est une association loi 1901 créée il y a un peu moins de cinq ans par un couple, spécialisé dans le magnétisme et rapidement accompagné par d’autres. Les créateurs ont quitté l’association depuis, mais cette dernière a continué d’évoluer, toujours autour de la même intention bienveillante : veiller au bien-être du client.

Pour cela, il a fallu trouver un lieu et l’aménager à destination de praticiens afin qu’ils puissent le partager en ayant ce sentiment de faire partie d’un collectif. « Nous aimons le terme d’interdisciplinarité, davantage que pluridisciplinarité, qui signale qu’à la fois, nous partageons nos pratiques entre nous et que nous construisons des protocoles en commun, précise Christophe Boubault, praticien au centre Et Terre aimera. Notre but n’est pas de défendre corps et âme notre pratique, même si nous l’aimons, mais nous voulons que le client se sente le mieux possible. »

Coordination régulière

Ils sont actuellement neuf praticiens, chacun avec des disciplines communes et des spécialités qui les distinguent, à recevoir du public dans les cinq cabinets de Et Terre aimera : deux praticiennes en massage intuitif, un ostéopathe, un psychologue clinicien, un psychothérapeute, une médiatrice familiale, deux sophrologues – dont Christophe Boubault, arrivé en 2020, et la présidente de l’association, Aurélie Dubois – et une masseuse praticienne EMMET (voir encadré). En fonction des attentes de la personne qui consulte, celle-ci peut être redirigée au terme d’une séance vers un autre praticien, comme l’explique Christophe Boubault : « Cela se fait assez naturellement. Quelqu’un qui réglerait une certaine difficulté grâce au soutien du psychologue pourrait avoir besoin d’une reconnexion au corps qui nécessiterait l’intervention d’un sophrologue. En cas de blocages osseux, on s’orienterait plutôt vers l’ostéopathe. »

Les praticiens se rencontrent d’ailleurs assez régulièrement, a minima une fois tous les trimestres pour engager de nouveaux investissements pour le centre ou planifier des événements. Ils organiseront ainsi les portes ouvertes du centre Et Terre aimera le dernier samedi du mois d’août 2021 afin d’accueillir les personnes qui souhaiteraient en savoir plus sur les différentes disciplines. Pour guetter l’actualité, il suffit de visiter leur site Internet.

Plus d’infos
Et Terre aimera
88, avenue de la Paix – 45800 Saint-Jean-de-Braye
www.sites.google.com/view/et-terre-aimera

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire